http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Diplomatie

Les Etats-Unis appellent au dialogue

Les Etats-Unis demandent toutes les parties à débuter un dialogue afin de mettre sur pied un cadre permettant un processus électoral crédible et libre.

«Les Etats-Unis appellent à nouveau le gouvernement du Burundi à respecter les droits de ses citoyens à manifester pacifiquement, afin de permettre la liberté d’expression et la dissidence légitime, et à renoncer à la violence.» C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse sorti ce jeudi 7 mai par l’Ambassade des Etats-Unis au Burundi. En vue de trouver une solution aux problèmes politiques actuels, poursuit le communiqué, un dialogue doit avoir lieu dans un climat de respect des libertés civiles, notamment le droit à la liberté d’expression et le droit à la liberté de réunion de toutes les parties prenantes.

Le communiqué revient sur ce qui s’est passé le 5 mai où un groupe de près de 75 personnes manifestant contre le 3ème mandat de Pierre Nkurunziza est passée près des bureaux de l’Ambassade des Etats-Unis au Burundi. Le communiqué souligne que juste après l’arrivée des manifestants près de l’Ambassade, un groupe d’agents de la Police nationale du Burundi est également arrivé sur les lieux et a été rapidement rejoints sur place par une équipe de la police anti-émeute. «L’Ambassade des Etats-Unis n’a pas demandé des renforts à la police car la manifestation était non-violente et n’était pas dirigée contre l’Ambassade. La police a lancé des gaz lacrymogènes en l’air afin de disperser les manifestants. L’Ambassade des Etats-Unis n’a pas demandé que la manifestation soit dispersée et a noté que les manifestants n’ont pas usé de violence.»

Pour les Etats-Unis, les manifestants devraient pouvoir communiquer leurs doléances sans qu’ils soient pour autant violentés et réprimés. Les Etats-Unis estiment que le gouvernement du Burundi devrait permettre des manifestations pacifiques, des marches et aux voix dissidentes de s’exprimer. Les Etats-Unis appellent toutes les parties à débuter sérieusement un dialogue quant au futur du Burundi afin de mettre sur pied un cadre permettant un processus électoral crédible et libre.

  36   Vos commentaires
  1. Gilles Bukuru

    On commence à brûler les gens d’ethnie HUTU dans les pneus comme dans les années 1993-1994 à bujumbura dans les mêmes quartiers et par les mêmes personnes. A cet époque là ,on venait de tuer un Président démocratiquement élu NDANDAYE MERCHIOR et ses proches collaboratteurs comme le Président et le vice Président de l’Assemblée National Pontien KARIBWAMI et Jules BIMAZUBUTE, Les vices Présidents de la République, Les HGonorables Parlementaires, les Gouverneurs de provinces,….Leur strategie: Tout jeunes Hutu et Tutsi qui ne participe pas dans l’insurrection est un IMBONERAKURE à éliminer, alors que un Imbonerakure est un jeune du Parti CNDD-FDD paisible qui participe au développement de ce pays.
    MANIFESTATIONS OU SAUVAGERIE !!! Alerte, ils tuent (Pacifique,Vital,Cimpaye,Alexis,Mbonimpa,…) les gens sauvagement au nom des manifestations Pacifique!!!

    • Theus nahaga

      @Gilles Bukuru
      Je ne crois pas que cela soit une bonne analyse que d’ethniser les morts, ca serait du pain béni pour Nkurunziza. Je crois qu’aujourd’hui nos sortons de nos vieilles habitudes pour redevenir une nation où vivent des Hutu, des Tutsi des Twa et tous les autres qui ne cherchent à être classifiés dans ces catégories. Cela ne veut pas dire que nous allons devenir des anges, mais nous allons savoir vivre avec nos antagonismes et nos désaccords individuels parce que mais nous sommes désormais conscients qu’au Burundi les solidarité négatives sont finies Cette nation, le peuple burundais se la fit volé à Kiganda, le canon allemand venait de tonner. Micombero en 1972 la bafoua et ce fut la descente dans le pays des ombres infernales. Nkurunziza et sa clique veulent aujord’hui l’écraser de son pied, mais nous devons tenir.

