Sécurité

Le général Kararuza, victime d’un attentat

25-04-2016

7 heures. Des coups de feu et des explosions se font entendre dans le quartier Gihosha, au niveau du Lycée du Saint Esprit. Des informations circulent immédiatement faisant état d’un attentat qui aurait emporté le Général de Brigade Athanase Kararuza. Son épouse non plus n’échappera pas.

Sa fille est évacuée à l’Hôpital Militaire de Kamenge.  De plusieurs sources, l’attentat s’est produit au moment où les Kararuza sortaient de la messe matinale. La première vice-présidence vient de confirmer le décès du général Kararuza, conseiller principal chargé des questions de défense et de sécurité à la première vice-présidence de la République.

Il y a trois ans, Iwacu avait fait son portait.

Signalons que cette nuit, aux environs de 20 heures, plusieurs coups de feu et explosion de grenades se sont fait entendre dans les quartiers nord de la capitale. Selon plusieurs sources, un haut gradé des forces de défense et de sécurité aurait été attaqué chez lui. Il y aurait eu deux personnes tuées. Le haut gradé serait grièvement blessé.

  31   Vos commentaires
  1. RUGAMBA RUTAGANZWA

    La violence appelle la violence. Les ex-FAB zélés à travailler activement avec le Gouvernement du CNDD-FDD devraient comprendre qu’ils servent un pouvoir machiavélique !!! Ce n’était un secret pour personne que le General Kararuza, Dr Rose GAHIRO ainsi que toute la famille étaient des DD purs sang. Peut-être que maintenant qu’ils voient que la situation tourne au vinaigre pour ce parti politique au pouvoir (la CPI ouvre une enquête préliminaire sur les crimes commis au Burundi depuis Avril 2015), le pire que notre pays ait jamais connu depuis qu’il existe, je pense, ils essaient de changer de camp, de retourner la veste comme dirait l’autre chanteur français dont j’oublie le nom. Il faudrait peut-être chercher les causes de sa mort de ce côté-là. Le fait qu’il voulait se débarrasser de son penchant connu de tous pour le CNDD-FDD ainsi que certains membres de sa famille pourraient avoir été la cause de son élimination physique.
    Cet assassinat ciblé n’est pas le premier. Il ne sera pas le dernier non plus. D’autres vont certainement suivre car le pays est plongé dans un désordre total, un chaos inqualifiable avec un leadership inaudible au sommet de l’Etat et qui est incapable d’apaiser la situation. Peut-on, au 21e siècle, diriger un peuple à coup de tirs à balles réelles ? Non, ce n’est pas possible, car ce peuple va résister et dans l’histoire du monde je n’ai jamais vu un dictateur vaincre son peuple, jamais… !
    Mr NKURUNZIZA et le noyau dur autour de lui ont tout fait pour que le pays replonge dans les divisions tribalo-ethniques mais tout cela n’est que manœuvre dilatoire de diversion politique afin que les causes réelles de la situation socio-politique dramatique du Burundi soient oubliées. Or, on le sait, la racine des maux qui rongent ce pays depuis avril 2015 c’est le troisième mandat contesté et contestable de Pierre NKURUNZIZA. D’ailleurs les paysans, dans toutes les régions du Burundi ne suivent pas ces appels aux divisions que leur lancent le pouvoir tous les jours que Dieu a faits. Le dernier appel au tribalisme c’est le fait de vouloir organiser des cérémonies commémoratives nationales des massacres inter-ethniques. Ces derniers emportèrent d’ailleurs mon père qui n’était alors âge que de 39 ans, Dieu ait son âme et j’ai déjà tourné la page car 44 ans ont passé et le temps m’a tout fait pardonner/oublier.
    Le parti au pouvoir est aux affaires depuis plus de 10 ans, c’est maintenant qu’il se souvient que 1972 a été une année de drame pour les Hutus et beaucoup de Tutsis d’ailleurs dont mon père par exemple et des milliers d’autres ? Je voudrais simplement dire aux responsables politiques au pouvoir qu’il ne faut pas prendre les Burundais pour des ignorants… !
    Le troisième mandat est définitivement un mandat de trop. Il sera aussi le plus sanglant avant que la boucle ne soit bouclée par je ne sais par quel gros assassinat politique probable que je vous laisse deviner… !
    Triste, mais c’est ainsi que je vois les choses, malheureusement pour nous, pauvres Burundais, victimes d’une classe politique dirigeante, on ne peut plus médiocre.

