Sports

Eliminatoires CAN 2021 : tout repenser

28/11/2019 Hervé Mugisha Commentaires fermés sur Eliminatoires CAN 2021 : tout repenser
Eliminatoires CAN 2021 : tout repenser
Après la déroute, le moment de faire une introspection.

Après la débâcle, mardi 19 novembre, à domicile, contre le Maroc (3-0), c’est l’heure des interrogations. Certains observateurs parlent même de dissoudre toute l’équipe nationale pour tout reconstruire.

Reculer  pour mieux sauter… C’est l’option qu’envisagent nombre d’observateurs avisés après la déculottée des Intamba. « Pour espérer au moins se qualifier en 2023, c’est la refonte de tout le système qui s’impose », avance P.N., journaliste sportif.

Bien qu’il assure ne pas avoir été  surpris par les deux récentes  défaites (contre la Centrafrique et le Maroc), il s’étonne de l’obstination du staff à toujours faire croire au public qu’il existe une recette miracle  aux récentes contre-performances. « Un leurre sans nom », déplore ce journaliste. Cela fait du  sélectionneur, explique-t-il, le principal bouc-émissaire. Après les retraites de Karim et compagnie, la Fédération de Football du Burundi(FFB) a promis d’insuffler du sang neuf, de composer avec de nouvelles pépites. Certes, une promesse tenue, mais qui peine à produire  ses résultats. En témoigne les jeunes  joueurs convoqués, dont on chante les louanges, mais qui jusqu’ici n’ont pas convaincu. « Excepté Mohamed  Amissi, les autres donnent l’impression qu’ils n’ont pas le niveau pour lutter dans la même arène que leurs confrères africains », se désole Hassan, un ancien joueur. Au regard des moyens engloutis pour faire appel à eux (plus de 12.000 USD dépensés pour faire appel à Parfait et Joel, d’après une source à la FFB), c’est une situation révoltante qui amène plus d’un à s’interroger sur le cahier des charges ou les compétences du très médiatisé Constantin Mutima, manager  national. « Parce qu’au lieu de prendre de l’envol comme il promettait après la CAN 2019, nombre de joueurs ont vu leur niveau dégringoler ».

A mi-chemin de ces éliminatoires (encore 4 matches), cet ancien joueur juge qu’il est grand temps de tout repenser : « A la façon des Mauritaniens, Malgaches ou Comoriens, il faut diligenter  une expertise qui permettrait de jeter les jalons d’une nouvelle sélection

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

On n’est jamais mieux que chez soi

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur On n’est jamais mieux que chez soi

Un accord signé le 24 août entre la Tanzanie et le Burundi où 180 mille réfugiés burundais en Tanzanie devraient rentrer dans leur pays d’origine de gré ou de force a soulevé un tollé général. De par les agissements des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 351 users online