      • aats

        @theus nahaga je suis contre moi aussi toutes classifications des burundais! mais j’espere que tu comprends que si on arrete maintenant de voir ces ethnies on serait alles contre les accords d’Arusha qui repatient le pouvoir entre hutus et tutsis avec des coefficient mathematiques (je dirais). Je ne suis pas sur que nier l’existance des ethnies aiderais a quelque chose je crois meme que ca serait une peine perdue! Les burundais ont toujours vecu hutu et tutsi, bahanga , bashubi etc en paix jusqu’apres l’independance…pourquoi tout simplement ne pas vivre tel que nous sommes mqis dans la paix et le repect mutuel? A propos des manifestztions : je suis pour le droit du peuple a exposer leur inquietude paisiblement par des moyens prevus par les lois mais il serait mieux que ce peuple comprenne d’abord lui meme ce qu’il veut puis le reclame dignement! Je suis contre toute barbarie tant de la police que des manifestants. Cessez de truquer les gens : on est deja mur et ne tentons pas de nous mentir (meme dans les pays d’ou la democratie s’exporte ) les mots « manifestations » et « pacifiques » ne peuvent jamais etre ensembles dans une meme phrase encore moins se completer!
        Je suis pour la revolution mais une revolution qui commence a l’interieur de chaque personne: une revolution interne. Si tous nous parviendrons a se revolter contre nous meme de facon a devenir patriotes nous essaieron alors de revolter les autres! Je parie d’ailleurs que nous n’en auront pas besoin car eux meme ce changeront a notre exemple!
        Je suis contre toute dictature sutrout des grandes puissances sur les petits pays « pauvres »…et des dirigeants sur les dirigeants , des parents sur les enfants! Et je suis contre tout burundais qui se fait esclaves de ces puissances, de leurs argent et de leurs idees que ca soit un dirigeant ou un acteur politique: arretez de nous tuer : reveillez votre conscience tant qu’il n’est pas encore tard.
        Si il n’y avait pas eu ce genre de gens il n’y aurait pas eu des manifs et pas de mort….mais malheureusement il y en a! Rassurez vous l histoire ne vous diras pas merci mais on se souviendra de vous comme des hommes maudits…. (je n’ai pas a preciser de qui je parle car meme toi qui lit ce message tu peux etre parmi eux…que chacun se met dans cette place et qu’il s’evalue lui meme.

  2. Theus nahaga

    Que Nkurunziza et sa clique partent, ils n’ont plus rien à apported de constructive dans pour le dialogue. Dix ans durant, leur apport n’a été que amateurisme dans la gestion de la chose et l’espace publics, corruption, arbitraire, jusqu’aux assassinats extrajudiciaire. Le dialogue se fera entr des gens débout et dignes.

    • KAISER

      @Theus
      Tu as parfaitement raison. Le Burundi a besoin de toi. Au lieu de piaffer, portes-toi candidat (indépendant, si tu n’as pas de parti), et le peuple qui reconnait en toi son sauveur, te votera, à la place de cet « inutile » Président actuel, qui a quand-meme a fait paver les rues marécageuses de Bujumbura, a fait constuire des dizaines de milliers d’ écoles, a désenclavé Karusi, Cankuzo et Ndora, etc. Pouvoir manifester meme violemment et rester avec la vie sauve, est signe que nous sommes dejà en démocratie. Demandez aux gens de Kamenge pourquoi ils ne manifestent pas. Ils l’ont fait il y a 20 ans, et Buyoya a rasé au sol toute la commune, avec des canons et des blindés. Et probablement tu approuvais.

