Dimanche 21 juillet 2024

Politique

Agathon Rwasa à Bujumbura : « Je suis une force redoutable et redoutée »

06/08/2013 99

Le rendez-vous était connu : mardi 6 août 2013 à 10 heures dans la salle de réception située à l’Avenue du Large communément appelé « Kwiraro ». Le leader historique des FNL devait s’adresser à ses sympathisants et à la presse venus l’accueillir après trois ans d’absence. Mais la police a interdit sa conférence de presse.

Agathon Rwasa de retour ©Iwacu
Agathon Rwasa saluant la foule de sympathisants venus l’accueillir de son balcon … ©Iwacu

L’Avenue du Large était noire de monde : les sympathisants s’étaient massés tout au long de l’avenue. Des chansons à la gloire du parti FNL ont été entonnées et plusieurs slogans scandés. Seuls, les journalistes et quelques diplomates ont eu accès à la salle mais c’était un véritable parcours de combattant. La police bloquait l’accès à cette salle.

Et c’est quand Agathon Rwasa a baissé la vitre de son véhicule pour saluer ses adeptes que ces derniers se sont mis à crier « Obama ! Obama ! » L’annonce de sa « réapparition » n’a pas eu lieu à l’Avenue du Large dans la salle de réception appelée « Kwiraro ». La police fortement déployée avait bloqué l’accès à cette salle. Mais il a pu livrer un message : « Je suis satisfait, malgré toutes ces tracasseries orchestrées par le parti au pouvoir. Cela montre que je suis une force redoutable et redoutée par le Cndd-Fdd ». Il a promis à ses militants de travailler d’arrache-pied pour que le Cndd-Fdd quitte le pouvoir en 2015.

« Je suis une force redoutable et redoutée »

Vers 10 heures, Aimé Magera, le porte-parole d’Agathon Rwasa est venu voir les journalistes pour leur annoncer que « jusqu’hier soir tout était en ordre », qu’il était en contact avec le ministère de l’Intérieur pour préparer cet événement. Mais selon des informations recueillies sur place, les patrons actuels du FNL, Emmanuel Miburo et son bras droit Jacques Bigirimana auraient persuadé le ministre de l’Intérieur de ne pas autoriser toute manifestation au nom de ce parti.

Effectivement vers 9 heures, l’administrateur de la commune de Kinindo est passé à l’Avenue du Large à l’endroit où devait se tenir cette conférence de presse d’Agathon Rwasa pour annoncer que « cet événement n’aura pas lieu ». Motif : « Cette conférence n’a pas été annoncée ». Et elle est partie laissant des policiers exécuter les ordres reçus.

Face à ce refus, le cortège d’Agathon Rwasa s’est dirigé vers Kiriri à sa résidence. La plupart des sympathisants ont suivi la longue file de voitures. Mais ce n’était pas la fin des tracas. Un général du nom de Godefroid Bizimana s’est introduit dans sa résidence. Il lui a été signifié qu’il s’agit d’une violation de domicile. Mais il a tenu à rester pour suivre la conférence de presse animée par Agathon Rwasa.

Entre temps à l’extérieur de la maison, les sympathisants du leader étaient bloqués au niveau du Monument de l’Unité nationale. Mais ils ont pu forcer le barrage des policiers pour se masser en face de la résidence de leur leader. Même si la brigade anti-émeute est restée mobilisée, cela n’a pas empêché à quelques jeunes militants de déployer une banderole à l’effigie d’Agathon Rwasa avec à côté, le drapeau du parti FNL et des inscriptions : « Abanamarimwe turi inyuma yawe »(les militants du FNL sont derrière vous).

