Archives

Encore des cadavres dans le lac Rweru

30/10/2014 Edouard Madirisha 4
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Theus Nahaga

    Les autorités Burundaises sont où dans cette affaire? Tant qu’elles ne feront pas preuve d’initiative, on n’y verra pas claire. Je le dis et le répette, le Burundi doit pouvoir rassembler les preuves qui permettent et qui permettront d’identifier ces morts. L’autorité Burundaise doit faire appel aux techniques modernes pour receuillir et conserver les pièces qui permettront d’identifier ces cadavres. Il est de son devoir de le faire. Un Etat qui se respecte n’accepte pas des cadavres non identifiés, non identifiable sur son territoire. Cette démission constante de notre gouvernement, de notre Président commence à lasser. Le régime de Nkunziza et son CNDD-FDD est un régime qui déserte son poste, un régime qui n’a pas le sens de son devoir, un régime qui doit quitter le pouvoir.

  2. di

    je croi que les citoyens burundais jouent a l’autruche.ils se cachent les yeux pour ne pas voir la verite en face.est ce que vous croyez que le burundi n’a aucune responsabilite dans la presence de crs cadavres?? mb kobata bita kuri kivu cnk kuyindi mipaka?soit c 1message du voisin rwandai envers le gvt du burundi(interahamw,tentative d’infiltration a partir du burundi)ou bien c le gvt burundai qui a assassine ses pauvres persones ceux qu’il n’aurait rien d’exceptionel ,le gvt l’ayant deja prouve par des actes concret…wait and see

  3. duciryaninukuri

    il ne fallait pas les enterrer je suis d’accord puisque le Rwanda en profite pour dire que le Burundi se hâte de le faire car il s’accuse. Où sont ces occidentaux qui ne font que donner de leçons de droiture et de transparence tout en restant de trouillard quand le Rwanda est responsable.
    Qu’ils cessent de se prendre toujours en donneur de leçons si ils ne veulent pas nous aider à clarifier ce qui se passe car ils ont tout ce qu’il faut pour ça. Nous , on peut rien si on survit c’est puisque on est un peuple bosseur contre la mort et la faim.
    Si un jour on s’en sort tout le monde saura combien réellement le burundais est fort ou peut l’être. C’est imvura ya rusama même si nous ne savons pas quand cela va s’arrêter.
    Uwudaciye muri ibi turimwo ntiyokura ariko abanyapolitiki muhagabire mukine neza ayo manyanga yanyu guko muhaye mutimitwe kandi turababona na ho umengo ntimwumva : amatora 93, 2005 na 2010 ntaco arabigisha dushaka ko umwe wese yubahwa ibindi mushake mureke guko urufpu gwo ubu rusigaye rudatora mubiturinde.

  4. Uwarugwanye

    Biracaza, Bagorikunda nawe ahakane.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

407 utilisateurs en ligne