      • Stan Siyomana

        @Kaiser: « a desenclave Karusi… »
        TOO LITTLE, TOO LATE/Trop peu, trop tard.
        1. Le chef-lieu de ma province natale est decrit comme suit:
        « Karuzi est a 3-4 km a l’est de la RN12 (Route Nationale 12), en empruntant une rocade, elle aussi bitumee… »
        (Voir Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette: « Burundi 2015, Petit fute »).
        2. Il y a a peine un mois et demi, nous lisions ici meme sur le site Iwacu-burundi: « Malgre la route goudronnee qui a desenclave la province Karus, LA POPULATION DOIT ALLER A GITEGA ET A MUYINGA POUR S’APPROVISIONNER EN CARBURANT… »
        (Voir Jean Noel Manirakiza: « Karusi: plus de deux ans sans aucune station-service », http://www.iwacu-burundi.org, 22 mars 2015).
        3. APRES DEUX MANDATS PRESIDENTIELS ET 10 ANS DE POUVOIR, le citoyen lambda/UMUNYAGIHUGU NYARUCARI devrait esperer un bilan (au niveau national) qui parle du projet de chemin de fer POUR UN VRAI DESENCLAVEMENT DU BEAU PAYS DE MWEZI GISABO.
        « Par exemple, le TRANSPORT PAR ROUTE d’un conteneur de 20 pieds de Mombasa a Bujumbura coute plus de 5.000 dollars alors que le meme montant permetde transporter CINQ CONTENEURS SEMBLABLES DU JAPON A MOMBASA… »
        (Voir Banque Mondiale, juin 2014: « Premier rapport de suivi de la situation economique et financiere du Burundi. De l’aide au commerce: l’integration regionale comme moteur de croissance », www-wds.worldbank.org, a la page 6).
        Un pied (ou foot en anglais) = 30,48 centimetres.
        Merci.

  3. hat

    Négocier quoi? Que 1+1=1? Frères Burundais c est idiot. NKURUNZIZA devait comprendre que même si la constitution était lacunaire ce n’est pas à lui de profiter puisque il a déjà fait 10 ans au pouvoir. Il nous impose des souffrances pour lui et sa clique mais le peuple sortira vainqueur.

  4. irakoze florian

    L’onu decoit toute l’afrique et assiste impuissant ou plutot feint de faire des reunions de conseil de sécurité qui n’aboutissent a rien si non au memes conclusios théoriques.je me souviens de m’etre fait une reflexion sur le discours d’un emmissaire de l’ONU »:…..au burundi, si le nombre de morts devient de plus en plus grand, on va arreter des sanctions aux responsables…… ». Vous m’excuserez de ne pas citer exactement les memes mots tels qu’il a dit mais le sens est celui la! Si c’etait un americain, un europeen juste un seul qui mourrait dans de telles circonstances, je suis fort persuadé qu’ils ne perdront pas meme une minute pour prendre des sanctions et arreter des resolutions immediatement. Au Burundi, n’est ce pas que l’original des accords d’arusha est conservé dans les bureaux des nations unies!!!! ???? Ils ne savent pas l’interpreter? N’ont-ils pas financé ces accords d’arusha?pourquoi attendre que le président nkurunziza cause de tels domages en cherchant a briguer un troisième mandat?j’estime que les nations unies n’ont aucune excuse sur tout ce qui s’est passé jusqu’ici au burundi!!!!

  5. Dexta

    On a tout compri chers américains. Ce n’est pas les manifestants que vous défendez, mais plutôt vos interrets qui sont menacés si Nkurunziza est réelu; vu qu’il est aujourdui grand ami avec les chinois, et vu qu’il a visité l’Iran en 2014.
    On a brûler pneus, abres, maisons, voitures et maintenant un humain! Certes la police les a tiré dessus, mais aujourdui c’est soit disant  »imbonerakure » qu’on brûle vif, demain c’est un jeune de la MSD qu’on brûlera; qu’est qui suivra?? C’est la démocratie et liberté d’expression!

    • simon

      C’est quel intérêt ici au Burundi que tu parles?

