Samedi 16 octobre 2021

Politique

«Un contrôle de routine pour prévenir la criminalité»

19/08/2017 Commentaires fermés sur «Un contrôle de routine pour prévenir la criminalité»

La police a opéré une fouille-perquisition au campus Mutanga de l’université du Burundi ce samedi. Son porte-parole parle d’une activité de routine visant la prévention de la criminalité.

Les personnes arrêtées rassemblées dans la salle polyvalente du campus Mutanga.

Au total, c’est 98 personnes qui ont été arrêtées à l’université du Burundi, au campus Mutanga. La police y a mené une fouille-perquisition dans la matinée de ce samedi 19 août. Elles ont été emmenées au commissariat municipal (Bureau spécial de recherche) pour des interrogatoires.

Selon des témoignages recueillis au campus Mutanga, les forces de l’ordre l’ont encerclé vers 3 heures du matin. Des étudiants soutiennent qu’aucune chambre n’a été épargnée par cette opération : «Un véritable ratissage».

Des étudiants interrogés reconnaissent tout de même que la police n’a pas fait usage de la force. «C’est rare que les hommes en uniformes fassent preuve de professionnalisme dans les campus. Sinon personne n’allait ouvrir sa chambre dans le noir. Ils auraient dû défoncer les portes».

Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police, répartit les personnes arrêtées comme suit : 78 lauréats en attente de la soutenance de leurs mémoires, 15 étudiants des autres universités et 4 visiteurs non étudiants. Et de confier qu’un étudiant de cette université a été appréhendé en possession de 8 boules de cannabis.

Il fait savoir qu’il y aura des poursuites pour ceux dont les actes vont être avérés infractions pénales. «Comme cet étudiant appréhendé avec du chanvre.» On va confectionner le dossier comme il en est de même pour tous les autres criminels.

Et quant à ceux qui logeaient illégalement au campus, M. Nkurikiye dit qu’ils vont être relaxés. Cependant, il souligne qu’il leur est interdit de retourner dans les résidences universitaires.

Ce porte-parole de la police indique que cette activité s’inscrit dans la prévention de la criminalité. «Un contrôle de routine qui vise l’identification des personnes qui habitent certains endroits pour voir si elles y sont établies conformément à la loi».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Garder un œil, un seul, sur le Burundi

Malgré ses rapports sur les violations des droits de l’Homme au Burundi qu’une certaine opinion trouvait ’’pertinents, fouillés, documentés’’, au moment où une autre classe les qualifiait de ’’biaisés, de politiquement orientés, de nuls et de nuls effets’’, la Commission (…)

Online Users

Total 860 users online