Sports

Football/ Primus ligue : polémiques autour des sanctions

01/10/2019 Hervé Mugisha Commentaires fermés sur Football/ Primus ligue : polémiques autour des sanctions
Football/ Primus ligue : polémiques autour des sanctions
Le match a failli tourner au vinaigre

La rencontre entre Messager Ngozi et Aigle Noir a failli tourner à l’affrontement ce week-end à Ngozi. Bon nombre de supporteurs demandent des sanctions sévères. Le staff d’Aigle Noir, minimise « l’incident ». 

«Juste des tensions dues à cette rage de vaincre », tempère Joslin Bipfubusa, coach des noirs et blancs d’Aigle Noir ». A ceux qui demandent des sanctions, il répond : « Nous n’avons reçu ni réclamation ni plainte de l’arbitre, des fans ou des joueurs de Messager Ngozi. Pourquoi les sanctionnerions-nous? ».

Dimanche, nous sommes à la 93e minute, à cet instant Messager Ngozi mène au score (1-0).Aigle Noir est en possession du ballon. Suite à un pressing haut de Messager Ngozi, un joueur d’Aigle Noir tombe. Si l’on en croit les témoignages concordants, sans pour autant le vouloir, les joueurs de Messager Ngozi lui auraient marché dessus alors qu’il était au sol. Le moment que choisit l’arbitre pour siffler la fin du match. Une goutte qui fait déborder le vase. Fous de rage, les joueurs d’Aigle Noir en tête desquels Phalès, portier d’Aigle Noir se ruent sur l’arbitre. Motif : ils ne comprennent pas comment il ose siffler la fin de la rencontre sans avoir puni la faute.

La rixe s’enlise. Les joueurs d’Aigle Noir sur le banc jettent les bouteilles d’eau aux supporteurs de Messager Ngozi. Mais, les policiers finissent par maîtriser la situation et extirper les joueurs de Messager Ngozi. Tout cela sous les yeux abasourdis de Réverien Ndikuriyo, président de la Fédération de football du Burundi (FFB) et d’Aigle Noir.

Bannir à jamais ces comportements

Peu importe l’envie de gagner, les observateurs avisés sont unanimes. «Au risque qu’il y ait un effet domino ou que cela serve de mauvais exemples pour les jeunes joueurs, la FFB doit prendre les sanctions qui s’imposent ». Sinon, poursuivent-il, bientôt, il suffira que les arbitres se trompent pour que les joueurs s’en prennent à eux.

Un avis partagé par M.N, journaliste sportif. « En tant que président de l’instance faitière du football burundais, M. Ndikuriyo doit agir. Sinon, nombreux sont les fans qui l’accuseront de parti-pris».

Du côté de la FFB, Avellin Basegeta, chargé de la communication indique qu’ils attendent le procès-verbal du commissaire de cette rencontre. « Si ce dernier trouve qu’il y a eu violation du règlement de la FFB, la commission des compétitions se saisira du cas, lequel cas peut- être déféré devant la commission disciplinaire en cas de report de plaintes ».

Signalons que le match s’est soldé sur la victoire de Messager Ngozi (1-0).

FFB

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

En attendant le verdict de la Cour constitutionnelle…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur En attendant le verdict de la Cour constitutionnelle…

« Doom and gloom ». Cette expression anglaise désigne un sentiment de trouble, de  peur-panique. Après la proclamation des résultats provisoires par la  Ceni, le 25 mai, et leur contestation par le principal parti de l’opposition, le CNL, une psychose  a (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 955 users online