      • Dexta

        L’ambassade des Etats Unis à Buja vaut plus 200.000.000$ et ça c’est eux même qu’ils l’ont di.. mais on sait que ça vaut plus que ça! Et tu pense que c’est pour rien qu’ils l’ont construit dans un pays pauvre comme le Burundi?

  6. Un des organisateurs de la manifestation contre le 3ème mandat, Pacifique Nininahazwe, vient dire une chose très importante: « Je suis choqué et attristé par la nouvelle d’un jeune citoyen brûlé vif à Nyakabiga. J’implore les manifestants contre le troisième mandat d’éviter,autant que faire se peut, de céder aux horribles provocations du pouvoir. Je ne peux pas m’imaginer que notre semblable ait pu brûler jusqu’à sa mort et que personne n’ait pu l’aider. Le jour où la souffrance d’autrui nous semblera normale, le jour où la mise à mort d’une personne nous semblera bénigne, ce sera le jour de notre défaite. Nous devons éviter à tout prix de ressembler au mal que nous combattons. » sur Bujumbura.be. Les manifestants dont la majorité sont des enfants, ils prennent la mort des autres pour un amusement, comme les films qu’ils voient à la télévision, ils ne connaissent pas la constitution et les accords d’Arusha. C’est cela que l’Ambassade des USA appelle manifestation pacifique ? D’autre part on a déjà commencé: tout Hutu = Imbonerakure comme s’il n’y avait pas de Tutsi dans les Imbonerakure. Après ça passera de l’appellation « Imbonerakure » à « Génocidaire » et en ce moment il faudra arrêter le génocide au Burundi. Mais après personne ne connait les conséquences tant au Burundi et dans la sous région:on avance et on accélère les yeux fermés sans savoir où on va.

    • Dexta

      Nostalgique de la crise 1993 peut être? rappelons que ceux qui ont appelé à la  »manifestation pacifique » la plupart sont dans la quarantaine et forment la génération  »sans échec » ..sans pour autant accuser qui ce soit, à bon attendeur..

  7. Jean-Pierre

    Qui est supposé prendre ou laisser dans les dialogues proposés lorsqu’il n’y a pas de possibilité de demi-mesures comme issue, et qu’en plus, laisser passer la candidature de Nkurunziza non-conforme à la Constitution serait un recul démocratique significatif pour le Burundi? Alors, qu’on nous propose sur quoi dialoguer si les éléments de dialogue échappent à notre entendement dans le cas présent!

  8. kuri

    kiretse abakunda agapfa, jewe nibaza ko le dialogue ariyo yari ikwiye muri kino gihe nkuko abo bany Amerika babivuze. Ku neza y’ igihugu cacu, twari dukwiye kubona ko kuganira uko twokora kugira ngo tuzoje mu matora ata misunikano vyoba bikenewe cane.
    Ku bantu muba hanze mutari ku rubuga, twashaka ku basaba kureka gukokeza ngo tugume ducanamwo, kuko kazoza kacu ntikazogarukira murivyo.twebwe tuba ngaha turabone uko ibintu bihaye bifata intumbero.Bmawe ngo barahenzwe, abandi ngo bararushe, abandi ngo ndashonje….. ejo ho ni gute?? Uwakare yanyise umugabo ariko ndi umu maman w abana 5, simbona uko nzobaho ejo ibintu bibandanuje uko bimeze

