Jeudi 26 mai 2022

Société

Burundi/Médias : le journaliste Venant Niyomwungere de Bonesha FM arrêté

28/01/2022 2
Burundi/Médias : le journaliste Venant Niyomwungere de Bonesha FM arrêté
Venant Niyomwungere, journaliste de Bonesha FM

Parti en reportage dans l’après-midi de ce jeudi 27 janvier pour couvrir un incendie survenu au Commissariat municipal de Bujumbura, ce journaliste n’a pas rejoint sa rédaction.

Il a été arrêté et avant un interrogatoire de plus de 3 heures, il a été mis dans une cellule pour y passer la nuit, c’est l’indignation au sein de sa rédaction et pour la plupart des journalistes interrogés qui demandant sa libération.

Pendant cette séance d’interrogatoire par un OPJ, il était reproché à ce journaliste de Bonesha FM de n’avoir pas montré sa carte de presse délivrée par le CNC (Conseil national de la communication), l’organe de régulation des médias au Burundi.

Mais le journaliste a décliné son identité, montré sa carte professionnelle et il lui a été demandé d’appeler son responsable pour le confirmer devant le commissaire.

Mais quand le rédacteur en chef s’est présenté au commissariat, cet officier de la police était déjà parti, c’était après les heures de service, il se faisait tard. L’OPJ qui s’est chargé de l’interrogatoire lui a signifié que son reporter sera gardé au Commissariat municipal.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Stan Siyomana

    Moi Je n’ai pas compris si Monsieur Venant Niyomwungere a en effet déjà reçu « sa carte de presse délivrée par le CNC » et que tout simplement il ne l’avait pas sur place.
    Je ne vois pas comment un OPJ va avoir trois longues heures d’interrogatoire si la seule question est de savoir si tel citoyen burundais a ou n’a pas sa carte du CNC.

  2. Humuriza

    Oh mon Dieu ! Quel abus de pouvoir ! Appliquons la loi et seulement la loi. Et son Excellence le Président de la République devra encore intervenir ?

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Affaire Ruyumpu : Instruction dans un sens

On croyait avoir tourné la page. Du moins, les politiques de haine et d’intolérance politique s’observaient pendant la période pré et post-électorale. Ce n’est pas le cas sur la colline Ruyumpu, en commune de Kiremba de la province de Ngozi. (…)

Online Users

Total 2 362 users online