  2. eric

    il faut accepter que le burundi heberge des extremists depuis 1961.c’est tout
    il faut tout faire meme pour ne pas ceder bcp de position a arusha accord pour la minority tutsi.
    c’est leur facon de gagner le pouvoir.
    ils sacrifient tout frere tutsi qui comprend que la paix de la majority hutu est fatigue par l’injustice
    c’est tres claire que 90% des tutsis comprennent mais a cause de kagame ,les 1%sont forts pour des reasons inutiles.
    ces 1% de tutsi sont capabl;e de faire autogenocide des tutis freres. Ils ont essayer mais les hutus ont proteger
    Hutu ont besoin de tutsi ,tutsi ont besoin de hutu en ce moment.
    Ces extremists n’ont plus comment avoir les soldats
    Alors ils jouenet comment diviser l’armee.
    Mais qui est derriere une ausii forte deception?
    Rwanda ,belgique,usa
    Belgique veut diviser le burundi en deux car la russie a pris sa place qui lui appartenait depuis 200ans

    • Lambert

      Mwagiye mureka kuvanga amasaka n’amasakaramentu!! kagame buri munsi nibaza ko mumuvuga kubera ariw mubona ushobora kubabuza kugera ku ntego yanyu yo kumara abantu? Mpojeje umuryango wabuze kuko birababaj kubura abantu batatu icyarimwe.

    • Meya

      On ne recoit jamais de benediction en versant du sang comme ca. Malheur a celui qui tue son frere comme Cain, et celui qui s’en rejouit.
      Un petit detail, parmi les criminels qui ont tue ce general, un a ete attrape par la population (probablement qu’il avait recu une balle), alors tres vite l’API est arrivee: elle a « arrete » le creminel en le liberant et en le transportant dans un pick up (vers quel l’hopital??) et a procede a l’arrestation de plusieurs jeunes rencontres sur le lieu. C’est cela nos forces de securite. La haine ne donne jamais la paix interieure.

    • bamporeze

      Urababaje vraiement avec un raisonnement infantile ou un ventriote ou encore un daltanier mais malheur à tes enfants si tu en a

    • Muhima Mweru

      Mr. Eric votre réaction a trop des contradictions, tu a la même langage que les extrémistes et génocidaires de tutsi! Qu’appelle vous auto-génocide?Tu ose dire que les tutsi veulent organiser leur propre génocide? C’est inhumain de dire, tes propos sont aberrant! Les tutsi doivent comprendre quoi? Qu’ils doivent se taire et se laisser massacrer par les criminels? Comprendre qu’ils n’ont pas droit dans leur pays et rester passif ? Comprendre qu’ils doivent se taire et ne rien dire de la mauvaise gouvernance, de la corruption et le pillage de leur pays comme s’ils étaient des citoyens de la seconde classe? Et d’ou viens Kagame dans tout cela? Le malheur du Burundi aujourd’hui vient de Nkurunziza et sa clique qui malgré les règles démocratiques et constitutionnelles et surtout les accords de paix d’Arusha, ont décidé de faire fi de de toute ces dispositions et ont décidé de se maintenir au pouvoir a tout prix, à feu et à sang ! Nkurunziza et sa clique sont les seuls responsables de toute ces crimes et ne cherche pas d’autres prétextes ni d’excuses, les tutsi ne sont pas à l’origine de cette crise , ils ont protester contre le 3eme mandat comme tout citoyen burundais soucieux de voir le Burundi évoluer dans le respect de la constitution, et maintenant ils sont devenu un bouc commissaire pour les extrémistes assoiffées de les exterminer, ce qui est angoissant et pénible.

  3. Ntahitangiye

    Quand cesserez-vous oh hommes de tuer ? Cette famille décimée n’avait-elle pas droit à la vie comme vous ? Peut-on justifier la nécessité d’un dialogue en tuant ? Et ceux qu’on tue n’avaient-ils pas droit de voir le résultat du dialogue inclusif? Celui qui tue sait-il qu’il mourra aussi un jour ? Et après la mort vient le jugement.

  4. Kana Éric

    C’est la faute au Rwanda d’après les DD

  5. Kagame, Louis Michel avec les attantats et Sinduhije avec les grenades dans les eglises, les marches, les ecoles et les Bars. Voila le resultat des la conquetes des richesses Burundaises. Margerite Barankariza viens de recevoir 1 000 000 de dollars pour continuer a acheter les grenades et de surcoit tuer plus de Burundais. Quels gachis? De toutes les facon, le Burundi ne sera pas gouverne par celui qui n’est pas elu par son peuple.

