Elections 2015

Manifs du 05 juin 2015

Musaga : une personne succombe à ses blessures

Il s’appelle Théogène Niyondiko, étudiant à l’IPA dans la section Techno-Physique, son cœur a cessé de battre à l’Hôpital Militaire de Kamenge. Il était grièvement blessé et venait d’être évacué ce matin par la Croix Rouge. Cet étudiant était à la deuxième avenue à Musaga quand les policiers ont dispersé les manifestants en tirant à balle réelle.

Mugongo-Manga : la maison d’un collaborateur de la police incendiée

Ce sont des manifestants qui ont mis le feu à cette maison, elle appartient à un certain Diomède Bukori, un encadreur au lycée communal de Mugongo. Il est accusé de collaborer avec des policiers, une sorte d’informateur. Selon ces manifestants, il arrive que des policiers passent la nuit chez cette sorte de balance.
«Quand cette maison était en flamme, il y a eu deux grandes détonation, il s’agissait des grenades qui explosaient», lance un des manifestants. Nous savions qu’il y avait des armes dans cette maison », se justifie-t-il.

Fermé pour cause d’approvisionner les manifestants en nourriture

Fermé pour cause d’approvisionner les manifestants en nourriture

Buyenzi: Une société possédant des décortiqueuses de riz fermée, accusée de rationner les manifestants

Plus de 100 personnes travaillaient dans cette société qui se trouve à Ruvumera, avenue Rwihinda, en bas de l’Ocibu. Quelques employés rencontrés affirment qu’un groupe de policiers, accompagné par l’administrateur communal de Buyenzi, ont débarqué subitement, ce dimanche 28 mai et ont fermé les portes.

Motif : les manifestants y achètent de quoi manger. Les portes sont toujours fermées jusqu’aujourd’hui. Interrogés sur ces accusations, ces employés sont sans équivoque : «Il est difficile voire impossible d’identifier un client puisqu’il n’y a nulle part où il est étiqueté que c’est un manifestant.»

Les employés sont désespérés : « Ce marché était une manne pour nos familles. Comment est-ce que nous allons vivre ? » Ces derniers confient qu’il y’en a ceux qui ont déjà pris fuite.

Nyakabiga, des policiers – éboueurs

10h. Ils ont troqué les kalachnikovs contre des pelles. Aidés par des engins routiers des SETEMU, ils essaient de déblayer l’avenue de la République et de combler les trous faits cette nuit par les habitants dans les différentes avenues pavées de Nyakabiga.

Ange Bukweberi

Ange Bukweberi

Musaga: une activiste des Droits de l’Homme tabassée par des policiers

10h15. Elle s’appelle Ange Bukweberi, elle est représentante de l’association ’’Mutima mwiza’’. Elle était en train de faire son monitoring en prenant des notes sur tout ce qui se passe quand un groupe de policiers l’a arrêtée. Elle a été directement conduite derrière le lycée municipal de Musaga, ’’loin des regards indiscrets’’ et c’est là que ces policiers l’ont rouée de coups. Elle indique qu’elle subit régulièrement des menaces avant même cet incident. « Quand ils me tabassaient et me brutalisaient, ces policiers n’arrêtaient pas de m’accuser de collaborer avec les manifestants et les journalistes.»

Musaga : les manifestants scandant les slogans anti troisième mandat de Nkurunziza

Musaga : les manifestants scandant les slogans anti troisième mandat de Nkurunziza

Des journalistes empêchés de travailler

10h30. Ces policiers ont intimé l’ordre aux journalistes présents à Musaga de partir. Ils les menaçaient avec leurs armes, ils les accusaient d’inciter les manifestants à redoubler d’ardeur.

Des journalistes belges, anglais et même d’Iwacu ont été obligés de quitter ce quartier au moment où des coups de feu se faisaient entendre. Les policiers étaient en train de disperser les manifestants à la première et à la deuxième avenue en tirant à balle réelle. Ces manifestants avaient des pancartes et scandaient des slogans anti troisième mandat.

Signalons aussi que des journalistes du Groupe de Presse Iwacu partis à Mukike pour couvrir les manifestations organisées dans cette localité ont été malmenés ce jeudi. Le Commissaire régional Eustache Ntagahoraho a obligé les journalistes d’effacer toutes les photos prises au moment de son intervention.

