Jeudi 26 mai 2022

Société

Voirie urbaine: le Blvd Lt Gnl Adolphe Nshimirimana presque impraticable

19/01/2022 2
Voirie urbaine: le Blvd Lt Gnl Adolphe Nshimirimana presque impraticable
Le Blvd Lt Gnl Adolphe Nshimirimana continue de se détériorer

Parsemés de nids de poules, le boulevard Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana menant vers Carama en passant par Ngagara et Mutakura au nord de la ville de Bujumbura est en piteux état. Ses usagers appellent à sa réhabilitation.

Cet axe est jalonné de nids de poules depuis le rond-point des Nations-Unies jusqu’à Carama, et ce n’est pas tout, avec des eaux qui stagnent dans ces trous, font croire que ce boulevard n’a jamais été goudronné. Par crainte d’endommager leurs véhicules, certains automobilistes sont obligés de faire des détours et passer par le boulevard de l’Afrique, ce qui allonge le trajet.

« Cette route est trop délabrée. Elle endommage les amortisseurs, les lames et les rotules de nos véhicules, ce qui fait que nous dépensons beaucoup pour les réparer », regrette un conducteur de bus desservant le nord de la capitale économique.

Il confie que les automobilistes doivent emprunter d’autres voies pour protéger leurs véhicules : « On est obligé de passer par d’autres axes pour arriver à Carama. Et si nous devions, certains clients doivent débarquer à mi-chemin et continuer le reste du trajet à pied ». Et de demander aux autorités compétentes de réhabiliter cette route.

Selon un autre conducteur, les dos des conducteurs et des passagers en paient le prix, en plus des amortisseurs des véhicules. Il indique que dévier de cet axe n’arrange pas certains passagers : « Les clients qui devaient descendre au niveau de Sodeco et au camp municipal sont obligés de débarquer et de faire une petite marche pour arriver à leurs domiciles. Certains ne nous comprennent pas ».

Et d’appeler l’administration à prioriser la réhabilitation de cet axe pour faciliter la circulation entre le centre-ville et le quartier Carama.

Contacté, le directeur général de l’Agence routière du Burundi, Régis Mpawenayo a indiqué que des études sur cet axe ont été menées et le rapport soumis aux bailleurs.

Il fait savoir que la route sera réhabilitée dans le cadre de l’exécution du projet de réhabilitation du port de Bujumbura. Et de promettre que les activités pourront commencer avec le mois de juillet.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Nkanira

    C’est cela le respect que nous avons pour « nos héros » ?

  2. Kibinakanwa Médard

    K’état des routes d’un pays est l’un des indicateurs de sa santé économique ou de sa gouvernance

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Affaire Ruyumpu : Instruction dans un sens

On croyait avoir tourné la page. Du moins, les politiques de haine et d’intolérance politique s’observaient pendant la période pré et post-électorale. Ce n’est pas le cas sur la colline Ruyumpu, en commune de Kiremba de la province de Ngozi. (…)

Online Users

Total 1 897 users online