    • nziguheba leonidas

      Je me dis que tu ne sais pas ce que tu dis. Pire encore, si tu sais ce que tu dis, tu ignores ce qui se passe dans le pays.

    • NDAYIZEYE Donatien

      Ces propos sont complétement irresponsables et sans valeur. La cause de tout cette tragédie qui endeuille le pays est unique et connu de tous. La réponse est unique!

    • Hinda

      J’ai l’impression d’aimer enormement Kagame, au point de parler de lui a tort et a travers!

    • Muhima Mweru

      Hima Jeremy! Que tu l’accepte ou pas Me Margerite Barankariza est une femme dont l’humanisme et la moralité dépassé les frontières du petit Burundi, ses Œuvres de charité pour la population burundaise sans distinction aucune, sont connu de tous. Il est possible que tu soit un criminel,ne l’accuse pas de criminelle aussi. Elle est sage et juste, elle a en elle la bonté et cherche du bien pour des milliers des burundais( Hutu et Tutsi) que votre pouvoir à Bujumbura a délaisser à leur triste sort!

  6. Salmia Irikungoma

    Il faut que tous les militaires qui sont en Somalie, Centrafrique, etc. rentrent pour defendre le pays, le Burundi est en guerre, le genocide en cours, voila une preuve de plus, toute une famille visee, cette famille n’a d’autres ennemis que le troisieme mandat vole et maudit. Il faut crier, que l’ONU entende les voix des burundais en detresse, face au genocide, contre tous ceux qui ne pensent pas comme nkurunziza.

    • LA MORT ou LA PATRIE

      Tu es sindumuja. Tu pense que NYAKWIGENDERA est tué par qui? Mon cher compatriote humura ubone. La mort de Notre Général s’inscrit dans la liste des personnes ciblées par Pacifique NINIHAZWE et son mouvement SINDUMUJA dans le but de divisé l’armée comme tu viens de le confirmer en appelant à faire rentre nos militaires en mission, d’autres part c’est pour attirer le soit disant communauté international pour revoir leurs décisions afin d’envoyer les MAPROBU et d’autre part pour influencer la position du Médiateur MUKAPA pour les négociations prochaines.

      Mon Général repose toi en paix. On se souviendra de tes actes pour le maintien de la Paix. Vous éties un bon Ami avec notre Cher Président. Que la terre te soit légère.

      • Jean-Pierre

        @ LA MORT ou LA MORT: Une des théories du génocide est de montrer que l’autre est un monstre ou un vaut-rien, un insecte qu’il faut écraser (inyenzi). Au Burundi, les Sindumuja que le pouvor assimile au Tutsi alors qu’ils ne dirigent aucun parti politique aujouird’hui, sont présentés comme des monstres qui avalent les leurs. Quel est ce Tutsi qui en voulait à un général Tutsi qui n’avait de conflit avec personne? Vyagizwe nabaja babajaburamboga. C’est triste. Et le message est clair pour les ex-FAB.

      • Muhima Mweru

        La Mort ou la Patrie! tu as raison de rester dans l’anonymat , et pourtant tes propos ne cache pas qui est, tu es de ceux là qui détruisent le Burundi à petit feu! Tu es dupe ou ignorant de la réalité. Tu fais la diversion, tu veux faire croire au mensonge. Les assassinats sont l’oeuvre du pouvoir et ses acolytes comme vous et je n’en doute pas.

    • Sherif

      Salmia Irikungoma, bacumugani ngo: Akimuhana kama kaza aruko Imvura ihise. Ntabwo ari ubwo bwicanyi muriko murakora bizoshobora guhindura ivyo ONU yateguye k’Uburundi ninaco gituma murinda kwitonda kuko ntabazoshobora kuja ku Butegetsi badatowe nabanyagihugu. ONU YARABAHIMYE!!! Nkaba mbojeje umuryango wanyakwigendera.

      • Umurundi

        sherif

        Nico gituma uwihagiye ubutegetsi ku nguvu agatowra mu manyanga n’akarwi kiwe ariko katuzanira aya marira n’amaganya gateye isibe mu gihugu. Abanyagihugu bashaka gutora bose bijanye n’amategeko. Ntimuserukira na gatoyi abarundi bose mu matora. Inyifato yanyu izoguma ikwega akarambaraye. Kandi na wewe nabawe ntuzi kuzokiza agatwe.
        Imana yakire mu buryo bwayo izo nzira karengane.

