Archives

Valentin Bagorikunda : «Il n’y a pas des fosses communes»

11/03/2016 Christian Bigirimana 1

Le procureur général de la République du Burundi a animé une conférence de presse, ce jeudi 11 mars 2016, où il a présenté les conclusions de la commission chargée d’enquêter sur les attaques des camps militaires du 11 décembre dernier.

Valentin Bagorikunda : «Aucune fosse commune n’a été découverte, … sauf celle de Mutakura »
Valentin Bagorikunda : «Aucune fosse commune n’a été découverte, … sauf celle de Mutakura »

Selon Valentin Bagorikunda, le rapport a conclu à la mort de 79 combattants en tenue militaire et policière lors de ces attaques : « 58 corps non identifiés ont été enterrés dans les cimetières de Kanyosha et Mpanda par l’administration. Les autres ont été rendus à leurs familles».

Contrairement aux rapports d’Amnesty International de l’existence d’au moins six fosses communes, et de l’ONU qui parlaient de neuf, le Procureur général de la République indique qu’il n’en existe aucune sur les sites indiqués: « Après enquête, aucune fosse commune n’a été découverte dans aucun des endroits cités dans les rapports de certaines ONG».

Et de marteler que la seule fosse commune existante au Burundi est celle présentée, il y a dix jours par la mairie de Bujumbura et la police au quartier Mutakura de la zone Cibitoke.

Toutefois, Valentin Bagorikunda reconnaît la mort de 7 rebelles dans des circonstances floues tout en se gardant d’utiliser le terme d’exécution extrajudiciaire: «Ces combattants ont été capturés à Mujejuru puis retrouvés morts le lendemain dans des circonstances non encore élucidées.» Le procureur a annoncé qu’un dossier a été ouvert pour faire la lumière sur ce cas.

Signalons que cette conférence de presse est intervenue deux jours après le départ des experts mandatés par l’ONU pour enquêter sur les violations des droits de l’Homme.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Jereve

    Pour pousser le cynisme plus loin: pourquoi creuser des fosses communes alors qu’on peut jeter les corps dans les rues, les rivières et les lacs?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Chose promise, chose due. Depuis la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement, le Président Evariste Ndayishimiye s’est engagé à combattre résolument la pandémie du coronavirus, « le plus grand ennemi du peuple burundais ». A peine une semaine (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 586 users online