Dimanche 18 avril 2021

Culture

Un livre pour les règles de la bienséance

19/09/2020 Commentaires fermés sur Un livre pour les règles de la bienséance
Un livre pour les règles de la bienséance
Zénon Manirakiza : « Je souhaite que ce livre éclaire les leaders, les parents et les éducateurs».

Le mushingantahe Zénon Manirakiza vient de publier un nouveau livre intitulé « Amahoro mu bantu » (La paix parmi les hommes). Il s’attaque aux antivaleurs comme la cupidité, l’injustice, la calomnie, etc., qui sont selon lui des armes les plus cruelles.

Le livre « Amahoro mu bantu » est traduit comme  « Pour une humanité en paix »  par  son  auteur. «Il  contient des enseignements substantiels coulés dans les proverbes, les contes et les thèmes comme la gouvernance, les valeurs, le leadership responsable, la non-violence active et la communication non violente. »  a expliqué  M. Zénon Manirakiza lors d’une séance de vernissage, ce vendredi 18 septembre.

En écrivant ce le livre,  il indique avoir eu une vocation de faire renaître dans l’esprit humain les sentiments nobles qui poussent la personne humaine à se comporter comme celui épris du bien commun. Dans ce livre de 250 pages, a-t-il révélé, il revient sur les valeurs fondamentales et insiste sur la nécessité de ne pas utiliser ou multiplier les armes dans le monde. Néanmoins il rappelle que  « les armes les plus cruelles et les plus dangereuses sont la cupidité, la haine, la calomnie  l’injustice et d’autres qui pullulent dans les esprits. » Le livre  souligne aussi l’incidence de la covid-19  sur l’édification de la paix dans le monde.  

Ce livre « Pour une humanité en paix » contient 500 proverbes qui s’ajoutent à 300 autres que l’anthropologue Zénon Manirakiza a publié en 2019 dans l’ouvrage « Ijambo ryubaka » (Parole édifiante en Kirundi). Son répertoire étant actuellement composé de 800 proverbes,  il souhaite que ce livre éclaire les leaders, les parents et les éducateurs.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La grande muette invitée à redorer son image écornée

Ce ne sont pas des « faits divers ». Quelle mouche a piqué la grande « muette » ? L’armée burundaise occupe rarement les colonnes d’Iwacu. Elle s’exprime peu d’ailleurs. Mais jusqu’ici, la grande muette burundaise était relativement reconnue et (…)

Online Users

Total 1 057 users online