  9. SENYAMWIZA J.CLAUDE

    Les Etats-Unis devraient commencer à sanctionner de façon ciblée Mr Nkurunziza ainsi que la clique autour de lui qui tient en otage toute une nation… ! Les Etats-Unis devraient aussi commencer à solliciter la Cours Pénale Internationale de La Haye pour juger les irresponsables politiques burundais qui mettent en place des milices paramilitaires type Interhamwe de sinistres mémoires, les fameux Imbonerakure qui sont armés par l’Etat pour s’attaquer à de paisibles citoyens manifestant souvent les mains en l’air… ! Combien de morts les Etats-Unis attendent avant de commencer à faire pression sur NKURUNZIZA et sa clique ? On s’achemine tout droit vers un autre RWANDA mais cette fois-ci le Hitler burundais tue sans distinction aucune, Hutus et Tutsis, tout ce qui s’oppose à son 3è mandat en réalité illégal et inconstitutionnel. Le monde regarde comme un film sans agir ni réagir. C’est pour cela que nous devons nous-même prendre les choses en main et nous battre jusqu’au dernier pourvu qu’il soit terrassé et s’en aille et il s’en ira, je vous assure. Mitterrand aimait dire que « Un dictateur n’a rien de concurrent à sa taille, jusqu’à ce que le peuple relève le défi »!! Courage chers compatriotes, unis nous vaincrons ces tueurs en série..!

  10. Makarakiza

    Pour l’Opposition et la Population contre tout mandat présidentiel inconstitutionnel au Burundi, dialoguer avec un Président intransigeant comme Nkurunziza, c’est enfoncer le coteau dans la plaie des citoyens burundais qui plaident tous pour le respect de la Constitution nationale et Accord d’Arusha . Donc, c’est clair, Nkurunziza doit tout simplement remettre sa démission comme Président de la République ou renoncer à son 3è mandat illégal.

    • JOSHUA

      Bonjour. Démissionner, non! Il doit terminer son 2ème mandat. Le reste pourrait résulter d’une concertation avec toutes les parties concernées. Uburundi si itongo rya bamwe… Ni itongo rya twese Beneburundi !!!

  11. Il parait clairement que l’histoire du « 3ème mandat » n’était qu’un prétexte, les raisons des troubles au Burundi sont ailleurs. Mon pays est de nouveau victime et ce sont tous les Burundais (les Hutu, Tutsi et Twa) qui en souffriront sans exception. Hier nous avons tué plus de 600.000 personnes (depuis 1965) avec prétexte » Hutu et Tutsi » et nous n’avons gagné que la ruine et la pauvreté . Maintenant nous avons de nouveau commencé à nous entre-tuer avec prétexte « Accords d’Arusha et Constitution », nous gagnerons encore plus de ruine et de pauvreté. Chers amis l’ignorance est le pire ennemi de l’homme. Si vous avez le droit de manifester, regardez ce que vous gagnerez après. Ceux qui fuient le pays ne seront pas nécessairement plus heureux là où ils vont, (exilé, j’en connais quelque chose) . Nos forces de sécurité sont partis éteindre les incendies qu’ils n’ont pas allumés, en Somalie , en Centrafrique et ailleurs, mais maintenant l’incendie est chez nous . Chers compatriotes, si nous détruisons le Burundi, nous ne serons jamais plus heureux ailleurs même si nous obtenons des nationalités et des richesses, nous serons toujours appelés « ces étrangers », je vous assure. Vous pourrez avoir des papiers de nationalité mais en réalité vous et vos enfants, serez toujours apatrides . C’est mon expérience qui me pousse à vous avertir.

    • Stan Siyomana

      @Ntahitangiye: »pretexte « Accords d’Arusha et Constitution »
      1. http://www.larousse.fr donne ces deux definitions:
      PRETEXTE = Raison invoquee mise en avant POUR CACHER LE VRAI MOTIF D’UNE ACTION.
      Exemple: Encore un pretexte pour ne rien faire.
      PRINCIPE = Regle definissant UNE MANIERE TYPE D’AGIR et correspond le plus souvent A UNE PRISE DE POSITION MORALE.
      2. Un anonyme a dit: « SE BATTRE POUR UNE CAUSE JUSTE EST DEJA UNE VICTOIRE »
      3. Le citoyen lambda du BEAU PAYS DE MWEZI GISABO/UMUNYAGIHUGU NYARUCARI qui, aujourd’hui, finit par DESCENDRE DANS LA RUE ne reclame que L’ETAT DE DROIT (NO AU 3EME MANDAT!!! NO A LA TORTURE!!! NO AUX EXECUTIONS EXTRA-JUDICIAIRES DES MEMBRES DU FNL, DE LA SOCIETE CIVILE ET DE SIMPLES CITOYENS,…), INDEPENDANCE DU POUVOIR JUDICIAIRE (dont la Cour Constitutionnelle), UN ETAT DEVELOPPEMENTISTE (VISION BURUNDI 2025? pour un developpement durable et inclusif).
      LOIN D’ETRE GUIDES PAR UN SIMPLE « PRETEXTE », LES VRAIS PATRIOTES SE BATTENT POUR UNE VRAIE CAUSE: UBURUNDI BUREKE KUBA IGIHUGU C’UBWICANYI, C’INZARA N’AMARIRA. UBURUNDI BUHINDUKE IGIHUGU C’AMATA N’UBUKI/DEVELOPPEMENT DURABLE ET INCLUSIF.
      Merci.

