Mardi 27 juillet 2021

Archives

Deux cadavres retrouvés près de la rivière Muzazi vers Bubanza

08/10/2015 2

Au vu de ces corps sans vie découverts ce jeudi 8 octobre vers 6 heures du matin sur la route menant vers Bubanza, tous les passants étaient frappés de stupeur. Le premier cadavre était au niveau de la localité de Nyabunyegeri, en commune Mutimbuzi.

L’autre corps se trouvait au bord de la rivière Muzazi, séparant Bubanza à Bujumbura. Des témoins parlent d’un troisième cadavre un peu plus loin sur de ce cours d’eau.

Le Chef de poste de la position policière de la localité indique qu’un des cadavres était ligoté et l’autre avait reçu une balle à la tête. « Ils n’ont pas été identifiés par la population », ajoute-t-il, précisant que des enquêtes sont déjà lancées pour connaître leur identité et les auteurs de ce double crime.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. turagisangiye

    on dits que les enquetes sont en cours pour identifier ces victimes!! on attendra jusqu’à la fin des temps sans jamais connaitre leur identité!seul les familles eprouvées le sachent déjà! nous connaissons en amont et en aval la police burundaise et de quoi elle capable!

  2. Guideos

    Encore une fois de plus, c’est l’acte de ces policiers qui sont entraim “d’assurer la securite” selon les termes de Monsieur Gaston. Ce Monsieur qui parle d’elections democratiques, et qui occupe une place d’un elu alors qu’il n’a pas pu etre elu!!!! N’est-il pas vrai que un des chefs de la police a recemment ordonne de tuer plus que d’arreter car ceux qui sont arretes finiront par etre liberes un jour??? Que Dieu ai l’ame de ces victimes.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« Nyakamwe » n’est pas seul

Cinq ans après la disparition du journaliste Jean Bigirimana d’Iwacu, sa famille porte toujours le deuil avec douleur. On sent chez elle une sorte de résignation stoïque suite à la perte de son cher fils, qui était aussi un pilier (…)

Online Users

Total 1 871 users online