International

Le langage diplomatique à la rescousse de l’essentiel

02/02/2018 Guibert Mbonimpa 34

Lors d’une réunion avec plusieurs sénateurs démocrates et républicains, dans le Bureau oval, le 12 janvier, le président Donald Trump avait qualifié Haïti, le Salvador et des pays d’Afrique de « pays de merde ».

Poussée de fièvre tombée, après le message du président américain à ses pairs africains, lors du 30ème sommet de l’UA

S’en est suivi un tollé général chez les résidents du berceau de l’humanité. Les diplomates américains se sont alors activés dans les chancelleries africaines pour limiter la portée diplomatique des outrages présidentiels. Un exercice pour le moins acrobatique pour les diplomates qui ne pouvaient ni condamner le président ni confirmer ses propos. La diplomatie américaine qui ne voulait pas affronter l’humiliation des excuses publiques a cherché des voies de sortie honorables.

A la faveur du Forum économique de Davos en Suisse, la diplomatie américaine a arrangé une rencontre entre le président Trump et le président Kagame sur le point de devenir le prochain président de l’UA.Durant ce tête-à-tête, le président américain s’est montré courtois et aimable.

Le canal diplomatique de sortie de crise imaginée par la diplomatie américaine a été le dernier sommet de l’Union Africaine.Dans une lettre datée du 25 janvier, adressée aux chefs d’Etat africains réunis à Addis Abeba pour le 30ème sommet de l’UA, le locataire de la Maison blanche, tel l’auteur d’un chagrin d’amour voulant réparer sa goujaterie, a tenu à jouer les pompiers : « Les Etats-Unis respectent profondément les partenariats et les valeurs que nous partageons avec l’Union africaine, ses pays membres et ses citoyens à travers le continent. Je tiens à souligner que les Etats-Unis respectent profondément les Africains.» Il y annonce, en outre, que le secrétaire d’Etat Rex Tillerson se rendra sur le continent, en mars prochain. Ainsi se termina la crise.La diplomatie américaine s’en sort à moindre frais et les affaires avec le continent de Madiba peuvent reprendre «  as usual ».Les diplomates américains devraient instruire leur commandant en chef des armées – l’homme le plus puissant du monde -, de cette définition que Machiavel donnait de la diplomatie : «  Une salle d’armes où chaque mot est une épée et où on se blesse en jouant. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

34 réactions
  1. Gacece

    @Source du nil
    Bravo! Vous venez de vous inventer au moins un niveau intellectuel!

    Hé! Question M. L’intellectuel du niveau primaire : sort-on du « bout du tunnel » ou « du tunnel »?

    Prière de vérifier ce que veut dire « voir la lumière au bout du tunnel », et la conjugaison du verbe « croupir » à la troisième personne du singulier!

    Quand vous aurez fini, revenez me parler de niveau de « dévéloppement mental »!

  2. Source du Nil

    @Gacece:Ton niveau intellectuel est plutôt celui d’un enfant du primaire et c’est la raison pour la quelle le Burundi est en train de descendre au plus bas niveau de l’échelle africain du point de vue économique,politique et social.Quand on a un leadership qui ne manque de vision comme toi-même,comprenez alors l’origine de la misère dans la quelle croupisse le peuple burundais.
    Nous sommes loin de sortir du bout de tunnel.

  3. Lambert

    Nkurunziza yabuze iki ngo ashke abafise compétences ? Uwo binaniye aravuga ngo ikirago kiranyerera.

  4. Sommes nous naïfs?

    Gasabo sha,
    Ubutare bwa Congo bwafashwe n’ibinyamwanira. Iyo bidahitana Lumumba ibintu biba bimeze ukundi. Akandi nka Lumumba gasokoroye umutwe baca basekeza. Ivyo binyamwanira bigakoresha utunyamwanira tundi dutoduto. Utuja twavyo.

  5. Sommes nous naïfs?

    Gasabo we,
    Iwanyu ubukene murabaza. Ba uretse kuduseka. Baza neza Rurihose aho hejuru!

  6. Gacece

    @Source du Nil
    C’est mon mot! Retourne à l’école toi-même! Il n’y a aucun mot qui ne serait déchiffrable par un élève du secondaire.

  7. Mwengo Wazabanga

    Uvuze ukuri

  8. Rurihose

    Chère Uwayo Béata
    Faire du Burundi le pays le plus pauvre et le plus vorrompu en 15 ans n uguteza igihugu inyuma bukebuke?😁😁😁
    Uti tureke Mutama.
    Walah ntuyivugije uyiciye umurya😀😀😆

  9. Source du Nil

    @Gacece:Il te faut un recyclage en dissertation, car tes commentaires sont difficile à decripter,on se fatigue te lire ,un peu d’effort svp! Soyez clair et moins philosophe.

