Samedi 18 septembre 2021

Santé

Allaitement maternel : une prévention contre des maladies infantiles

05/08/2021 Commentaires fermés sur Allaitement maternel : une prévention contre des maladies infantiles
Allaitement maternel : une prévention contre des maladies infantiles
Dr Amélie Nijimbere : « Il faut à bien allaiter les enfants pour les protéger contre des maladies infantiles »

Dans le cadre de la semaine mondiale de l’allaitement maternel allant du 1er au 7 août, Dr Amélie Nijimbere, pédiatre, conseille l’allaitement exclusif pendant les six premiers mois après la naissance de l’enfant. Elle indique que c’est avantageux pour la mère, l’enfant et la toute famille.

« Un enfant nourrit au lait maternel a un quotient intellectuel supérieur à celui nourrit au lait artificiel », souligne Dr Amélie Nijimbere arguant que le lait maternel contient du lactose qui nourrit le cerveau de l’enfant. Le lait maternel, ajoute-t-elle, contient des anticorps qui aident l’organisme de l’enfant à mieux se défendre contre certaines maladies.
Selon lui, un enfant bien allaité tombe moins malade : « L’allaitement maternel prévient les maladies respiratoires et diarrhéiques. Il est adapté pour la maturité intestinale de l’enfant ».

La pédiatre prévient qu’à l’absence de l’allaitement maternel, l’enfant peut être victime de l’insuffisance rénale : « Le lait maternel a un poids moléculaire qui permet aux reins de l’enfant de bien fonctionner ».

D’après elle, l’allaitement maternel est aussi bon pour la mère : «L’allaitement dans les six premiers mois prévient le cancer du sein, les grossesses non désirées chez les mères, et diminuent les risques de dépression ».
Dr Nijimbere appelle les mères à allaiter suffisamment leurs enfants pour assurer leur bonne santé.

Dans une déclaration conjointe de ce 2 août, les représentants de l’UNICEF et OMS ont souligné que l’allaitement maternel dans l’heure qui suit la naissance, puis l’allaitement exclusif les six premiers mois et sa poursuite jusqu’aux deux ans de l’enfant et plus offrent un moyen exceptionnel pour prémunir les enfants contre toutes les formes de malnutrition, y compris l’émaciation et l’obésité.

Pour eux, le lait maternel fait également office de premier vaccin pour le nourrisson car il le protège contre de nombreuses maladies infantiles courantes.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 181 users online