Politique

8 députés de la coalition ’’Amizero y’Abarundi’’ déchus de leur mandat

29-03-2016
Le noyau dur du camp Nditije

Le noyau dur du camp Nditije

Le voeu exprimé par le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, de revoir le statut ces députés, a été exaucé. Sa requête de constater la vacance de siège de ces députés a été introduite auprès de la Cour constitutionnelle le 9 mars 2016. Son arrêt est tombé à l’issue de sa séance du 17 mars 2016.

Il s’agit des députés Charles Nditije, Evariste Ngayimpenda, Bernard Busokoza, Jacques Gasuhuke, Mireille Mizero, Thérence Ndikumasabo, Yves Sahinguvu, et Tatien Sibomana. Ils ont tous totalisé 29 absences non justifiées lors de la session d’octobre.

Cette coalition pilotée par Agathon Rwasa et Charles Nditije comptait 30 députés et la plupart des partisans de ce dernier n’ont jamais voulu siéger à l’hémicycle de Kigobe.

C’est un non-événement

«Nous nous étonnons plutôt que cette décision ait pris autant de temps, puisque nous avions totalisé plus d’un quart des absences », a réagi Charles Nditije, le président de l’Uprona non reconnu par le gouvernement. Pour lui, cette lenteur s’explique sans doute par la volonté du pouvoir de convaincre certains upronistes de rejoindre le Parlement.

Il se dit par contre content du comportement des « Badasigana » : «Ils ont respecté la décision du 31 juillet 2015 du bureau exécutif de l’Uprona qui a demandé à ses membres de ne pas participer dans des institutions illégales.».

En 2015, l’Uprona de Charles Nditije, membre de la coalition « Amizero y’Abarundi », a obtenu des sièges à l’Assemblée nationale sans avoir participé aux élections. Même cas pour Agathon Rwasa, président du FNL non reconnu par les institutions, l’autre membre de cette coalition. Mais ce dernier, devenu 1er vice-président de l’Assemblée nationale, a accepté de participer dans les institutions avec ses membres élus.

  23   Vos commentaires
  1. sinzinkayo philbert

    abo ntawari yabatoye kuko abobatoye bari bihereje amabarabara. Merci d’avoir cédé les sièges à qui de droit.

  2. congo

    Toutes mes sincères félicitations messieurs, des fois on a la fâcheuse pensée qui il n’y a pas des hommes au Burundi ou que tous sont des nsumirinda. Courage.

  3. kamaranyota

    COURAGE NOS ELUS.LES BADASIGANA BARIGUMIJE VOUS SOUTIENNENT.IL FAUT SAUVER L’HONNEUR DU PRINCE LOUIS RWAGASORE QUAND IL DISAIT « JE NE SUIS PAS GRISE PAR LA VICTOIRE.LA VERITABLE VICTOIRE NE SERA ATTEINTE QU’APRES L’ACCOMPLISSEMENT D’UNE TACHE DIFFICILE MAIS EXALTANTE;UN BURUNDI PAISIBLE HEUREUX ET PROSPERE »

  4. Jean Népomucène Komezamahoro

    Murababashingantahe!! Rwagasore iyo ari mura muteye iteka!!
    Mureke Sindano na Concilia bashire agati muryinyo ngo vyose ni sawa…..
    Yamara ntawuvugana ikiyiko mukanwa!

  5. Salmia Irikungoma

    Mbega abashingamateka bagitonda, boba baserukira nde ? Bariserukira, kuko uburundi ni ubwa nyuma, mu mutekano, ubutungane, agateka ka zina muntu, ikigoyi n’ubukene, barangara, baricwa, baraborezwa igufa, gufungwa ngo ntibiyumvira nkabo baserukira abandi, intambara zidahera, ntamurundi agihabwa ijambo, ntaco bacubaha mu gihugu, abarundi baranyagwa utwabo, bakarenganywa muri vyose, n’ibindi vyinshi bibi, none havugwa amaki muvyo bari bajejwe gukorera uburundi n’abarundi, abo batakuwe, boba bajejwe iki ???? ???????????????????????????? Vyari kuba vyiza babogojwe bose, aho ntaco bakoze!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  6. Ntazizana

    Ndabakeje. Murerekanye ko mutaja muri politique muronderera inda zanyu. Abarundi bacaruka baze babafatireko akarorero. Muri abashingantahe b’ijunja n’ijambo.