  10. Gasabo

    Nta gihugu gishobora guteza ikindi imbere, bivuze ngo ibyiza Burundi cg Rwanda bibasha gukora ni abategetsi n’abaturage babo ubwabo baba babigizemo uruhare runini, kimwe n’ibidakorwa neza ni uko nyine baba batabikoze neza cyangwa se bagakora bibi. Ikindi umuyobozi mwiza si uwo muhuriye ku bwoko, amadini, uturere, famille n’ibindi, ahubwo ni ufite ubwenge buhagije butuma agira vision nzima, ubushobozi bwo kubasha gushabika (entrepreneurship skills) ku buryo amenya gushakira igihugu opportunities, ubunyangamugayo ku buryo adahinduka nyamwigendaho cyangwa ngo arenganye abantu, ubundi akabasha kumenya ko gukunda igihugu atari ugukunda imitungo yacyo ahubwo ari ugukunda abaturage be. Kuyobora rero ni nko gucuruza kandi isi yabaye umudugudu, kimwe n’umucuruzi mwiza, iyo uyobora neza iterambere ririhuta kandi n’abandi bayobozi barakumenya. Naho ubutare bwa Congo bwo iyo buba koko aribwo bukiza aba congomani baba babayeho nk’abaturage ba za Norway cg Qatar.
    Reka ndekere aha nisubirire kurwana n’ubukene bw’iwacu dore inzira iracyari ndende!
    Namwe mbifurije kugira ishya, ihirwe n’iryo terambere mwifuza. Murabeho.

  11. Gasabo

    Les uns proposent de taxer les produits importEs (une initiative qui A moyen et long terme pourrait donner au continent l’opportunitE de bouster son secteur industriel), les autres proposent de taxer les multinationales createurs des emploies (une attitude qui A long terme pourrait reduire les investissements etranger tout en faisant fuir les capitaux existants)… moi je vote pour la premiEre proposition.
    A propos du style de leadership de Kagame A l’UA, quand on fait recours A un renomE expert d’user de son savoir faire pour vous sortir de l’impasse, il ne faut pas par la suite vous plaindre qu’il ne procEde pas de la mEme maniEre que vous. On l’a chargE de guerrir l’UA de sa lourdeur administrative et vous voulez qu’il s’appuie sur cette lourdeur pour faire son job? C’est contradictoire. Mais aufait, qui sont ses critiques et que ce qu’ils lui reprochent au fond? Le fait qu’il ait choisi de partager le document de travail de la reforme avec tous les dirigeants du continent enfin qu’il soit analysE, commentE et amendE par tout un chacun et ainsi eviter de transformant le 30eme sommet en un dEbat non-productif? Je crois que la vrai question se poserait si il ne fesait qu’imposer ses vues, mais ce n’est pa le cas car tout les blocs regionaux et pays sont consultEs en permanence, et ce que les gens cherchent c’est des solutions rEelles et pas celles basEes sur des sentiments, pas un room pour jouer A qui est le plus fort, qui A le plus grand pays. Si il y a un leader qui croit qu’une proposition realiste devrait Etre rejetEe parce qu’elle ne resulte pas de ses suggestions ou qui croit qu’il a le dernier mot sur le dossier peu importe la pertinence/non-pertinance de son mot, il n’a qu’A avaler son ego car dans un monde rationnel l’ego d’un seul ne serait plus important que le bien etre de tout un peuple (continent).
    Merci.

  12. Gacece

    C’est déjà ça!

  13. Gasabo

    Pourquoi au lieu de perdre le temps A faire des comparaisons entre l’actuel prEsident de l’UA et les autres, on lui donnerait pas des bonnes suggEstions pour que son mandat A l’UA soit profitable au peuple africain?

  14. Gasabo

    Savoir s’entourer des gens visionnaires et compEtents est plus intelligent que ne pas savoir le faire. D’autre part aucun non-visionnaire incompetent ne pourait etre tolerE par des visionnaires compEtents car il les frustrerait par les faits de ne pas comprendre leur langage et ne pas avancer A leur rythme.
    Un bon conseil: travaillez pour vous-mEmes, par vous-mEmes, et cessez de perdre vOtre temps A scruter les faits et gestes d’autrui, car qu’il soit bon ou mauvais pour son pays Ca n’influence pas grandement le sort de votre quotidien.

  15. Mwengo Wazabanga

    Uwubuze ico akora, asoma commentaires za Gacece.

  16. PC

    @Uwayo Beata, Ba Shebuja ba Kagame, ce sont les rwandais. Ce sont eux qui l’ont mis au pouvoir, il travaille pour eux et les résultats sont vérifiable . C’est pour cela, tu ne verras jamais Kagame s’assoir dans une présidence construite par des chinois ou des occidentaux. Tu ne verras jamais des conseillés militaires français, chinois, américains, russes ou sud africains dans l’armée rwandaise. Par contre dans le business oui, parce que on est dans la mondialisation.