Ce commissaire chargé de la région sud proférait des mises en garde contre la population locale. Il accusait les habitants de Nyagasaro d’être les seuls insurgés dans la région. Il les a invités à arrêter leur mouvement de contestation.

Un bus de type Toyota Coaster incendié à Mutakura

Bus brulé à Mutakura

Bus brulé à Mutakura

9h30. Ce bus était stationné avec 7 autres bus. Il attendait des passagers quand un homme s’est mis à tourner tout autour de ce parking, ‘est tout près de la station d’essence communément appelée ’’Bayusuf’’. «Soudain, il est devenu menaçant, tout le monde s’est dit qu’il allait sortir une arme, finalement, il a sorti une bouteille et un briquet et c’est là où nous avons compris qu’il s’agissait d’un cocktail Molotov, on s’est sauvé et il a incendié ce bus», raconte François Nkurunziza, le chauffeur de ce véhicule.
«Après son forfait, le type en question est parti en courant vers le quartier IX. Il n’y avait pas de manifestation » indique ce chauffeur. Il fustige l’attitude des policiers en faction dans les environs de lieu du drame. «Ils ont intervenu tardivement alors qu’ils étaient à une cinquantaine de mètres», regrette-t-il.

Nyakabiga: La plupart des routes pavées coupées

7h. Plusieurs ruelles pavées entrant dans les quartiers sont coupées, les pierres taillées ayant servi pour paver ces routes ont été enlevées cette nuit à plusieurs endroits. «C’est pour empêcher les pick-up de la police de pénétrer à l’intérieur des quartiers pendant la nuit, quand ces policiers viennent, c’est pour semer la désolation et enlever les gens», lancent les habitants de ce quartier.

«La nuit dernière, plusieurs policiers ont tenté de faire des patrouilles à l’intérieur des quartiers mais les gens ont réagi par des clameurs et des coups de sifflet. Cela a ameuté tout Nyakabiga et des tirs à l’arme automatique ont retenti. Et ce matin, la présence policière était très renforcée.

  19   Vos commentaires
  1. avatar Okoca

    Uwo Eustache yigira igikoko aribagiye ayo yaboneye mwijenda yigize igihangange! Arasubirayo ko ari umugabo. Agira excès de eèle kugira ashimishe NKURUNZIZA w’iwabo i Ngozi. Niyikebuke ariko akurikira ubwije. Peter yiyamirizwa n’abarundi batari bake. Isi yose yaramukuyeko amaboko. Mbega murayobewe ko uburundi bubayeho sous la perfusion! Imfashanyo ziva hanze sizo zibutunze. Aba DD ngo uburundi n’igihugu cikukiye! Ndabatwenzwe. Mwikukiye mute? Rindira gatoyi Uwo Peter mwuvyina abure ayo abahemba muzoca musanga abandi mw’ibarabara. Ugira ngo ntituzogorerwa hamwe twese. Iyo muba abandi, mwebwe aba DD mukwiye kumwikunkumura hakiri kare kugira amakungu asubira adufashe turabe ko twova murino shimu Uwo mugabo Peter yadusutsemwo. Mwebwe aba DD, iki gihugu iyo muba abantu baciye ubwenge, ko mwari mwakironse kuva muri 2005, ntamuntu yosubiye kugikorako iyo muba murya hanyuma mukemerera abarundi nabo bakarya bagatunganirwa. Mwishwe n’inda mbi, ubwicanyi mwagiriye aba FNL n’abandi bose batabashigikiye. Iki Gihugu iyo mwitwara neza mukagira umutima runtu, mwogitwaye imyaka na mirere, none mwishwe no kuba impabe, kwica ,kwiba. Amabi yose yabakoraniyeko. Ehe ndabira, mufise amatwi ntimwumva, canke naho amatwi yanyu muyicarako. Aba DD barahanuye, mubiruka ko, Amerika, uburaya, EAC, Kofi Annan eka nabandi muranana! Mukwiteragura ngo twarikukiye, twarikukiye, twarikukiye! Murazi kwikukira ico bisigura? Une nation n’est jamais totalement indépendante! Le fait qu’i y a toujours un besoin constant d’un partenariat à gauche et à droite, cel aveut dire que on a besoin de l’autre pour vivre. Les nations aussi vivent grace au principe de symbiose. Turakeneraniye. Warikukiye udashobara guhemba abakozi amakungu atagufashije! Quel malheur! Turaramvye ngo tubone. Rindira umwaka Peter yabuze ayo ahemba abakozi, abo ba DD birirwa baramwiruka inyuma, bazobona ko ariko arabajana mucobo. Ndazi neza koa ribo bazoja imbere bamwiyamiriza. Wait and see

