Justice

Le journaliste rwandais Besabesa est libre

18-06-2015

Le procureur de la République à Muyinga vient d’indiquer que le journaliste Etienne Besabesa a été libéré de prison sur décision du parquet dans l’après-midi de ce jeudi 18 juin. Aussitôt après sa relaxation, il a été remis aux autorités rwandaises au poste frontalier de Gasenyi. C’était aux environs de 18 h30, précise le procureur.

Signalons que le journaliste de la radio Izuba et correspondant du journal en ligne Igihe avait été arrêté en commune Giteranyi de la province Muyinga, le 9 juin. Le ministère public l’a alors inculpé du chef d’espionnage.

  6   Vos commentaires
  1. Gezaho

    bari bihenz i number!

  2. Babwire

    Abarundi turi abanyamahoro. Ubugwaneza nibwo buturanga. Aho niho dutandukaniye na Kagame. Nicogituma, umusi kagame yohirahira ngo aze kuvyonga amahoro i Burundi. Twomwirukako n’ibirenge bigashuha

    • Baobab

      @Babwire
       » Nicogituma, umusi kagame yohirahira ngo aze kuvyonga amahoro i Burundi. Twomwirukako n’ibirenge bigashuha »
      Banza utubwire ibi wandika aho uvyandikira uri, kugira tumenye ko Kagame yotera woba uri hafi mu gufasha kumwivuna! Kuko numva umenga ukoresha akarimi gusa nka kamwe ka Mpo…..

    • Jereve

      Vuga make: igihugu kiriko kirasambuka kizokura he inguvu zo kurwana? Iziza gushira zihera mu ruhongore. Akica urugo karuva imbere.

  3. abdoul

    None bamufatiye iki? Akwiye kubitwarira pour dommages et intérêts.

  4. kimeneke

    Muramutinya kagame bwabundi muga mukwirarira mukaba abambere

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité