Samedi 03 décembre 2022

International

Le Burundi promet d’apurer les 9 millions USD d’arriérés à l’EAC d’ici décembre

10/07/2018 Commentaires fermés sur Le Burundi promet d’apurer les 9 millions USD d’arriérés à l’EAC d’ici décembre
Le Burundi promet d’apurer les 9 millions USD d’arriérés à l’EAC d’ici décembre
Isabelle Ndahayo: «Cette harmonisation aidera le gouvernement à payer tous les arriérés envers la communauté».

La ministre chargée des Affaires de la Communauté Est-africaine, Isabelle Ndahayo, a declaré ce lundi 9 juillet que d’ici la fin de l’année, le Burundi se sera acquitté des 9 millions de dollars américains que le pays doit à la communauté.

Selon le rapport du Conseil des ministres, le budget de l’année fiscale 2017-2018 des Etats de la Communauté de l’Afrique de l’Est était fixé à 113 millions USD. Et chaque pays membre devait en contribuer à hauteur de 8.3 millions USD. Le Burundi ne s’en est pas acquitté.

A la dette de l’année fiscale qui a pris fin avec le mois de juin, il s’ajoute les arriérés pour l’année budgétaire 2016-2017. Ces dernières se comptent à plus de 530 mille USD. D’après elle, ce retard était dû à une différence de six mois de l’année fiscale de l’EAC par rapport à celle du Burundi. «Elle commence le 1er juillet et se termine le 30 juin de l’année suivante. C’est au moment où celle du Burundi commençait le 1er janvier pour se terminer le 31 décembre de la même année».

Mme Ndahayo estime que la nouvelle Constitution pourra conduire à la régularité. L’année fiscale sera harmonisée avec celle de la communauté : «Ainsi, cette harmonisation facilitera le gouvernement à payer tous ses arriérés envers l’EAC».

Cette membre du gouvernement affirme que Burundi a déjà payé jusqu’à maintenant 50% de ses arriérés. Pour rappel, le rapport du dernier Conseil des ministres des Etats de la Communauté de l’Afrique de l’Est montre que seul 59% du budget avait été recouvré jusqu’au 25 avril dernier. Et jusque-là, le Burundi n’avait rien payé.

EAC

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Vaciller mais avancer

Pour un journaliste, savoir que son travail est accessible à ses auditeurs, ses lecteurs ou téléspectateurs est très important. Pendant plus de cinq ans, on nous lisait comme par effraction. Pour rappel, depuis le 10 octobre 2017, les lecteurs d’Iwacu (…)

Online Users

Total 1 589 users online