Jeudi 30 mai 2024

Archives

Freddy Mbonimpa : «Il n’y aura plus d’arrestations abusives»

09/09/2015 4
Le maire de la ville tenant la réunion
Le maire de la ville tenant la réunion

Renforcer la quadrilogie : Force de l’ordre, population, Administration et justice, tel est le leitmotiv du nouveau maire de la ville de Bujumbura. Il a réuni, ce mardi 8 septembre, dans les locaux du Petit Séminaire de Kanyosha, les administratifs locaux des zones Musaga, Kanyosha et Kinindo. Objectif : sensibiliser les leaders locaux de ces entités administratives, Musaga en particulier, pour ramener la sécurité.

« Je promets qu’aucun habitant des communes Musaga, Kanyosha et Kinindo ne sera plus victime des arrestations abusives », rassure le maire de la ville. Il évoque, par contre, l’application de la tolérance zéro à celui qui sera attrapé avec un arme. M. Mbonimpa confiera qu’il a fait libérer, ce 7 et 8 septembre, 28 jeunes arrêtés récemment dans les quartiers contestataires.

Dans cette réunion qui visait la promotion de la sécurité dans la capitale, était présent le représentant de la Regideso pour expliquer le problème de carence d’eau dans la commune Musaga. Le maire propose également de réaménager la 2e avenue de cette même commune.

« Lutter contre l’insécurité dans la capitale est d’ores et déjà la priorité du gouvernement », souligne le maire de la ville.

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Donc il y en avait…Pourquoi? Par qui? Sont-ils encore là? Peut-on espérer des résultats différents avec les mêmes personnes qui font (probablement) la meme chose? Bunyoni, le vrai patron, est-il d’accord avec ces propos?

  2. MINAGO

    Cher compatriote je voudrais saluer ce maire pour les bonnes paroles je dit bien les paroles parce que depuis la nuit des temps nous en avons entendue surtout des bouches de dirigents de notre très cher petit pays et je doute que comme avant ces paroles passeront sans laisser de traces dans la vie de nos citoyens. Aujourd’hui plus que jamais il est difficile de croire aux propos de nos politiques spécialement ces représentants de Rwasa car lui meme dit une chose et fait une autre. Mais que ça soit lui ou les autres je voudrais vous dire une chose si vous voulez vous l’accepter ou pas notre pays a connu et connait des problèmes à cause du mensonge. Aussi longtemps que nous n’apprenons pas à dire la vérité je vous jure les chose ne changeront jamais si vous voulez ils peuvent devenir plus complexe qu’ils le sont aujourd’hui.

  3. Septembre

    Le nouveau maire promet qu’il n’y aura plus d’arrestations abusives: cela veut dire que le gouvernement reconnait qu’il y en aeu deja, c’est un effort qu’il faut saluer.
    Nous le felicitons aussi pour son effort en faisant liberer certains jeunes abusivement arretes. Quid de ceux qui ont ete deja abusivement arretes et qui sont portes disparus par la police. Va-t-on etablir la responsabilite de ceux qui tuent des innocents san proces? Oui, la securite concerne aussi la population, tout le monde n’est pas pour l’insecurite, et je RENFORCE que tous les jeunes tutsis de ces zones ne sont pas des ennemis jures de ceux qui gouvernent. La majorite de ceux qui ont ete arrete est victime de cert abus.
    Qu’on punisse les coupables (s’il y en a et selon notre loi) et qu’on protege les bons citoyens. En enfermant toute la population de Musaga chez soi, alors qu’on cherche deux ou trois mafaiteurs, c’est quelle logique. Et le lendemain, les agents de la mairie viennent nombreux pour « recolter les taxes », alors qu’on veut pas voir les gens vaquer a leurs activites…..

  4. Mukasemugisha

    Let me wish him good luck &success in his endeavors , however it will be a difficult task with the regime &police we have in Bujumbura.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 2 675 users online