  7. Upronist

    Quand Sindano s’est rendu a Mwaro pour demander que les jeunes liberes de la prison soient arretes et retournes en prison, le President de la coalition ikibiri yavuze neza ati « Nta kandi k’inzego z’amanyanga ». Leur 1er soucis est de detruire les autres. En tout cas ces bashinganahe qui n’ont pas voulu descendre a un niveau bas comme certains l’ont fait ont de quoi etre fiers et meritent du respect. Muzoja mu nzego zisukuye zemewe n’amategeko. Komera turi benshi turi inyuma yanyu.

  8. Fofo

    Izo ntebe nibazihe Agathon Rwasa nakare abo ntawabatoye bogeye ku mugongo wiwe!

    • jose

      nibaza ko wewe utari ni umu FNL kuko na RWASA ntiyi toje kuko NDITIJE CNDD iramutinya bari bazi ko bamuhaye indebe muri parlement aca yiruka agaca atora nirya ntebe ya vice-president none raba amabi abrundi barimwo bicwa, bangara nabana kumugongo atanumwe akivuga reka buke buke tuzoraba abciye ubwenge atri ubwamanyanga. Komera Hon. NTITIJE uburundi buzobandika muri histoire yawo

  9. Kana Éric

    Ils ont de la prestance,on voit la classe sur la photo ou pose les quatres homme,ils expliquent les choses sans toutefois crier comme quoi le cri n’existe pas en eux on voit en eux l’éthique et l’esthétique est enfin la beauté de leurs décisions,n’a déplaise à Nyabenda Pascal et les CNDD à qui on a inculqué savamment la peur de l’autre,le complexe d’infériorité,l’agenouillement ,le désespoir,tant qu’il y a des hommes pareils l’explosion n’aura pas lieu
    Tout simplement merci sans oublier Ndikumasabo Therence le juste

    • kamaranyota

      effectivement

    • Bakari

      @Kana Éric
      « …on voit en eux l’éthique et l’esthétique… »
      Esthétique? Peut-être! Car c’est une question de goût et ne se discute pas. Par contre dire que quelqu’un qui est présumé être parmi ceux qui ont assassiné un président élu a de l’éthique, c’est l’assassiner pour une 2e fois!

      • MAYUGI

        Est-ce tu faisais parti des membres du jury de délibération pendant le procès puisque tu les appelles assassins?

  10. Bamika Melchiade

    L’histoire gardera de vrais hommes qui ont su défendre la constitution de notre Burundi.
    Qu’ils soient déchus de leur mandat ou pas, en tout cas ceux qui sont à Kigobe ils se résument à s’asseoir sur leurs sièges sans rien faire, sans rien prévoir, sans rien décider.

  11. Urumva Imigambwe yose irahishije pour assurer le remplacement

    • Malédiction- 1212Massacre

      hahaha!! Ego barahishije ariko kuzigiza ni vuba. Barabaza malehemu Zedi Feruzi canke Rwasa Agathon qui voit ses militants emprisonnés ou pire massacrés quotidiennement sans rien faire

      • Hahaha tu oublies que le grand gagnant est Rwasa Agthon en tout cela. Que les frondeurs et les boss des terroristes abdiquent et preparent les elections de 2020.

  12. Carthage

    Tatien est patron des assurances, Ngayimpenda docteur et recteur d’universités, même chose pour Nditije. Busokoza un patron d’entreprises. Ce n’est évidemment pas pour gagner leur vie qu’ils voulaient être députés

    • Mariya Budangwa

      @ Carthage

      None ko utatubwiye ico bashaka ko wumva bikwije? Niba créer akazi bareke kuguma bashak’umurengera nico cishe igihugu cacu, bose bashaka kuguma buzuz’inda zabo aho gushak’ineza y’igihugu.

      • Murundi

        Budangwa,

        Ngabo abashingantahe badashira inda imbere. Baravyerekanye, bashaka kw’ibwirizwa n’amasezerano Arusha yubahirizwa. Ibindi c’est ton droit de penser et de dire toux ceux que tu veux et ca va pas les changer.

    • Ils s’etaient caches derriere Rwasa pour avoir ces postes. Ils ne le meritaient pas.

      • Democrate

        Nous avons encore des hommes responsables nous vaincrons

    • Bakari

      @Carthage
      « Busokoza un patron d’entreprises. »
      Il faudrait nous préciser où il est patron d’entreprises…
      Par ailleurs s’il s’avère qu’il habite Liège pour le moment et que ses boîtes soient toujours au pays de Ntare Rushatsi, il faudra qu’il ait bien délégué quelqu’un de compétent et de confiance dans ce milieu d’affaires et de charognards!

Publicité