Forum des lecteurs d'Iwacu

99 réactions
  1. Gakiza

    Rwasa ahunga 2010 si uko yatinyirira umutekano we yashatse recurerer pour mieux sautert kko yarashoboye kwexposer realite y’ibintu that’s why ari under BNUB protection ubu igihugu ni gwiwe wheter u like it or not,twubake Bdi twereke abanyagihugu ko tutari ba nsumirinda nk’aba DD noneho imisi mike Mutama yakoze muri yarerekanye neza ko akorere abantu atikorera,iyo niyo esprit dukeneye apana kuduza amagorofa abanyagihugu batubitse umukanda mu nda,mbe se amavocats numva baririmba yatewe woyarya yonyene utagomba kugwara agaharo,ingorane aba dd bafise baracuramye mu mitwe,it’s time 4 the change,Viva Rwasa VIVA!we all love you

    • je penses que certaines de tes idées sont bonnes mais aussi il faut pense a la culture Burundaise quand on écrit; tu sais le problème est que les gens multiplient les mots au lieu de travailler ; travaillez n’ont pas dire que vous allez gagner comment ça si non vous serez de même comme les autres;juste vous devez avancer des arguments a notre chère population qui n’est pas intellectuelle et pour l’intérêt de notre patrie;merci a tous.

  2. Inararibonye

    Quelques conseils a Rwasa et aux leaders de l’ADC:
    1. Le changement auquel vous aspirez pour 2015 ne sera possible qu’en synergie. Faites donc preuve d’humilité et d’ouverture. Mettez vos egos a cote.
    2. Aucun parti politique ne peut a lui seul forcer l’alternance politique en 2015.
    3. Apprenez a ECOUTER vos partenaires et ceux d’ailleurs, hors l’ADC. Surtout, epargnez-nous de ces histoires de Suisse. C’est indecent. Tournez collectivement la page.
    4. Le “c’est moi ou rien” risque de doucher l’espoir de plusieurs millions de burundais qui aspirent au changement.
    5. Il y aura de la place pour tout le monde, a condition que personne n’essaie de se prendre pour un petit Dieu. Mettez vos egos a cote et travaillez en synergie.
    6. Sur la candidature presidentielle: Innovez, svp! Reservez-nous des surprises, avec un candidat non membre des organes dirigeants de vos partis, qui est credible pour retrouver la confiance des partenaires au developpement! Et une equipe dirigeante de vrais technocrates. Alignez-la dans votre plate-forme electorale. Ce sera un tsunami en 2015. Et vous serez nos heros. Sinon, une recondition des DDs en 2015 signera la mort de l’opposition et la fin de l’alternance politique au Bdi, jusqu’au retour du Christ comme disent les radicaux DDs.

  3. akamaramagambo, mukunda

    Ariko Abarundi tudateranye ubwoba ngo twigire ibihangange bikomeye, turibagiye ko Politique itagizwe n’amajambo menshi cane. Abohambere barayamaze bati:  » ahari ubumwe, umuhoro uramwa. Kandi ngo , ahari ubumwe urushato gw’imbaragasa gwipfuka batanu ». Muntunge sinavuze bwa bumwe bwo kw’ifoto baboshe nimigozi babuhereye haruguru. Eka ni bwa bumwe bw’abo hambere. Muntunge ni ukuri. Ayomajambo n’ayo akoreshwa ni Systeme, ni Arrangement ni Lobbing…Aho rero imitwe tugende ngaho idushuhane ngo ko naka aje ijuru riraguye? Erega niyo imvura ikuvye cane nkiyiteye ubwoba, abo kw’isi aribo bene gihugu barayitegurira maze bagaca imiserege kandi bagasakara kugirango bikingire imyuzuri. Wibaza ko ivyovyose naho woba waravyize , utabikoresheje wopfa ubimenye? Burya rero Yezu niwe yavuga akoresheje imvugo zitumva bose kiretse uwo yiyeretse. No muri Politike rero hari benshi bakurikira kubera ko hamaze kubona neza iyo ibintu bitera bigana. Abandi nabo iyo bayivuga womengo barabonekewe ngo babitangaze kubandi. Naho woba ufise impano y’Imana utari muri Systeme , ubona inzatsa gusa, hanyuma ukavuga ayamuhe. Aho rero uba wivugira ushaka kwigana wawundi ati :  » Duhe natwe turye » . Burya umunya Politike nyawe ntasega, ntasabiriza, kandi iyo avuze , bose baraceceka kuko impano y’Imana ikwira nk’umuturagaro, ukamengo murahundagaye. Burya naho woba utemera , wokwemera ko Urukwavu ruzi kwiruka. Akarorero kari hagufi cane: Muzobaze umuntu yumvirije, canke yabonye aho uwiguze Demokarasi : Nyakubahwa Ndadaye Melikiyoli, ariko ashikiriza Ijambo imbere yisinzi ry’Abarundi. Amajambo yamuvamwo warumva ko yari  » Message y’Imana » ku barundi. Ariko rero yatahuye bake cane mubayumvise. Hariho ababaza uwo bocako ngo baje kumwumviriza binyegeje, kubera ko bari mu migambwe bari barise Abakeba, mugabo bagakunda Amajambo yiwe. Turabe neza rero ko Umugambi w’Imana udahitana abawuvuga nabi n’abawukoreasha uko Imana idashaka. Harya niyo uravye mu Agasho, aribwo Buroko , hari abasangira Dosiye n’abandi canke akaba ari umwe wenyene. Mugabo mwese mwitwa Abanyororo mwese. Iyo habaye ikibarondera , mugenda mwese. Mwese muramenyana kandi mukagwanira kuburana ngo mutsinde mutahuke iwanyu mukomeye neza. Tugiye mwishamba naho , abagwanyi bose bitwa izina rimwe kandi bakanagerekako ayandi mazina kubartyozana. Bamwe ngo bashaka kwisigura imbere y’abana babo iyo baba babajije igituma base wabo bazinduka canke bamaze iminsi kugwana, bati : Mbega Papa mugwana n’ikindi gihugu ko twumva biturika cane bikadutera ubwoba? Bati Ubwo ntibazohava baronka inguvu nyishi ko mwabamenyereje cane? Abarundi nabo bamye binanata mukwisigura, urazi ko Baremye na Samandari atahabaye. Bati : Erega burya mwari muzi ko abo turwana badasanzwe? Bati Yooo!!! Ni ibigabo vy’ivyoya vyinshi kandi Vyarameze n’Imirizo ntiworaba. Urumva ko umwana inyishu aronse imuyobeye ko ari Ibikoko bagwana canke Abanyamahanga bagwana nabo. Bamwe murabo baza baramaze gusubiza Ivya Leta kuko Imyaka yaribakitse. Hanyuma nawe rero ngo Abonse rimwe basubirane mwo! Ntirikabe! Jewe ndibaza ko Incungu zamaze gukwira. Hasigaye gukorera neza ivyo zasize. Wawundi ati : » Akabi wokumva inyuma y’umusozi ». Wari bwabone aho Abasirikare b’Abarundi baba ba Rutumwako Gutabara, kugwanira abo batazi , bakemera kujayo. Barundi , Kubitira i Bweru mwibuke Mutore akenge Runtu twubake Bwa Burundi bwa kera . Ngira ngo muribuka ingene Abarundi bagwanije Abazungu kandi ata Kalash bafise canke izindi kandi Abazungu baragira ubwoba. Burya ababona cane bavuga ko ubu Imana Yibera i Burundi muri ibi bihe. Erega yadukunze kera iduha igihugu twese tuvuga ururimi Rumwe gusa twese twumvikana mu ntara zose zigize igihugu. Kira noneho Ubutunzi Imana yaduhaye burarenze. Harageze rero ko twicara tukabusabikanya twese Abenegihugu mu mutekano ntangere.

  4. ndayishemeze Dieudonne

    je crois que la politique burundaise entre dans une nouvelle phase.

  5. terimbere

    ok

  6. BUMWE

    Emwe turagowe kuko kubona umuntu asanzwe nka RWASA ashobora kunyika gushika naho inzego ziperereza zidatora ahari. Hanyuma bagaca baduhenda ngo aba al-shabab ngo ntibodutera ngo imbibe z’igihugu zirakingiwe bihagije.

