À propos de ...

Ô Kamenge

« Il n’y a pas dans le monde un pauvre type lynché, un pauvre homme torturé, en qui je ne sois pas assassiné et humilié. » | Aimé Césaire

Si longtemps cité-dortoir
Où seuls les bras de tes hommes
Avaient de la valeur sous le soleil
Seuls les bruits de soudage se mêlaient à ceux des bambins

Tu pleures, Kamenge
Mais demain t’appartient

Hier encore fille de joie
Frivole, joyeuse et folle
Tu lovais dans tes bras les hommes venus de toutes parts
On dansait, on s’aimait, on vivait à cent à l’heure

Tu pleures, Kamenge
Mais demain t’appartient

Puis éclata la révolte
Tu devins furie, forte et terrible
La vie se transforma en enfer, tu perdis beaucoup des tiens
La mort se mêlait à la vie, la haine à l’amour

Tu pleures, Kamenge
Mais demain t’appartient

Aujourd’hui, c’est Lucia
C’est Bernadette et c’est Olga
Combien des tiens, des nôtres doivent-ils encore payer ?
Pourquoi faut-il que tu sois toujours ainsi en première ligne ?

Tu pleures, Kamenge
Mais demain t’appartient

Si longtemps cité-dortoir
Désormais, tu as un visage et tu porteras un nom
Désormais, tu es Bukavu, tu es Parme, tu es le monde entier.
Ton nom, ma belle, sera : LIBERTE

Tu pleures, Kamenge
Mais demain t’appartient.

  11   Vos commentaires
  1. Albert Tanganyika

    Merci Jean Marie pour ce poème.

    Comme vous, j’ai voté pour un parti qui est supposé être de l’ethnie contraire de la mienne.
    Je suis adulte et responsable. Je sais que les votes ethniques ne nous emmèneront nul part
    si ce n’est pas au cimetière.
    Il n’y a que les gens comme vous et moi qui pourront sauver ce pays en agissant en démocrates
    et non en fanatiques.
    J’ai pensé à vous quand j’ai vu la candidature de Buyoya à la Francophonie.
    Pourquoi avez vous cédé devant les extrémistes en abandonnant la lutte?
    Les gens comme vous peuvent aider à emmener de l’équilibre dans notre société, à faire en
    sorte que les partis politiques deviennent des vrais partis multiethniques, et c’est uniquement
    par ce moyen que la démocratie véritable verra le jour au Burundi. C’est vrai que le travail n’est pas facile, mais il faut reconnaitre que vous êtes l’un des précurseurs. Je vous rassure que vous faites déjà partie de l’histoire de ce pays. Ce qui est étonnant, je constate qu’il y a beaucoup plus
    d’extrémistes chez les soit disant intellectuels.

  2. Iteka

    @ J-MN & copie à Tuvugukuri

    Ah oui, pleure Kamenge, nos pauvres soeurs italiennes ne sont pas des Tutsis!
    Mais J-M, tu étais tout de même le seul Tutsi intellectuel, membre du bureau politique, le comité le plus restreint du Frodebu quand on a brulé vif des enfants à Kibimba et tué de centaines de milliers de Tutsis en 93!
    Et je te dis ce que tu as fait!
    Meme le pere de SE Ndadaye a demandé à faire passer un message priant les Hutus d’arrêter les tueries et toi et ta bande ont décidé de ne pas laisser passer son message à la radio!
    Et toi, tu es aujourd’hui au chômage juste parce que les Hutus, plus maturés qu’il y a 20 ans, peuvent se passer aisément de vos services!
    A quand la CVR indépendante et compétente?!?!
    Trouves-toi un propre travail decent!

    • ITEKA MY FOOT

      La haine dans votre message est la raison pour laquelle au lieu d’aller de l’avant nous reculons. Vous définissez le mot « ignorance » si vous pensez que être écrivain n’est pas un vrai travail. La connaissance se transmet en écrit et non en violence. Faites vous du bien et cultivez vos pensées car votre jardin de connaissance manque de culture.

