Jeudi 25 avril 2024

Société

La détresse des habitants de Mugina

07/12/2019 Commentaires fermés sur La détresse des habitants de Mugina
La détresse des habitants de Mugina
Des corps sans vie sur les civières après être retirés des éboulements par agents de la protection civile et de la croix.

Dans la zone Nyamakarabo, en commune Mugina, de la province Cibitoke, au nord-ouest du Burundi, les pluies diluviennes de la nuit de ce mercredi, 4 décembre 2019, ont causé des éboulements de terrain, des dégâts humains et matériels sont innombrables.

Ce vendredi, 6 décembre, le bilan établi par l’administration locale est passé de 24 à 26 morts après les recherches effectuées pour déterrer ceux qui ont été ensevelis par les éboulements. Selon Rénovat Ndayisenga, le chef de zone Nyamakarabo, les personnes mortes proviennent de 13 familles et 12 personnes sont encore portées disparues.

Ce sont les sous-collines de Nyempundu, Rukombe Gikomero et Rwamagasha qui sont les plus touchées. Les dégâts matériels sont innombrables. Une centaine de maisons démolies ne sont plus que des décombres. Tous les champs de haricot, manioc, bananiers etc. se trouvant sur toutes ces sous-collines, ont été emportés. Toutes les sources d’eau ont été endommagées.

Les habitants des sous-collines Nyempundu, Rukombe Gikomero et Rwamagasha ont été évacués. Certains d’entre eux sont hébergés dans les églises proches , d’autres ont trouvé refuge dans les ménages épargnés par cette catastrophe. Des pleurs et des sanglots des survivants démunis de tout se font entendre. Ces rescapés appellent à l’aide : «Nous n’avons plus rien, nos maisons et nos réserves de vivres ont été emportées. Nous demandons au gouvernement de nous chercher des abris, des médicaments et de l’aide alimentaire».

Les administratifs à la base demandent aux habitants des zones épargnées par la catastrophe à prêter main-forte aux sinistrés. Dans la journée de ce vendredi, les sinistrés ont reçu quelques vivres collectés par leurs voisins.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 4 026 users online