#FREE
EN

Économie

Stock stratégique carburant : plus que nécessaire!

23/09/2020 Fabrice Manirakiza Commentaires fermés sur Stock stratégique carburant : plus que nécessaire!
Stock stratégique carburant : plus que nécessaire!
Gabriel Rufyiri : «Il faut un stock stratégique permettant de réguler le prix du carburant et d'approvisionner les stations, en cas de pénurie, pour une période de 3 à 6 mois.»

«Etant donné que la géopolitique des pays de la sous-région peut changer d’un moment à l’autre, il vaut mieux prévenir que guérir», indique le président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome), Gabriel Rufyiri. Pour lui, le gouvernement burundais devrait constituer un stock stratégique de carburant qui permettrait de réguler le prix du carburant et d’approvisionner les stations, en cas de pénurie, pour une période de 3 à 6 mois.

Selon Gabriel Rufyiri, le gouvernement burundais a toujours ce projet dans sa planification depuis belle lurette. «Dans les années antérieures, il avait mis en place un stock stratégique de carburant. Les fonds utilisés étaient déduits sur le prix d’un litre de carburant vendu à la pompe et constitués un fonds important. Il a été détourné par ses gestionnaires à plusieurs reprises.»

Daniel Mpitabakana, directeur du carburant au ministère en chargé de l’énergie et mines, indique que le stock stratégique est un souci du gouvernement et qu’il est primordial. Et d’affirmer que le stock stratégique coûterait cher à la population. «L’argent nécessaire pour ce stock stratégique doit normalement provenir des taxes perçues sur le carburant. Le gouvernement préfère laisser ces taxes pour que les Burundais puissent acheter le carburant à un prix abordable».

Pour M. Rufyiri, le gouvernement doit trouver sur ses fonds propres ou étrangers le montant nécessaire. «La population a contribué à maintes reprises à sa mise en place. Les fonds ont été détournés. Le gouvernement doit veiller à ce que cela ne se reproduise pas et que les coupables soient sanctionnés conformément à la loi».

Rappelons que le Burundi possède au total 5 dépôts d’entreposage du carburant avec une capacité de contenance de plus de 61 millions de litres. 20 millions de litres sont consommés chaque mois au Burundi.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

“La liberté est la règle, la détention l’exception”

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur “La liberté est la règle, la détention l’exception”

22 octobre 2019, un mardi noir, sombre. Un jour où la vie a été bouleversée pour Agnès, Christine, Térence et Egide. Un jour qui pourrait donner raison à Michel Delpech dans sa chanson : « Il y a des jours (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 169 users online