    • ça je crois que c’est autre chose ;twese igihugu ni cacu abarundi ni twemere gusangira tureke gusumira inda ndibaza ko twari dukwiye kwisubirako kuko tugize iterambere nyakuri twese twoterera imbere rimwe; ariko nk’amajambo ngo »2025 umwana wese azobe afise avocat » ntiyarakwiye ahubwo twaridukwiye kuvuga ati « umwana wese azobe afise self-computer or his own innovetion  » pas c’est mot zo kurya gusa mais GUKORA; duhangane n’ubumenyi(EDUCATION) apana yukwo on instrumentalise tout les secteur bakazishiramwo politique dukorere kuri strogant »JEWE NK’UMURUNDI REKA NIYUMVIRE INEZA YA MUGENZANJE HAMA NAWE YIYUMVIRE IYANJE « ->nkukwo umugore n’umugabo batumvikanye mu rugo atakigenda natwe nitutumvikana mu gihugu cacu ntanakimwe tuzoshikako; muvyanka muvyemera reka tureke ivyo bidutandukanya tureke kwasamika ina tugandagura bene wacu; « we must work together or we must die in pain »

  7. rufuku

    le retour misterieux de Rwasa!!!!!! l »istoire nous disait que Rufuku rwafukuye uburundi venait de nul part :tomber du ciel;venu d’une termitiere;decouverte par les batwa;so no unswer:the same as president du FNL Rwasa Agathon!!! invisible dans les anees 2000; au Congo ;tanzanie;zambia;pourquoi pas au Burundi :entoure par mistere! l’home qu’il faut comme president en 2015 viva FNL

    • bikunda rikor

      Baguhenze, uyo wumva womizera gute, umeze nka we ubonye rukamvye uca wiruka , canke ubonye habavye uca winyegeza. Dukeneye abashirira.

  8. Jacques

    Mes chers amis, les burundais ont une courte mémoire car je comprends pas comment on peut souhaiter le bienvenu à Rwasa. Rwasa avant tout est un assassin, Le FNL de Rwasa en tant que rébellion a commencé à tuer de paisibles burundais depuis longtemps. C’est par ailleurs la plus anciènnes rébellion burundaise. Moi personnellement je ‘attends rien de bon de Rwasa. Il va faire la même chose que les autres. Abo bose baronderera inda zabo ntibazosubire kutubesha. Seulemment à l’etat actuel des choses les burundais sont fatigués, ils cherchent un qui va mieux donc un changement.

    • congera

      Ewe none wewe urera? Urikebuka. Canke mwarikumwe.

  9. Niyonsaba Adolphe

    Je abantu barantangaza!erega abanyagihugu ubu baramaze guca ubwenge barazi gucagura icizi nikibi,mb uburundi nico gihugu coba kicyoshe kuruta ibindi?na ETATS-UNIES umu president ntago arenze ibiringo bibiri,na CDD-FDD nirekere abandi batware kk aho bari hari abandi

    • bikunda rikor

      Abo bandi bategerezwa kwerekana ko babishoboye, nta guha igihugu ivyaduka vyose ubonye ngo n’ uko hageze guhindura. Abanyagihugu bategerezwa kwihagararako , bamenye gucagura neza , gutora imigambi , ahandi hoho nibo bazovyishura. Etats unies urikuvuga urazi ingene bigenda , icara wote sha. Urahimvye ntacoyimena

