Samedi 16 octobre 2021

Sports

Championnats d’Afrique de Badminton : quatre badistes vont représenter le Burundi

20/08/2021 Commentaires fermés sur Championnats d’Afrique de Badminton : quatre badistes vont représenter le Burundi
Championnats d’Afrique de Badminton : quatre badistes vont représenter le Burundi
Les badistes qui vont participer aux Championnats d’Afrique de Badminton

Ce sont deux garçons de 17 ans, Patrick Adonis Munezero et Devy Marc Muvunyi, ainsi que deux filles, Kelly Janvière Iradukunda (18 ans) et Berthilla Niyomwungere (12 ans).

Ils vont s’envoler pour Cotonou en République de Bénin pour représenter le Burundi dans les Championnats d’Afrique des moins de 15 ans (U15) et des moins de 19 ans (U19) qui vont se dérouler du 22 août au 1 septembre 2021.
Ces jeunes ont eu leurs tickets après un tournoi qualificatif que la Fédération Burundaise de Badminton (F.B.B) a organisé le 23 juillet dernier.

Les deux tournois comprendront chacun une épreuve par équipes (double homme, double dame, et double mixte) et une épreuve individuelle. Le Burundi va participer dans le championnat des moins de 19 ans seulement.
Selon le directeur technique national (DTN), Nicolas Bikorimana, les 4 jeunes badistes, joueurs de Badminton, s’entraînent 3 jours par semaine depuis le 26 juillet dernier.

« Ils ont beaucoup évolué techniquement et physiquement. Au niveau psychologique, ils sont motivés, prêts et confiants. Nous espérons de bons résultats ».
Le DTN souligne que ces derniers jours, les entraînements se focalisent essentiellement sur le jeu en double afin de perfectionner les enchaînements et les déplacements sur terrain. « C’est important que les joueurs soient en symbiose lors d’un match ».

François Ndondo, président de la F.B.B, fait savoir que participer dans ce genre de compétitions est une aubaine pour les badistes eux-mêmes, la fédération ainsi que le pays. « Cela permet aux joueurs de s’autoévaluer afin de se corriger et faire mieux la prochaine fois. C’est aussi une occasion pour le Burundi de briller à l’étranger ».

De plus, poursuit-il, cela permet aux badistes burundais d’être classés au niveau continental et international. « Participer à ces rendez-vous procure à la fédération burundaise une voix supplémentaire lors des assemblées générales de la confédération africaine de Badminton ».

Toutefois, M. Ndondo indique que les moyens font défaut. « La fédération n’a pas beaucoup moyens. Nous essayons de chercher du soutien auprès des membres, des amis et aux autres bienfaiteurs. Nous comptons aussi sur le soutien du ministère en charge des Sports d’autant plus que c’est une équipe nationale qui va représenter le pays ».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Garder un œil, un seul, sur le Burundi

Malgré ses rapports sur les violations des droits de l’Homme au Burundi qu’une certaine opinion trouvait ’’pertinents, fouillés, documentés’’, au moment où une autre classe les qualifiait de ’’biaisés, de politiquement orientés, de nuls et de nuls effets’’, la Commission (…)

Online Users

Total 1 025 users online