Samedi 28 janvier 2023

Archives

Un boutiquier tué à Musaga

09/06/2016 1

Un homme qui tenait une boutique au bord de la 2ème avenue de la zone Musaga a été tué par des hommes armés. C’était aux environs de 13h45 que les habitants de Musaga ont entendu des coups de feu. « Un homme l’a obligé de sortir. Nous nous sommes précipités à nous enfermer dans nos maisons. Par après, nous avons entendu des tirs», raconte un habitant de la 2ème avenue. Jusqu’à 16h30, de la 1ère à la 3ème avenue, c’était ceinturée par la police. Sur Tweeter, le porte- parole de la police a mis en ligne 16h:17, l’assassin a été identifié et toujours recherché. 

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. RUGAMBA RUTAGANZWA

    J’ai l’impression que tuer les citoyens burundais fait maintenant partie de la gouvernance de ce pays. Et le Ministère de la Justice dans tout ça? Que fait-il? Existe-t-il encore ? En analysant de près la situation de ce pauvre pays meurtri et détruit chaque jour que Dieu a fait, on se rend en fait compte que depuis avril 2015 à part les Imbonerakure, la police et la Documentation, les institutions du Burundi quin devraient hausser la voix et défendre les citoyens de ce pays des brutalités des organes pre-cités sont réduites a un silence assourdissant. Plus personne, Parlement, Senat, Ministere des Droits de l’Homme etc..n’ose lever son petit doigt pour parler, critiquer l’innaccpetable devenu notre quotidien au Burundi..! En fait le premier qui dit la vérité risquerait d’être purement et simplement exécuté..! Mais quel gâchis?

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une conscience collective pour recouvrer les fonds dérobés

Samedi 21 janvier, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti au pouvoir Cndd-Fdd, le Président Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays. Il les a exhortés à (…)

Online Users

Total 1 723 users online