Vendredi 02 décembre 2022

Santé

Des médecins alertent sur des cas d’intoxication liée aux médicaments traditionnels

25/10/2022 Commentaires fermés sur Des médecins alertent sur des cas d’intoxication liée aux médicaments traditionnels
Des médecins alertent sur des cas d’intoxication liée aux médicaments traditionnels
Un stand d’un tradipraticien

Des cas des patients présentant une overdose due aux prescriptions des tradipraticiens s’observent dans des structures sanitaires, une alerte de certains médecins.

Interrogé, l’Ordre des médecins conseille à tout patient de passer avant tout devant un professionnel de santé pour des prescriptions sûres et sans danger.

« Dernièrement, j’ai accueilli un patient dans un mauvais état. Ce dernier nous a expliqué qu’il avait pris des médicaments prescrits par un tradipraticien et nous avons compris que c’est une intoxication », témoigne un médecin.

D’après lui, c’est dommage que ces patients ne se fassent pas consulter et examiner à l’hôpital. « Ils vont directement chez les tradipraticiens et quand la situation se complique, ils viennent dans nos structures sanitaires ».

Dr Sylvain Pierre Nzeyimana, président de l’Ordre des médecins indique qu’ils n’ont pas eu d’alerte lié à ce genre de cas.

Selon lui, tout médicament (pharmacopée traditionnelle ou industrielle) peut causer une intoxication quand la posologie est non idéale. Pour lui, chaque malade devrait se faire consulter et après un diagnostic, un médecin pense à un traitement mieux adapté. « Les personnes doivent éviter l’automédication ».

« Le Bureau de normalisation du Burundi (BBN) a un rôle d’analyser tous les produits pharmaceutiques se trouvant sur le marché. C’est également au ministère de la Santé de faire un suivi de ces pratiques », ajoute le président de l’Ordre des médecins.

Iwacu a contacté la porte-parole du ministère de la Santé et elle a fait savoir qu’il n’y a pas encore de plaintes pareilles venant des différentes structures sanitaires.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Vaciller mais avancer

Pour un journaliste, savoir que son travail est accessible à ses auditeurs, ses lecteurs ou téléspectateurs est très important. Pendant plus de cinq ans, on nous lisait comme par effraction. Pour rappel, depuis le 10 octobre 2017, les lecteurs d’Iwacu (…)

Online Users

Total 1 401 users online