Mardi 31 janvier 2023

Économie

Le secteur privé à l’honneur

02/11/2022 3
Le secteur privé à l’honneur
En marge de ce forum, il y a une exposition des produits issus du secteur privé.

Après le Forum national de développement du Burundi organisé du 18 au 19 novembre 2021, le gouvernement organise, ce 2 novembre, le Forum national du secteur privé du Burundi. Le thème du jour est intitulé : « Tirer parti des investissements du secteur privé pour la transformation économique, la création d’emplois et la croissance inclusive ».

Plusieurs thèmes seront développés au cours de ce forum organisé sous le haut patronage du président de la République, Evariste Ndayishimiye. Le premier est intitulé : « Les moteurs du développement du secteur privé. » L’objectif est de présenter la vision du gouvernement pour le soutien au secteur privé, y compris les réformes en cours et nouvelles, notamment en ce qui concerne l’Investissement direct étranger, les entreprises d’État et l’esprit d’entreprise comme sources possibles de croissance du secteur privé.

Un autre thème est « Opportunités pour le secteur privé burundais sur les marchés locaux, régionaux et internationaux. » Les participants vont discuter sur les opportunités et recommandations dans les secteurs clés ayant un potentiel compétitif et des opportunités d’investissement au Burundi.

Les participants à ce forum vont également analyser les réformes du secteur privé. Ils vont échanger sur la façon dont le Groupe de la Banque mondiale et les autres institutions de financement du développement (IFD) peuvent soutenir la croissance et la création d’emplois par le secteur privé. Le dernier thème est le financement durable pour stimuler le développement du secteur privé au Burundi. Les échanges vont porter sur l’importance du financement durable et il y aura une présentation de l’approche et les opportunités offertes par la Société financière internationale et les banques commerciales pour appuyer le développement du secteur privé au Burundi.

« Quid du rapport du dernier Forum national de développement du Burundi ? Le site web consacré à ce forum est vide. Même les recommandations issues de forum ne sont pas encore publiées », relève Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome. Il demande au gouvernement de communiquer sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des recommandations du dernier forum. Et d’ajouter : « La plupart des hauts cadres de l’Etat sont des commerçants. Il faut laisser le secteur privé travailler sinon il ne peut pas prospérer. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Mugisha

    https://www.lepoint.fr/monde/le-nil-de-l-egypte-a-l-ouganda-chronique-d-un-assechement-annonce-02-11-2022-2496144_24.php

    « Comme le Soudan, les pays riverains du Nil – Burundi, République démocratique du Congo, Egypte, Ethiopie, Kenya, Ouganda, Rwanda, Soudan du Sud et Tanzanie – sont tous en queue de peloton au classement ND-GAIN de la vulnérabilité au changement climatique. »

    Le développement va de paire avec la quantité d’énergie (électricité,…) consommée. Sommes-nous à ce sujet à la hauteur de nos ambitions ?
    Des projets en cours ou en vue pour satisfaire les besoins en énergie ?

  2. Kamana

    « …Et d’ajouter : « La plupart des hauts cadres de l’Etat sont des commerçants. Il faut laisser le secteur privé travailler sinon il ne peut pas prospérer. » »
    Pas de réglementation concernant les incompatibilités ?
    La cour des comptes reste muette ?

    • Yan

      Les conflits d’intérêts ont encore de beaux jours devant eux

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une conscience collective pour recouvrer les fonds dérobés

Samedi 21 janvier, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti au pouvoir Cndd-Fdd, le Président Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays. Il les a exhortés à (…)

Online Users

Total 2 130 users online