      • nkuba

        @Stan,
        Urava hiyo muri Canada ham uze uduhe akarorero.

        • Stan Siyomana

          @Nkuba
          Si ngombwa ko abarundi bose bataha i Burundi, hari na benshi bamaze kuronka ubunyagihugu bw’aho bagiye gusaba indaro/exil.
          Mugabo ndazi abo nasize muri Tanzania mu 1982 bakorera neza Leta yaho, n’abandi bamwe bamwe nzi ngaha muri Leta z’Unze Ubumwe z’Amerika boshobora kugira ico baterera mw’iterambere ry’Uburundi.
          Mugabo nca nibuka umunyarwanda w’impunzi (= nyakwigendera Rukeribuga Paul) yatwigisha ibiharuro kuri College Don Bosco (ubu Lycee de Burengo) i Ngozi yakunda kuvuga ati: « L’ON EST JAMAIS ACCEPTE COMME PROPHETE CHEZ SOI ».

  12. roza kamikazi

    jewe nibaza ko dialogue idakenewe tout simplement nagende uwo mugabo batange uwundi mu candidat si non none amategeko ariho ngo bayubahirize none rero ko adashaka kuyubahiza ntakundi, jewe nibaza ko hari amategeko, none kuva abantu bakoma induru, kuva muri onu, union africaine…… abahoze batwara igihugu bakoma induru none ko batazi amategeko, nibavire hasi bamwiyamirize, nshima nuwuserukira union africaine yavuze ati amategeko ariho ngo bayubahirize uwashaka wese yoca yigira ivyo ashaka nagende areke guta igihugu mumanga iyo ntabarirwa.

  13. kibwa

    Du haut de mes 95 ans je n’ai vu nulle part où un régime d’une république bananière est sorti vivant d’un affront aussi osé que celui de Bujumbura à l’égard des Américains. Partout la culture humanitaire est la même. Chez les Américains tout comme chez nous quand le parent frappe son enfant et que ce dernier fuit dans la maison d’en face on ne le poursuit pas. On le laisse et il rentre quand la colère a baissé.
    Il faut être du sérail DD pour ne pas comprendre la stratégie de ces manifestants. Eux savaient qu’aux USA on manifeste pacifiquement, le plus souvent, à quelques metres de là où dorme le couple OBAMA.

    Quand on souhaite un changement de régime à ce pays, parfois on est taxé d’anti démocratique.
    Qui vivra verre
    Kibwa

    • Kubwayo

      Ohh! 95 ans… C’est beaucoup! Tu devrais etre un sage parmi les sages!

    • nkuba

      @kibwa
      Les americains ont fait qoui en Irak, en Lybie en Syrie, en Ukrain,en Egypt. Les humanitaires commes les americains. Oui ils sont humanitaire parceque ils employé ta famille. Sinon nous autres ils nius ont detruit depuis longtempsen conivence avec les belges et les francais.