  17. Gacece

    Ce qu’on a dit qu’il a été dit et ce qui a été réellement dit pourraient être différents. Les dégâts potentiels et le courroux qui pourraient avoir été causés par ce qui a été rapporté, pourraient être une tâche importante sur les relations américano-africaines.

    Avec les coups-bas qui se jouent entre les Démocrates et les Républicains du pays de l’oncle Sam, cela ne m’étonnerait pas que les vrais propos aient été exagérés ou surfaits, surtout avec l’image que les médias essaient de coller au président Trump. Mais passons… Cela est une autre histoire, qui nous concerne peu… peut-être!

    La réparation, ou plutôt la récupération, du peu ou du plus qu’il y avait encore à sauver était indispensable, peu importe ce qui avait été dit dans ce bureau oval. La diplomatie se joue le plus souvent à travers « le paraître » et non à travers le vrai! L’effort de réparation était là, le danger aurait été qu’il ne fasse rien!… Quant aux dégâts, ils pourraient être plus important à long terme si cette diplomatie ne s’arrête qu’à cette accolade entre Trump et Kagame, et cette missive!

    Il risque sûrement d’y avoir certains allumés (ou pas) qui vont exploiter cette épisode de la politique américaine à leur avantage, surtout dans les pays où il y a une historique d’hostilité envers les États-Unis.

  18. Source du Nil

    @Kimineke:Si réellement Peter est plus visionnaire que l’autre Mutama Paul,et que le seul problème de Mutama Peter est le manque des conseillers competents.Tu peux avoir raison à 20%.Pendant que le Mutama du nord frequente regulièrement les grandes reunions et sommets de grands hommes de ce monde (politiques,business man ),l’autre passe ses journées dans les champs des pommel de terre,des haricots,ananas et grandes croisades de prière et louange.Avoir comme conseillers Tonny Blair et Donald Kaberuka d’une part et les deux Nyamitwe de l!autres, les résultats de deux Mutama seront évidement très différents.

  19. SENYAMWIZA Jean-Claude

    @Uwayo Beata,

    Un argumentaire simpliste à l’emporte piece. En somme un argumentaire qui ne tient pas la route…!

  20. Uwayo Béata

    @Rurihose
    Reka nawe kugererany’ibintu bidafise aho bihuriye Kagame afise ba shebuja bamuhay’igihugu nama dollars menshi banamukingir’ikibaba aja gusahur’ubutare bwa Congo birigwa basangira s’ubundi bwenge afise, Nkurunziza ntawundi akorera uretse abanyagihugu mureke rero agende buhoro buhoro lentement mais sûrement.

  21. juju

    Sur que quelqu’un devra payer la taxe si le projet y va comme suggere. Moi je dirais que payer n’est pas le probleme. Je m’inquieterais si quelqu’un payait pour rien ou recevait tres peu par rapport au prix qu’il a paye. A l’origine, si l’Afrique etait bien geree, je crois que cette taxe ne serait meme pas necessaire ca les ressources y sont tellement abo dantes que je dirais meme qu’elles sont “rya nawe”.
    Alors, si le probleme de gestion persiste, et je predis qu’il persistera meme sous le leadership du visionnaire Kagame (une annee de mandat!!!!!), la taxe risque de ne rien changer dans la vie des africains ordinaires.
    Il y a urgence que les africains changent de mentalite d’abord, qu’ils mettent de cote leur animosite qu’ils ont les uns contre les autres, qu’ils aiment leurs pays, qu’ils apprennent a travailler ensemble…je m’arrete ici en disant: ” chapeau a Kagame. Personne n’est parfais mais tu sembles essayer plus que pas mal de presidents que je connais”. Tu es un vrai “Mutama” pour moi.

  22. Source du Nil

    @Mayugi :Tu n’es pas bien diriger un pays si tu n’est pas à diriger une province ou un ministère,.Cela est applicable à l’UA avec la confiance accordée au Mutama du nord.Les grandes institutions internationales établissent annuellement des classement des pays africains dans plusieurs domaines (corruption, doing business,efficatité gouvernementale, securité,propreté,attraction des investisseurs et touristes, etc…..),le Rwanda, l’īle Maurice et le Botswana en tête de peleton.Cela n’est pas le fruit du hasard, c’est le leadership de Mutama et la taxe de 0.2% sur certains produ its importés est son initiative avec son équipe des grands économistes africains (Donald Kaberuka, Lopez, etc….).Ne pas reconnaitre ses performances et son prestige sur le continent est signe de malhonneté intellectuelle.