  7. Igipina

    Ecoutez! La sécurité est totale dans notre beau pays le Burundi… Ca, ca peut arriver n’importe où sur cette terre… Heureusement que notre fameux gardien de la paix et de la sécurité nationale (Alain Guillaume Butruc) vit toujours… Nous encourageons les touristes du monde entier de venir visiter notre pays.

    • parfait

      stupid , who ,s the Winner ? not you or us burundians but them,,,, nimba atavyunzi we zuzu .

  8. Fofo

    Le temps des sacrifices arrive! Chaque fois qu’un rendez-vous d’un éventuel dialogue ou une visite d’une délégation étrangère est annoncé, c’est le moment de sacrifier nos frères. Quelle médiocrité et imbécilité, pourtant ils nous apportent rien!

    Condolénce à toutes les familles endeuillées par ce vent!

  9. claude nahayo

    Je ne peux que me repeter…Tristesse pour les souffrances que nous partageons tous…Sans pouvoir etre en mesure de l’expliquer logiquement, car les violences « politiques » n’ont pas d’explications ou justifications possibles, il me parait evident que le success du dialogue inclusif nous protegera tous …Le success du sage HE Mkapa sera le salut de notre pays…Un mauvais compromis vaudra mieux qu’une confrontation fratricide insense ..Une escalation qu’on voit venir mais qu’on peut eviter grace a HE Mkapa….Beaucoup de souffrances…Que Dieu soit a nos cotes dans ces moments difficiles…Subiza inkota murwubati bavukanyi.

  10. Karikera

    ariko vyukuri abo basoda, ntibabona ko bari mu ngwano? Aho baraja narwo ngo 100/100 hari amahoro bakijajara ngo ruriye abandi. Ni muve ibuja muje i Bu Sindumuja, « igito gitabwa iwabo »

  11. Mucezo wa ndani

    Nimwicuge basha mureke Bunyoni abahenda ngo umutekano ni wose

  12. Bundes Liga

    Les attaquent continuent jusqu ‘ au renoncement au mandat volé ; Les ex- FAB soyés beacoup plus prudents car vous êtes les plus visés

  13. Muhima Mweru

    Le pouvoir de Bujumbura décidé à démanteler les EX-FAB, malheureusement il faut d’abord assassiner un officier Hutu qui ne serve pas de marionnette au pouvoir pour trouver prétexte. Quand on a assassiner le Lt.Col Emmanuel Buzubona, le pouvoir a accuser les EX FAB d’être derrière l’assassinat. Ce dernier n’était pas un marionnette, ainsi il se sont débarrasser de lui et servir en même temps de prétexte pour éliminer un général ex-fab et justifier une sorte de vengeance. En tout état de cause le pouvoir de Nkurunziza en est le responsable. Il n’y a rien de doute la dessus! Comment justifier que dans un pays supposé sécurisé on tue facilement les hauts gradés de l’armée, si pas le pouvoir avec ses escadrons de la mort? Cet une humiliation sur toute l’armée Burundaise quelque soit la composante. Il s’agit là d’un signe révélateur d’un malaise au sein même de l’armée. La communauté internationale doit agir le plutôt possible, si non le Burundi s’enfonce de plus en plus dans l’irréparable, et c’est une honte pour ce pouvoir !!

    • Jean-Pierre

      S’il vous plaît, arrêter de rêver que la communauté internationale fera quelque chose. C’est elle qui programme tout ça. Si nous ne nous battons pas pour notre survie, nous allons accepter de mourir comme des chiens.

    • LANGA SOURCE

      N’attandez rien de la communauté internationale.Prenez-vous en charge en prenant des mesures pour resister à la machine devastratrice des DD,sinon ,vous allez tous perir.

  14. Gukweg'umuvumo

    Quelle mouche a piqué ces criminels.

    • Bwarikindi Pierre

      Whaterever the case, no matter how , it is clear that all these sophisticated killings are organized by Nkurunziza and his troupe….. who has and commands the police and security. One coup two victims: Keep himself on power with the stolen 3rd term, at the same time killing all Tusti and Hutu who are against his God’s nomination.

      It’s time for all Burundian to stop these Criminals.

Publicité