  2. umu dd nuwutariwe harico tuibagira umwe ntashobora kubaho neza uwundi umerewe nabi muvyanka muvyemera uburundi turabusagiye ejo umwana wawe akakubaza uti ninde yasambuye ibarabara sinzi ico uzo mubwira canke ejo umwana akakubaza ati ko atamahinguriro dufise muburundi habuze iki? umwe wese niwe azi ico azokuishura umwana wiwe. kimwe mwomenya harageze nimba hatarengeranye ko tuisubiza iteka

  3. avatar Hum

    Abo bapolisi baratovye isoko. Niho bageza.

  4. Iwacu ..inkuru yuwo munyagihugu yatuririwe inzu irababaje cane..uravye ingene yanditse umengo nikintu ciza cane aba manifestant bakoze…ariko jewe ndavyihweza murahagabira kuko kuvuga kwinzu yumuntu iturigwa ngo nuko avugana na police birateye isoni….none kwa abapolice i burundi bashika ibihumbi vyinshi bava mumiryango itandukanye …dufate kwabagenzi babo bose amazu agiye guturigwa?mwebwe mudushikiriza nivyo abayituriye bavuze nkuko kuri bo ari acte louable!!!kandi ntimwigere muduha na version du victime…murahagabire…ntimwibutse aho abantu benshi bishwe bagirijwe ngo naba `REBELLES ` canke ` AMABORO` mumwaka ya 94,95 na 96..ubu ndabona ko hari tendance de generalisation la ou les tueries seront justifies seulement par un seul mot`Iyo MBONERAKURE`ou`collaborateur de la police`.GUSIGURA KO HARI IGITURITSE MUNZU IRIKO IRASHA BISIGURA KO HARI IBIGWANISHO ?NGIRA CA GIHE ISOKO YOYO YASHA WOMBIRA KO YARI STOCKS YINKOHO !!!!KO TUZI UMURIRO NA CONTACT CANE CANE NAYANDI MA PRODUIT ATUMA HABA IZO BRUIT…MURABONA KWERI KWIVYOMWANDIKA MUBISHIRAMWO UGUTOHOZA GUKWIYE ATA VYA MA SENTIMENT CANKE MUBIGIRA NKANA? JE SUIS CHOQUE PAR CES RECITS TENDANCIEUX!!!!

    • avatar Uwubizi

      @Guten Tag
      None iyo nkuru y’ uwo munyeshure yishwe n’ abapolisi ku Musaga yo ntibabaje? Ko ataco wayivuzeko? Inzu n’ ubuzima bw’ umuntu igihambaye ni igiki?

      • Nico gituma atanumwe ategerezwa kwibagirwa…ikibi gikozwe numupolisi nikibi gikozwe numumanifestant vyose nibibi gusa….umuntu hoho avuye urumva kwarakajembeteza! Ariko bamwe bapfe amahanga akome induru abande papfe ngo awa…….!! ? Nico nashatse gukeburako

    • avatar mandela

      Utwo tuntu muguma mushaka kwibutsa ngo ama boro, terres hasi bas ha. Le peuple qui a compris a voulu et et veut avancer. Et nous sommes sur que unis nous vaincrons, aha rero jewe ndakubwira ndi umuhutu, père tué en 1972 et chassé de kabondo en 1993. Mais depuis 1998, avec beaaauuuuucoooup de tutsi avons compris qu’il faut avancer et transformer le Burundi en pays paisible. Et comme disent les anglais  »we shall overcome ».  »Mandela est un pseudonyme que j’ai prises, nokubwira izina ryanje wosanga unzi kandi ivyo ndakubwira nivyo.