  10. twarabahinyuye

    abarundi ni tugire analyse ntoyi imbere yo gusesa a;a3senti;ents » turabe ngene rwasa s’est comporté durant les moments forts pour lesquels le parti fnl aurait pu marquer des points dans les esprits des burudais et dans l’opinion nationale:
    -ubwambere palipe hutu fnl igitera muri za kinama na kamenge (2001 ninaba ntihenze): rwasa aurait pu négocier et les dd ntaco bari kuhanoba en 2003 kandi il avait frappé avec force kuburyo yari kwumvirwa na buboya et son gouvernement. Mais au lieu de ça, qu’a-t-il fait? après avoir démontré sa force de frappe, il a plié bagages et il est reparti pas comme il était au moins venu car il a perdu des cobattants, ces quartiers ont été détruits et il a massacré tous ses proches qui le conseillers de négocier…. pour le faire en 2005 ou parès je ne me souviens plus.
    -il a mal négocié à des accords de paix qui ne favorisaient pas ses combattants et sympathisants, et il se dit que refusant de rentrer à cause de ces accodrs mal équilibré par refus de conseil et manque de clairvoyance (peur de ses pairs qui risquaient de se retourner contre lui apèrès plus de deux décenies de lutte pour gagner des miettes!!!) , combien de colonnels ou autres hauts gradés issus de son parti que compte l’armée et la police burundaises? combien d’argent ses démobilisés ont eu? quel poste lui-même a occupé (signer des accords pour finir DG à l’inss? pourquoi diable n’avait-il pas demandé ce poste bien plutôt? on aurait pu préserver des vies innobmrablese et éviter un bain de sang versé pour des clopinette?)
    -en analysant mal le contexte dans lequel il est rentré au bercail avant les élections de 2010, il a encore une fois refusé d’accepter le verdict des urnes qui lui donnaient une place de choix (une 2è place après à peine deux ans de campagne légale auprès de la population), c’est dire qu’il n’a pas vraiment de conseil bien intentionné (trompé par l’Uprona qui lui a ravi la deuxième place et avec la 1ère vice présidence et les portefeuilles des ministère occupés par l’uprona (mais fnl aurait eu plus de poste car il avait eu plus de votes que l’uprona). Il a été dupé en entrant en conflit armé après les élections: résultats? vous connaissez la suite.
    -il a raté les échanges des différents partis politiques que le bnub a organisé et pendant lesquels les autres ont pu donné leur opinion sur les changement à opérer dans le code électoral ( et éventuellement la constitution). il se dit que seuls les détenteurs d’un diplôme de licence seront candidats présidentiables, et magera n’a pas pu convaincre à lui seul de ne pas tenir compte de ce niveau d’étude. Pourquoi adc Ikibiri ne l’a pas défendu sur ce pouint s’ils voulaient vraiement qu’il soit leur guide ou représentant? et maintenant, léonce et chovineau disent l’accueillir à bras ouverts? vont-ils laisser tout ce qu’ils ont construits en son absence ( en plus il été au pays durant ces trois ans écoulés) sans mot dire à Rwasa et magera? impossible, et si rwasa craint pour sa sécurité, il devrait plutôt s’inquiéter de ses faux amis. maintenant il accuse jacques et compagnies de lui avoir volé son parti, je ne suis pas du fnl mais il est difficile de croire qu’il a choisi de se taire pendant toirs annés, en se terrant dans ce même pays, de ne rien dire pour défendre ses compagnons qui étéaiet malmenés par l’administration sans lever son petit doigt. mais jacques n’a pas volé son parti, c’éatit presque un poste vacant, abandonné par rwasa alors qu’il était sur place. que va-t-il répondre à jacques quand il lui posera cette question: pourquoi ne s’est-t-il pas manifeste (apparition au moins à ces sympathisants) lors du congrès des fnl s’il était au pays au moins pour rassurer ses partisans pour qu’ils ne se présentent pas à ce congrès? ilcraignait uniquement pour sa vie? est-ce qu’une vie ne vaut pas une autre? la vie des fnl tués ne valaient-elles pas toutes réunies plus que la sienne? quel est ce leader qui craint le danger et choisit de se protéger et d’exposer ces disciples? quelle serait sa réactions face aux problèmes que traversent le pays? serait-il à la hauteur de nkurunziza (je ne parirais pas du tout qu’il risquerait de faire miuex que lui)? comment réagirait-ul face aus demandes incessantes de acteurs internationaux sur les questions sensibles comme l’hommosexualité ou l’avortement (je ne doute pas de sa chrétienneté mais je ne sais pas s’il peserait le poid nécessaire pour résister à leur demande. ou si la société civile continuait à dénoncer les fautes graves come elle le fait si bien actuellement, saurait-il s’expliquer sans prendre leurs vies comme il a su si bien le faire à ceux qui resistait à son point de vue.

    après analyse on pourrait croire que rwasa n’a pas su saisir les occasions qui lui étaient offertes ou profiter de celles qu’il sait si bien créer lui-même. de mon point de vue, je crois qu’il risque de recommencer la meme erreur? gare aux ventriotes et autres lèche-bottes qui ne font que le « suivisme » pour glaner quelque poste, ils seront vite désillusionnés.
    abarundi dukeneye imboneza y’ukuri.