  3. Gerard

    Le mauvais jour va s’abattre sur ces méchants qui tuent les innocents pour dissimuler leurs sales besognes.

    Dieu parle aux méchants:

    Amos 5

    7 O vous qui changez le droit en absinthe, Et qui foulez à terre la justice!
    8 Il a créé les Pléiades et l’Orion, Il change les ténèbres en aurore, Il obscurcit le jour pour en faire la nuit, Il appelle les eaux de la mer, Et les répand à la surface de la terre: L’Éternel est son nom.
    9 Il fait lever la ruine sur les puissants, Et la ruine vient sur les forteresses.
    10 Ils haïssent celui qui les reprend à la porte, Et ils ont en horreur celui qui parle sincèrement.
    11 Aussi, parce que vous avez foulé le misérable, Et que vous avez pris de lui du blé en présent, Vous avez bâti des maisons en pierres de taille, Mais vous ne les habiterez pas; Vous avez planté d’excellentes vignes, Mais vous n’en boirez pas le vin.
    12 Car, je le sais, vos crimes sont nombreux, Vos péchés se sont multipliés; Vous opprimez le juste, vous recevez des présents, Et vous violez à la porte le droit des pauvres.
    13 Voilà pourquoi, en des temps comme ceux-ci, le sage se tait; Car ces temps sont mauvais.
    14 Recherchez le bien et non le mal, afin que vous viviez, Et qu’ainsi l’Éternel, le Dieu des armées, soit avec vous, Comme vous le dites.
    15 Haïssez le mal et aimez le bien, Faites régner à la porte la justice; Et peut-être l’Éternel, le Dieu des armées, aura pitié Des restes de Joseph.
    16 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel, le Dieu des armées, le Seigneur; Dans toutes les places on se lamentera, Dans toutes les rues on dira: Hélas! hélas! On appellera le laboureur au deuil, Et aux lamentations ceux qui disent des complaintes.
    17 Dans toutes les vignes on se lamentera, Lorsque je passerai au milieu de toi, dit l’Éternel.
    18 Malheur à ceux qui désirent le jour de l’Éternel! Qu’attendez-vous du jour de l’Éternel? Il sera ténèbres et non lumière.
    19 Vous serez comme un homme qui fuit devant un lion Et que rencontre un ours, Qui gagne sa demeure, appuie sa main sur la muraille, Et que mord un serpent.

    Les mots d’un sage deviennent amertume chez les insensés.

  4. Humour

    Oh Kamenge!
    Kamenge ne changera jamais, Kamenge est toujours Kamenge!
    Tu pourras bien cohabiter avec un croco, mais rappelle-toi bien, meme apres 100 ans, ca reste un croco!!!!

  5. Rekabandibabeho

    mbe aho baja gufata umusazi murateye isoni nibamureke yitahire.Barasasiye indava ubwicanyi un abatwara mumenye ko namwe muzoshikigwa.Igiporisi cifatiye umusazi nukuri?Asha nitwe dufise igiporisi kweri abandi baribesha.

  6. Bizos

    C’est consolant ce poème. J’espère que les habitants de ce quartier martyr, du moins ceux qui le peuvent, auront l’occasion de lire ça.

  7. Kazoza

    Merci JMarie. De grâce un autre poème pour Gatumba! (It’s a special request It’s the recent holocaust with the september 2012 events).

    • Un petit mot de compassion pour les martyrs de Buta et votre raison sera ma satisfactio et ma raison de creer l’espoir au Burundi

      • Tuvugukuri

        @J charles Ce J.marie lors des massacres de ses enfants de Buta;il faisait parti de la direction des Fdd aka « Abasaya » donc lui demande de les pleurer c Rever..

        • Jean-Marie Ngendahayo Jean-Marie Ngendahayo

          Cher Tuvugukuri,
          Êtes-vous sûr de ce que vous avancez à mon sujet?
          Ne jugez pas trop hâtivement; la colère et l’amertume sont mauvaises conseillères…

          Fraternellement

Publicité