  5. avatar Kazivyi

    La question que je me pose et que je pose à tout le monde, Pourquoi ces contestateurs sont tous en majorité tous des tutsi? et ces associations sont aussi en majorité contrôler par des tutsi?? Qu’on ne veille ou pas cette question doit avoir des choses en lieu avec les ethnies. il faut pas se voile pas la face!! il faut dire toute la vérité derrière tout ça. Merci

    • Kazivyi
      Soit tu vis à l’étranger ou bien tu es un pure produit de la fameuse génération y’amacakubiri.
      Iyaba les manifestants bari abatutsi gusa biba vyaheze kera kuko igitigiri cabo ntikigana n’abo duhora tubona dans les rues. Niwaba utari à Buja ngo uhishikire uraraba les photos uzobona k même à Musaga, Nyakabiga et Cibitoke ce ne sont que des tutsi qui sont dans les rues tube turareste,Kinama,Buterere,Muyira,Kiremba (Ngozi) ,Bwiza et Buyenzi. On sait très bien que la répression est même très virulente dans ces quartiers ou collines à majorité Hutu justement pour qu’on l’étiquette ethnique à ces manifestations et tout le monde voit bien l’intention qui se cache derrière cela. Si tu savais ce que même la majorité des DD pensent au fond d’eux-mêmes.
      Tweshwa ute ncuti!!

  6. avatar Iuvenis Mujeune

    Ayo mabarabara asamburwa azokwubakwa nande?

  7. avatar Kofi

    «Le Commissaire régional Eustache Ntagahoraho a obligé les journalistes d’effacer toutes les photos prises au moment de son intervention. Ce commissaire chargé de la région sud proférait des mises en garde contre la population locale. Il accusait les habitants de Nyagasaro d’être les seuls insurgés dans la région. Il les a invités à arrêter leur mouvement de contestation.»

    Est-ce vraiment un commissaire de Police ? C’est pathétique !

    • avatar Yves

      Non, ce n’est pas un commissaire de police, c’est un esclave du pouvoir qui fait honte à son uniforme …

  8. avatar Ratid

    Pourquoi empecher les personnes de droits de l’homme et les journalistes de travailler? Quand un journaliste couvre un evenement, est-ce que cela signifie qu’il l’encourage? Pourquoi la police+Imbonerskure ont peur de la presence de ces personnes??? Chers policiers+Imbonerakure, amahera muhabwa azohera, ariko ivyo mukora bizobahitana murabesha.

  9. avatar leGe'nie Noir

    Bandanye basha musambura amabarabara n’ingene yagoranye kwubaka! Vous êtes drôles! None ejo muzokwidoga ngo amabarabara ni mabi? Sous culture des africani!

    • avatar Ben

      leGenie Noir ou Stupide Noir? à toi de choisir. Entre mitralleuses, Kalashs, grenades, viols, etc. et amabarabara « meza », wototora iki? Tous les moyes sont bons pour l’autodéfense!!

      • avatar leGe'nie Noir

        Mon Cher Ben, tu as droit d’insulter si tu veut! Si tu es formé ainsi on peut pas prétendre trop de vous! Mais attention! Uko birichina kose sambura vyose Mbega wibaza Ko abo bayasambura Atari bo nyene bazoca mu biziba! Ugomba kurwanya reta fata inkoho! Atari uko ivyo nta ho bishika. Murino muridigadiga! None abaraswa ntibaba bazibiye amabarabara. Uwibereye muhira Ko atawumukomanya. Kore akazi Ka Pacifique ni y’abatumwa vy’ukuri ari pacifique kuko twe twabanye nawe mu mashure Turazi uko yari umunyamahoro. Ahembwa kubera arengeje urwamo. Agatumba turagasangiye Ndamuzi ntaco arengeje DD ni umwononyi nkabo. Ahubwo menagure vyose! Turabe Ico wunguka! Changez de tactique! !!!! Kuko muri Ko mubuza ubuzima igihugu mw’ibarabara ngo mu Hana Peter! !!!!

        • avatar Bizoza

          Ugomba kurwanya reta fata inkoho! Atari uko ivyo nta ho bishika. Murino muridigadiga! None abaraswa ntibaba bazibiye amabarabara. Uwibereye muhira Ko atawumukomanya.

          • avatar Birandaba Jean

            Une chose est sûre :un peuple convaincu est mieux qu’un peuple vaincu ( Thomas Sankara ) le joueur de foot l’ignore :il tire et pour lui c’est un but.

        • avatar mandela

          J’ai toujours dis, tumaze imyaka 10 dans la peur et la confusion. Tuons le Burundi pour le rescussiter avec vigueur après. Le Rwanda était mort en 1994, aujourd’hui, le Rwanda est. Quant au Burundi, regarder tous les classements faits et voyez sa place. Il est entre la vie et la mort.

Publicité