Samedi 02 mars 2024

Société

Justice : Enfin ! Les bacheliers en droit commencent à intégrer les barreaux

23/10/2021 Commentaires fermés sur Justice : Enfin ! Les bacheliers en droit commencent à intégrer les barreaux
Justice : Enfin ! Les bacheliers en droit commencent à intégrer les barreaux
Le premier bachelier en droit prêtant serment

Après 7 ans d’attente d’intégrer l’ordre des avocats, le premier lauréat de la Faculté de droit dans le nouveau système de l’enseignement supérieur (BMD) a prêté serment ce 22 octobre. L’AVSPDD se dit satisfait.

« C’est une grande joie pour nous, les bacheliers en droit. Nous avons tant attendu et notre patience commence à porter ses fruits », a réagi A. R., l’un des bacheliers qui avaient fait la demande d’intégrer l’ordre des avocats.
Jean-Paul Nshimirimana, président et représentant légal de l’association des volontaires pour la sensibilisation, la promotion du droit et le développement durable (AVSPDD) ne cache pas sa satisfaction : « Notre détermination commence à payer ! Après plusieurs années d’attente, le premier bachelier en droit a prêté serment pour intégrer le barreau de Bujumbura ».

Pour lui, le décret-loi du 18 mars 2015 est clair que le diplôme de licence et de bachelier sont équivalents sur le plan académique et administratif. « D’ailleurs, au niveau de la magistrature, le salaire est le même. L’examen d’entrée en master est également le même pour ceux de l’ancien système et ceux du nouveau système », explique-t-il.

Il remercie l’ordre des avocats de Bujumbura pour le pas franchi et leur demande de continuer à recevoir les dossiers d’autres bacheliers remplissant les conditions. « Préparer aussi les cérémonies de prêter serment massivement vu qu’il y avait 7 ans que nous n’en avions pas le droit ».
Et d’ajouter que le barreau de Gitega devrait emboîter le pas à celui de Bujumbura. « Il faut aussi qu’ils respectent le délai de 3 mois de stage ».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Écoute dans le vent… de Buringa… de Vugizo…

Combien de sanglots doit-on entendre lors des funérailles des nôtres emportés dans des tueries, avant que les pleurs n’emplissent toute la Nation, dans toutes ses sphères, et ne brisent toutes les murailles et autres tours d’ivoire ou palais ? Combien (…)

Online Users

Total 1 360 users online