  23. Mayugi

    Je dois d’abord admettre que mon commentaire ainsi que ceux de plusieurs lecteurs ne concernent pas directement le sujet principal de l’article d’Iwacu. Alors mes excuses. Ceci dit, les avancées d’ordre économique et de bonne gouvernance du Rwanda actuel sont incontestables. Cependant, on ne dirige pas l’Union africaine comme on dirige un pays qu’on a conquis par les armes. Le défi est immense pour Kagamé. Déjà, je me permets humblement de douter de l’efficacité et de l’équité de la mesure préconisant la taxation des produits manufacturés hors d’Afrique pour financer ladite Union. Car, personne ne me dira le contraire, les importateurs refileront la facture aux consommateurs et c’est le petit peuple qui finira par payer. Il devrait, entre autres mesures, plutôt taxer les grandes multinationales (minières, pétrolières…) qui sont implantées en Afrique…

  24. janvier

    Subiramwo usome ivyo wanditse uce wiha inyishu canke utange iciyumvira kirashe gusumba ico.

  25. Kimeneke

    Kagame est entouré par des gens compétents sinon il n est pas viosionneur que Nkurunziza

  26. Rugamba

    Les chiffres sont têtus quand bien meme tu n’aimerais pas Kagame. Le développement économique du Rwanda est reconnu par tous les acteurs économiques et politiciens (sérieux).

  27. KABADUGARITSE

    Sans doute un cousin à Trump. Il lui a dicté ses confidences.-

  28. Rurihose

    Banza
    Pourriez vous nous dire pour quelles raisons tous les présidents Africains ont choisi Kagame plutôt que Nkurunziza pour proposer une stratégie de réformer l OUA?
    Qu est ce que la localisation de Source du Nil vient voir avec ses commentaires ô combien pertinents?
    Pourriez vous comparer les 2 économies depuis que ces 2 augustes présidents sont au pouvoir?
    Warm greetings

  29. KILO

    @Banza,
    Ha…Ha…Vous voulez lui envoyer les imbonerakure pour une correction ?

  30. Source du Nil

    @Banza :Peu importe le lieu de ma residence. Le monde est devenu comme un village. Les reformes pilotées par le chef de l’Etat Kagame ont le soutient de ses pairs chefs d’Etat pour que l’Afrique recouvre sa souverainité et son independence que rêvaient les pères fondateurs de l’OUA (Kramet Kruma ,Lumumba, Sekou Touré,Senghor etc….).Ayons le courage de reconnaitre les bonnes oeuvres de ceux-là même avec qui nous sommes opposés politiquement.J’ai été étonné par la reconnaissance des intellectuels congolais,lors d’une émission radioffusée sur la radio onusienne “Okapi”,la bonne gouvernance et le leadership de Kagame, qui s’impose sur le continent et la vision panafricaniste de se prendre en charge. Hongera Africa,songa mbele.

  31. kabingo dora

    Mon humble avis est que Trump a certainement commis une erreur “de jeunesse” – et je me surprend entrain de rire en prononcant ce terme ” erreur de jeunesse” – en affirmant que ces pays composés essentiellement de populations noires – quel hasard!- sont des pays de mxxxx( je me suis censuré moi même). Je pense que tous les pays du monde sont beaux et j’en suis vraiment convaincu. Par contre je pense qu’il existe des dirigeants de mxxxx ! Ce n’est pas impossible que Donald – comme beaucoup de ceux qui nous dirigent

  32. Banza

    Source du Nil,
    Dites-nous d’abord où vous êtes installé pour mesurer la crédibilité de vos propos.
    Sinon à chacun son idolâtre!

  33. Mafero

    Franchement parlant, qu’est-ce qu’il d’union entre les dirigeants africains, sinon rivaliser en s’attirant les sympathies de ceux qui s’insurgent contre eux?

  34. Source du Nil

    Tump en a marre avec ces imigrants noirs de Haiti, Salvador et Afrique noirs, qui viennent sur le sol americain en clandestinité et s’installer sur le sol de l’oncle Sam.Avec ces propos, Trump a reveillé la conscience des chefs d’Etats africains de se prendre en charge et justement,le président Kagame incarne cette nouvelle Afrique qui veut se prendre en charge financièrement,qui veut créer des emplois aux jeunes en faisant la promotion des investissements étrangers par une gouvernance sans corruption,ouverture de l’espace aérien et terrestre pour des échanges commerciaux entre africains .Bravo au Mutama Kagame pour son leadership qu’il veut inculquer à cette nouvelle Afrique.Le Mutama du Sud devriez aussi donner une impulsion au Burundi car l’économie chute aux enfers et la corruption a atteint son apogée, car elle se pratique au sommet de l’Etat.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Il faut des mesures d’accompagnement

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Il faut des mesures d’accompagnement

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté ce mercredi 18 avril un projet de loi autorisant notamment les perquisitions de nuit et sans mandat d’un magistrat. «Pour certaines infractions graves, le mandat de perquisition n’est pas requis et la perquisition de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

958 utilisateurs en ligne