Dimanche 26 juin 2022

Culture

Le comité élu de l’ABR ne rassure pas les journalistes en exil

08/12/2017 Commentaires fermés sur Le comité élu de l’ABR ne rassure pas les journalistes en exil

Innocent Muhozi, responsable de l’Observatoire burundais de la presse, ne reconnaît pas Onésime Harubuntu, directeur de la radio Vyizigiro, comme le nouveau président de l’Association burundaise des radiodiffuseurs (ABR).

Innocent Muhozi : «Tout ce qui se passe maintenant ne se fait pas dans de conditions normales»

Il n’y va pas par quatre chemins. L’élection de ce jeudi 7 décembre est un non-événement : «Tout ce qui se passe maintenant ne se fait pas dans des conditions normales».

Il rappelle qu’un bon nombre de journalistes ont pris le large : «Certains ont fui parce qu’ils étaient menacés de mort. D’autres, des mandats qui les recherchaient pour la prison».

Pour ce, soutient-il, le président légitime reste Patrick Nduwimana, ancien directeur de la radio Bonesha FM. «Pour nous, le président de l’ABR que nous reconnaissons est celui-ci qui a été élu dans des conditions normales».

De son côté, le nouveau président de l’ABR tient à rassurer quant à sa fidélité aux objectifs de l’association. Sa priorité, souligne-t-il, la redynamisation de l’ABR : «Nous ne sommes pas là pour rouler pour le gouvernement».

Onésime Harubuntu : « «Nous ne sommes pas là pour rouler pour le gouvernement».

Onésime Harubuntu exhorte les journalistes en exil à rentrer au pays : «Il faut que les gens soient ensemble pour se compléter de par leurs différents talents».

Par rapport aux craintes des uns et autres pour leur sécurité, il reconnaît que la décision du retour ou non est personnelle.

Le nouveau comité est constitué du directeur de la radio Vyizigiro, Onésime Harubuntu, élu président, de Juma Léonard Nduwayo, directeur de la radio nationale, vice-président. Gorgon Sabushimike, directeur de la radio scolaire Nderagakura et Sylvère Ntakarutimana, patron de la radio Isanganiro, ont été respectivement élus secrétaire et secrétaire-adjoint.

ABR

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Un projet de loi. Des questions sans réponses

Des arguments ont été avancés pour motiver un tel projet de loi portant sur la nouvelle délimitation. Entre autres la mise en œuvre de la politique nationale de décentralisation, l’harmonisation avec les organisations administratives des pays de la sous-région, une (…)

Online Users

Total 1 011 users online