  11. Anonymous

    L’apparition brusque de ce monsieur Rwasa, met toute l appareil de securite burundaise et la soit disant »Documentation » en jeopardie!! Difficile de comperendre!!

    • mututsi

      Que vouliez-vous qu’il fasse cet appareil ? Rwasa était là et c’était connu, même Iwacu l’avait écrit il y a un mois. Il a droit de vivre et vivre politicien, le Gouvernement l’a appelé maintes fois.

  12. Mbariza

    Mes chers compatriotes, ivyo kuryana mu majambo mutari bubonane ngo musimbiranireko (ntibikabe mugabo) mwobigeza ngaho. Icoba ciza nuko iyo CNDD-FDD yoreka abo bantu bo mu Kibiri bagakora politique kurya nabo bayikora ntaco vyotwara. Réalité nuko twama dushaka kuyinyegezanya bigaca vyama bijuragiza abanya politique, nayo abanyagihugu ntibakijuragirika na meetings ntizikenewe zonona amahera y’ubusa. Uwo bazotora ku matora akurikira bamumenya amatora agihera. DD irafise ikibazo, ariko ubiravye neza wihagarariye kure gatoya ikibazo bafise sico gusubirigwa na Rwasa en 2015. Ihibambewe. Bimqwe mu bituma batogira ubwoba burenze, c’est l’histoire elle-meme: Rwasa arakundwa aho yaciye mu ntambara aho haruguru ya ville Bujumbura no mu kiyaya arafise abatari bake ntawobideha. Mugabo igituma DD itofyura amaso ngo araje, nta popularité azorusha Nkurunziza mu yandi ma provinces ya ruguru muri iyi myaka ibiri gusa isigaye ngo amatora abe. Iyo ni réalité uvyemera canke ubigwanya niko bimeze ruguru, za kayanza, Gitega, Ngozi, Ruyigi, Karusi nahandi. Si ukuvuga ko Rwasa ataco yohanoba mais, abanyagihugu kwibagira umuntu babanye imyaka n,imyaka ababwira ko ariko arabagwanira bakamwibonera ku rugamba nti bifata imyaka itanu canke cumi gusa. Ni kurya abantu ba Rwasa aho yaciye utobamukurako ngo bapfe barakwemereye. DD rerro yoreka kuko mbere naho yotsindwa (biramutse bibaye naho bitoroshe) ntimwibaze ngo yotakaza inguvu nyinshi: ifise abasirikare benshi n’abapolisi bayivuyemwo, kandi ibaye iya kure DD yoba iyakabiri. Mbega abashingamateka naba ministres na za ntwazangabo tubona twese ico bokwanka bari hamwe bose wibaza ngo uwoba atwara harico yobakorana badashaka?? Uwotwara wese atari umuporona yoba shigikiwe n,iibicira umuriro yoba nka Ntiba. Bomwirukana batanamukozeko, abaporona nabo uraziko batoja gushigikira umuntu adafise force, surtout force militaire. Barazi ikiva mu munwa w,inkoho, coté bokwegamira mwese murayizi. CNDD-FDD rero noyihanura kureka Rwasa nabiwe bagakora bakagerageza baze babe abakabiri en 2015 kuko ivyo kuyitsinda iyo ni imvugo ya politique ivyarivyo vyose si muri 2015. Kandi icanyuma nuko boshira umutima munda, Rwasa nta nguvu zikwiye yogira kuri bo ahubwo yoba yifitiye ingorane bomugora gose ku buryo ataco yopfa abakoranye na kimwe batagikeneye. Ahasigaye abanyagihugu ni babareke baze bicire urubanza !!!

    • manirakiza

      wewe si sawa ivyo uvuze ndabishigikiye nanje

  13. Agakiza Johnathan

    Je Johnthan nifuza ka na Nyangoma ataha kugira opposition ibe urwenda nurwobera, isanzare ntayisanzaje, ikotize partout niwanje, nze nirabire akayazwe. 2015, 2020, ..mpaka hari uwo hejuru agarutse!!

  14. "akamaramagambo, mukunda"

    Ariko Uburundi Imana irasubiye kubwitereka. Reba uno munsi nyene naho hari icoba, hatanguwe Novaine mu Burundi bwose. Aho bukera kandi, ibisabisho vya Islam kw’isi yose birasamirana gushika no ng’aha iwacu mu Burundi. Ariko abiyicariye ku ncagwatsi (Heinken) nibo bavuga ayamuhe, bawatsa ngo turahonye. Nyabuna ubwo ni « ubukene « gusa bwa buri muntu. Jewe ico mbona ahubwo ni uko « iryaguzwe rigiye gutaha ». Ko Imana igiye gusubiza igihugu c’Uburundi itoto maze abone rimwe basubirane boye gucanamwo, hanyuma bayage akahise maze basabane ibigongwe  » réconciliation »kuri bose. Kuko abo bose bandika , bavuga, nakare ivyinshi mu Burundi biri mu majambo gusa barakoze icaha kibi kingana no kwica. Erega uwishe si uwarashe, uwatemye, uwasahuye,uwaboshe abantu, uwakoresheje amaradiyo, uwihoreye kuvuga mugihe yarafise ububasha bwo gutabaza amakungu canke hafi yiwe, uwateguye umugambi woguhonya abandi, uwanse kuvura abaremvye,uwateye antu SIDA, uwazigije abana bari mumarerero y’abavutse batageze, uwagomoye ugwaruka akaruha ibiyayuramutwe maze akabaha intego yo kwica abo bose badasangiye ubwoko, n’ibindi, n’ibindi….Abo bose ni babanze bapfukame ahobari hose, kuko baramaze gukwira isi yose, maze imbere y’Imana n’abantu basabe ikigongwe kuvyo bakoze vyose. Nosaba namwe ko mwobafasha gukwiza « inkurunziza kuri bose ». Bati: « Nariyobagije ivyo nategerezwa, maze ncumura mbizi kandi n’ibigirankana ». Noneho ikigongwe gisabwe ku abarundi bose. Ahandiho; Imizana yo gusana Uburundi ntaho tuzoyikura. Ntibibagire ko amakungu azi neza ko Uburundi ari igihugu c’Imana . Aho mubona bagikunda kuturusha kuko bazi ico kibamariye.
    Ni harambe Uburundi bwacu.

  15. Ntekumutwe Ventriote

    Rwasa yaraye hehe nkamusaba umubonano?

    Ventriote

    • mugisha shaka

      Ingo iwanje ,ndawuguhe?

  16. Sim Ba

    Lectrices, Lecteurs,

    Comment faites-vous à commenter un truc complètement vide !!??

    • manirakiza

      comment c’est vide?????TU NE VOIS PAS RWASA AGATHON ?C’EST LA VICTOIR!

      • congera

        Baguhenze. Victoir ya hehe? Wewe urashobora kwivuga amazina n’ igikoko utaragifata? Nikomwamye

        • Claude

          Les DD ont perdu la boussole,murawunywa naho urura tu.Mwari muziko kubera iterabwoba mwakoreye abanyagihugu ko ata numwe aza gusokoroka,mon oeil.Wait and see

      • bikunda rikor

        Babahenze, icare mwote. Victoir kubiki, habaye iki hakozwe iki?