      • l'histoire est en marche

        Erega ikibazo s’abanyamerika ikibazo n’uko dushaka kurenga kuvyo twiyumvikaniye… AGAIN ABARUNDI NTIBAZODANDAZA AGATEKA KABO OYAAA

    • aats

      kibwa tu vit sur quelle planete? ou trouves tu tes info? je vous assure tant que nous prendrons encore les USA et les Blancs-colonisateurs comme des dieux nous serons toujours pauvres et miserables! Mais c’est bien …c’est ca l’esprit d’un esclave :son desir es d’etre toujours esclave….lavage de cerveau! @kibwa a moins Furgson et Baltimore ne soient pas aux USA. Encore plus j’espere l’ambassadeur n’a pas oublie que l’ambassade se trouve sur le sol burundais et que ce n’est lui qui doi dicter ce que faire! Combien ca m’enerve! MEs chers burundais resolvez vos problemes..prenez conscience: je suis sur que le probleme n’est pas venu de vous quoique c’est qui l’appliquiez. #revolutioncommenceensoi

    • Ahashashe

      Tu vis où Kibwa? Aux USA ou Ailleurs en occident, on ne manifeste pas avec des grenades ou des gourdins. Viens l’essayer ici et ta route va mener à guantanamo.

  14. Mtu wachini

    Please Uncle some! Do something to help the people of burundi who are innocently being killed by Peter and his criminal gang. Those innocents are protesting against the violation of the burundi’s constitution operated the ruling party DNDD-FDD aimed to arrow Peter Nkurunziza to seek an unlawful third term. This is putting the Democraty in burundi at a death row.

  15. Bigirimana

    Insister à tenir un cadre de dialogue suppose d’ABORD la suspension ou le retrait définitif de la candidature de Nkurunziza pour son 3è mandat jugé anticonstitutionnel. La Cour constitutionnelle a donné un feu vert à une candidature souillée car inféodée au pouvoir sortant Nkurunziza, et ça reste un feu vert pareil. Bientôt, la CENI emboîtera le pas et officialisera elle aussi cette candidature car inféodée aussi au pouvoir Cndd-Fdd, et ce sera en définitif une candidature prête à briguer un 3è mandat illégitime. Et qui reste la véritable épine fatale dans tout cela? C’est évidemment Pierre Nkurunziza, l’incorrigible, l’entêté et obsédé de pouvoir. Devons-nous accepté gratuitement cela? Je me dis que non! Et sachant tout cela, pourquoi les États-Unis continue de privilégier un dialogue de sourd pour un antidémocrate qui ne veut pas lâcher le morceau? Qu’on lui demande tout simplement de rendre à César ce qui est à César, c’est aussi simple que cela! Tout est paralyser au Burundi à cause d’une seule personne. Plus rien ne fonctionne, tout est à l’envers et Nkurunziza vivant dans sa petite bulle se dit en total paix et le Pays également alors que ce dernier est en feu et à sang. Va-t-on dire qu’il est devenu un extra-terrestre ou il devrait contribuer à ce que le Burundi soit remis sur les rails en commençant par renoncer à sa maudite candidature indue, devenue véritable poison fatal pour toute la population burundaise?!?

  16. Ils demandent dialogue et puis financent la guerre derriere le dos des personnes . On connait ce qui se passé actuellement et les pays qui veulent qui sement la tension dans cette crise insurrectionnelle ou on comme a bruler tout Hutu l’etiquetant d’Imbonerakure. Mais Dieu vaincra pour tous les barundi.

    • giswi

      bien dit Mr Pepe

    • cherie

      Nkurunziza ariko ahonyanga amategeko yitwaje imbonerakure n’igipolisi hamwe n’interahamwe. Aho ntakumubabarira ariko yica abanyagihugu. Il doit quitter

  17. mambo

    Léonce Ngendakumana l’avait demandé depuis longtemps. Aujourd’hui il a raison. Voilà un politicien visionneur, clairvoyant.
    Les négociations, depuis longtemps réclamé par l’opposition avaient raison d’être si non nous ne serions pas arrivé là. Il y avait certes quelque chose que le cnddfdd avec pierre nkurunziza se reprochait.

Publicité