L’ouverture d’un compte de la Banque de la République du Burundi (BRB) dans Gazprom Bank n’entraînera pas forcément le renflouement en devises de la banque centrale burundaise. « Un compte à Moscou. Mais la sempiternelle pénurie de devises dans les malles de la BRB à Bujumbura. » Paradoxe que met à jour le président (...) Lire la suite