Santé

L’hôpital Espoir de Kibuye demande au gouvernement de payer ses arriérés (120 millions de Fbu)

26/03/2014 Rénovat Ndabashinze 6

Février 2014, les arriérés des factures pour les soins des enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes atteignent 120.639.851 Fbu. Ainsi, l’hôpital peine à s’approvisionner en médicaments et à payer son personnel.

Hôpital de Kibuye ©Iwacu
L’hôpital de Kibuye ©Iwacu

« Notre hôpital doit débloquer 17 millions de Fbu mensuellement pour l’achat de médicaments et 21 millions de Fbu pour le paiement du personnel. Cela nous donne du fil à retordre parce qu’à cause des impayés, les recettes restent extrêmement insuffisantes », déclare Dr Wilson Bizimana, directeur de l’Hôpital Espoir de Kibuye.

Il signale qu’à la fin du mois de février, ses employés ont failli ne pas être payés. Dans ces conditions, déplore-t-il, l’hôpital est obligé de contracter des dettes répétitives. Cela entrave tous les projets d’auto-développement compte tenu qu’il est quasi privé. Dr Bizimana signale que cet hôpital compte 107 employés dont 12 payés par la Fonction publique. Avec une population cible de 214.815, il reçoit en moyenne 110 patients par jour. Selon lui, la tâche est difficile, car, depuis sa création en 1946 par les missionnaires de l’Eglise Méthodiste Libre en provenance des Etats-Unis, ses infrastructures sont vétustes.

L’hôpital ne dispose que de 172 lits. Le manque d’une ambulance est un grand défi, d’après Dr Bizimana. Quinze centres de santé sont sous son contrôle. « Se faire soigner à l’hôpital de Kibuye revient très cher. Tout est payé à 100%. La Carte d’Assurance Maladie (CAM) n’a pas de valeur », souligne un des patients rencontré sur place. Selon lui, la population n’a pas de choix parce que les autres hôpitaux sont très loin.

Dr Wilson Bizimana : "Nous avons des problèmes de paiement de notre personnel suite aux impayés du gouvernement" ©Iwacu
Dr Wilson Bizimana : “Nous avons des problèmes de paiement de notre personnel suite aux impayés du gouvernement” ©Iwacu

Dr Bizimana n’est pas de cet avis. Alors que dans d’autres structures sanitaires, une caution est exigée, précise-t-il, à Kibuye, une somme de 10.000 Fbu est demandée en médecine interne. Il déplore le comportement de certains patients qui, aussitôt guéris, s’enfuient. Sans préciser le manque à gagner, il indique que huit personnes ont pris le large récemment. Dr Bizimana demande au gouvernement de payer ses dettes, de contribuer davantage dans le paiement d’une partie du personnel et de leur fournir une ambulance.

Installé dans la commune Bukirasazi, province Gitega, l’hôpital Espoir de Kibuye est sous le contrôle de l’Université Espoir d’Afrique. Dans son personnel, on notera cinq docteurs généralistes et six spécialistes américains. Il couvre les communes Bukirasazi, Itaba, Makebuko et Buraza. Des services variés sont offerts : la chirurgie, la pédiatrie, la gynécologie obstétrique, la médecine interne, un service d’urgence, l’ophtalmologie, un laboratoire et une pharmacie.

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. Moi

    @bakali
    Ntugire ubwoba Imana ikunda twese sha. Muga ikindi naco nuko Imana ikunda iciza ikanka ikibi. urumva ufise imigambi yo guca imitwe abatagushigikiye bose no gufunga pour la vie abagira sport de masse urumva quand même ko uba uriko uratandukana n’ubugombe bwayo. Senga rero mukuri Imana iragukunda muga ntuyivange.

  2. non comment

    Nakamuna!!!! Peter arata igihugu mumanga tudahagurutse twese nkumugabo umwe

  3. Bakali

    @Moi
    “Sha kandi jew mbona Imana idukunda! ”
    Mbe aho mwibaza ngo Imana ibakunda kurusha abandi mwayihaye iki abandi batayiha? Nombrilisme, lorsque tu nous tiens!!!!

  4. Ku buntu

    Mes chers amis aha twarambaye ibara. Rindira akataraza kari inyuma. Aririmba ngo kuvugwa ku buntu mugakama amashi, ngo kwiga ku buntu, mugakoma amashi, kuvyara ku buntu mugakoma amashi….ngirango ubu muriko mubona inkwirikizi kandi ko kari akarimi ico bita en Français populisme. Nta vya gusa bibaho, il doit y avoir quelqu’un qui paye quelque part. Inkirikizi amashure ariko arugara, ibitaro bizokwirikira…Kanure mwa barundi canke muhone.

  5. Moi

    Birabishe kuvugira politique kuri iyi article kuko birababaje vrmt. Ndasvye abantu bavuga ko Peter yemera amasengesho babihagarike! Jew ndasenga ka di ama indicateurs yose atwereka ko peter adasenga namba. We kayondi dusenge rero turi kumwe Imana nziza idukurireho abatubesha ngo barasenga. Hama tubone gukira! Sha kandi jew mbona Imana idukunda! Kuko imigambi yabaraho si myiza pe!

  6. Kayondi

    Ewe burundi ugowe ukiriko,none bashaka nama hôpitaux yugare,ngira Peter yibaza ko amasengesho ariyo akiza ingwara ko ibitaro bidakenewe,,,,,

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une autre date pour l’histoire

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une autre date pour l’histoire

17 mai 2018 entre dans l’histoire du Burundi. Le peuple burundais vient d’exercer son droit civique en se prononçant par référendum, sur la Constitution amendée. Dans l’histoire du Burundi, la période électorale a été, à maintes reprises, caractérisée par des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

438 utilisateurs en ligne