  17. BIBI1er

    Pour ceux qui auraient la mémoire courte, le journaliste Hassan Ruvakuki avait été libéré en marge de la visite officielle du Président Nkurunziza en France, et la d’un coup d’un seul le principal opposant au CNDD-FDD ressort du maquis peu de temps après l’annonce de l’envoi de 500 soldat en RCA…

    La présence de diplomates et responsables onusiens a permis d’éviter qu’il se fasse arrêter pour un motif douteux, car on sent clairement que le parti au pouvoir se voulait pas revoir cette figure et encore moins qu’elle diffuse le message transition politique fondée sur la réconciliation et le respect des droits de l’Homme…

  18. Claude

    Aba DD ntibigiye kuborohera.Wait and see

  19. Kaze Nelly

    Le gouvernement cherche à se fragiliser lui même. Au fure et à mesure de multiplier les interdictions, on se rend pas compte qu’on fait la propagande de l’énémie. Laisse les la liberté, sinon, muriko muriyimbiricobo

  20. Karorero

    Je nibaza ko muri adc-ikibiri imitwe yashushe, burya benshi ingorane muriko muzibona iyo zitari. Hari uwombariza Léonce uko agiye gusangira adc na Rwasa.

    Nzobandora

    • bikunda rikor

      Jewe nibaza ko nawe usa n’ abaka uburenganzira benebwo, aho ntubona ko aba dd bataye umutwe, kubuza umuntu atashe iwabo, ntibamara mara no kumara mara, ko ari ibisuma biba , kandi basega mu makungu, none ubu ntibibonetse ko aribo bazibira imfashanyo, nibo batumaze, wait and see, ivyo uvuga navyo , bigeza ubwenge aho ugeza, nawe wataye umutwe.

  21. matwi

    n,umugabo basha ni mumureke,,ko abandi vyabananiye!!!

  22. Bon. Mais la question a se poser comment le Gvnment peut faire ca, c’est insense. Rwasa est Bdais et aussi Politicien kuber’iki bagira ibintu nk’ibi. Igihe kizogera habe amatora celui qui gagnera dirigera le pays, igihugu si ica DD si n’ica FNL, mais plutot pour tout Bdais qui est capable ya competition politique, Gvnment mwisubireko, aho muri n’uwundi arahakeneye kandi n’uburenganzira bwiwe igihe afise Carte d’Identite Bdaise.

  23. Ndarusanze

    jewe ntabishobisho nkifitiye abanyepolitike b’i Burundi. Uko bamuhengamitse akenge akikura mu matora, nizere ko yahakuye icirwa. Hama reka turindire turabe kuko hari cari kare!!!!!

  24. olivier bolou

    Ah! quelle excellente légende de la photo: « Agathon Rwasa saluant la foule de sympathisants venus l’accueillir de son balcon » ça veut dire que la foule était sur son balcon et a accueilli Aghaton qui était sans doute en bas??? Je suppose que vous vouliez plutôt dire: « Agathon Rwasa saluant de son balcon la foule de sympathisants venus l’accueillir. » … Dûr sûr, journaliste c’est un métier compliqué! Que Dieu vous bénisse…

    • Ambigu

      Tu y vas trop vite cher Bolou. L’interpretation –Rwasa est au balcon– reste possible dans cette sequence de mots qui au fait presente une ambiguité structurale ….et c,est tout. Ne tire donc pas trop sur nos braves journalistes partis de rien.
      A moi de te defier: decouvre-moi au moins 4 interpretations possible dans cette sequence de mots. 25 points par interpretation. Note de passage: 75%.

      • olivier bolou

        Mon cher « ambigu », point d’ambiguïté dans le travail de journaliste! Ttoujours la précision et les faits, plutôt les faits que le mélange éditorialo-politique que nos journalistes ont tendance à confondre… et pourtant Iwacu est un des meilleur organe de presse… mais il faut qu’il s’améliore encore… et encore… pour être inattaquable! Quand la la structuration c’est important. La recherche de la perfection n’est jamais dans les habitudes de ce beau pays, le Burundi qui nous est cher… Que nos politiques soient aussi précis que les journalistes (ceux qui le sont) et le Burundi s’en portera que mieux!… dans l’intérêt de TOUS.

        • ambigu

          Tres discutable mais passons!
          Il faudra alors precher par l’exemple. “Dans l,interet de TOUS” est ambigu. Non? Qui sont ces tous? Les politiques (sic) et journalistes? Ou les politiques+journalistes+…..?

      • Jean Reno

        Hihihi… super!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 457 users online