Lundi 03 octobre 2022

Société

« Désormais, est journaliste celui qui a une carte de presse ! »

06/11/2020 Commentaires fermés sur « Désormais, est journaliste celui qui a une carte de presse ! »
« Désormais, est journaliste celui qui a une carte de presse ! »
« Moins de 70% des journalistes burundais se sont déjà procuré d’une carte de presse. »

La déclaration est sans ambiguïté. « Seuls les détenteurs d’une carte de presse, ou un document qui qui tient lieu de cette carte, sont autorisés à exercer le métier de journaliste », a déclaré M. Nestor Bankumukunzi, président du Conseil national de la Communication(CNC) dans un point de presse ce 5 novembre 2020.

Selon M. Bankumukunzi, il est question de faire « respecter la loi. » Il regrette que des journalistes remplissant les conditions pour avoir la carte, n’ont pas voulu compléter leurs dossiers pour s’en procurer. Et de les interpeller : « Nous lançons un vibrant appel aux journalistes et aux responsables des médias pour se conformer à la loi en se dotant de cette carte de presse. » Ceux qui ne l’ont pas encore eu sont priés de se dépêcher pour compléter leurs dossiers. Il a averti que tout journaliste qui n’a pas cette carte n’est pas légalement autorisé de travailler comme un journaliste au Burundi.

Selon le CNC, moins de 70% de journalistes burundais se sont déjà procuré cette carte de presse. Il a indiqué qu’il aurait dû exiger sa possession depuis septembre 2019. Nestor Bankumukunzi, estime qu’après une année, « tout le monde a eu le temps de l’avoir. »

CNC

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 415 users online