Santé

Fermeture des restaurants dépourvus de latrines : la mesure du maire respectée

18/07/2019 Jérémie Misago Commentaires fermés sur Fermeture des restaurants dépourvus de latrines : la mesure du maire respectée
Fermeture des restaurants dépourvus de latrines : la mesure du maire respectée
Des restaurants fermés derrière le marché dit « Chez Sion».

Plus d’une cinquantaine de restaurants se trouvant dans les environs du marché dit « chez Sion » en zone Ngagara ont été  fermés ce mercredi 17 juillet. C’est à la suite de la mesure du maire de la ville de Bujumbura de fermeture provisoire de tous les restaurants dont les conditions d’hygiène ne sont pas remplies.

Mercredi 17 juillet. Vers 10h, autour du marché chez Sion. Tous les restaurants et cafés se trouvant dans les parages du marché  ne sont pas ouverts. Des policiers et administratifs à la base font des tours pour traquer des éventuels récalcitrants.

Elie Ndikumana rencontré devant son restaurant explique qu’ils se sont pliés à la décision du maire de la ville : «Personne n’a ouvert son restaurant pour respecter la décision du maire de fermer provisoirement tous les restaurants en vue d’améliorer l’hygiène et ainsi se protéger contre le choléra». Des activités d’assainissement ont commencé. Les occupants des restaurants fermés espèrent rouvrir bientôt.

Elie Ndikumana ne sait pas à quel saint se vouer : «Nous cessons de travailler alors que la période d’achat des cahiers approche. Ainsi, il nous sera aussi difficile de payer le loyer».

Elie n’est pas le seul à se lamenter. Certains usagers de ces restaurants n’en reviennent pas. «Comment allons-nous faire ? Faudra-t-il aller dans les restaurants VIP avec 500 BIF ?», s’interroge un jeune portefaix dans ce marché.

Selon Silas Habimana, responsable de 10 ménages derrière le marché «chez Sion» au quartier industriel, cette mesure concerne  plus de 50 restaurants dans cette localité. Il parle d’une activité qui faisait vivre beaucoup de ménages. «Dès demain, nous faire des travaux d’assainissement pour améliorer l’hygiène  afin d’inciter le maire de la ville à revenir sur sa décision», a-t-il fait savoir.

Freddy Mbonimpa, maire de la ville de Bujumbura, a pris cette mesure mardi 16 juillet à la suite d’une descente conjointe dans différents endroits avec  le chef du district sanitaire pour  combattre  l’épidémie de choléra.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

« Juger est un métier »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « Juger est un métier »

A tort ou à raison, la justice burundaise a été vilipendée, diffamée, décriée surtout par ceux qui n’arrivent pas à avoir gain de cause. Des expressions défaitistes sont devenues monnaie courante : « deux poids deux mesures, une justice à (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 342 users online