Samedi 29 janvier 2022

Politique

Rwanda-Burundi: Deux présumés criminels remis aux autorités burundaises

21/08/2021 4
Rwanda-Burundi: Deux présumés criminels remis aux autorités burundaises
Au milieu, les deux présumés criminels remis aux autorités burundaises

Les autorités rwandaises ont procédé ce vendredi 20 août à la remise aux autorités burundaises de deux jeunes Burundais soupçonnés de criminalité.

Ces présumés malfaiteurs ont été arrêtés à Bugarama sur le territoire rwandais. Il s’agit de Jux Gahimbare, 26 ans et Gérard Ruvuzimana, 32 ans. D’après les autorités rwandaises, ils étaient en possession de 4.000 dollars USD, 8.000.000 BIF, 205 francs rwandais et 500 francs congolais.

Cette opération a été effectuée au poste-frontière de Ruhwa, dans la région de Rusizi frontalière de la province Cibitoke à l’ouest du Burundi. La remise de ces deux individus aux autorités burundaises s’est faite sous la supervision du Mécanisme Conjoint de Vérification Elargi (MCVE) de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL).

Depuis un moment, Kigali multiplie les gestes de réchauffement de ses relations avec le Burundi. Cette action intervient trois semaines après la remise de 19 personnes soupçonnées d’être à l’origine d’une attaque meurtrière perpétrée dans le nord du pays en septembre 2020 et qui s’étaient repliées vers le Rwanda via la forêt de Nyungwe avant d’être arrêtées.

A l’occasion de la fête des semailles organisées au Rwanda, vendredi 6 août, le gouverneur de la province Kayanza et son homologue de la province du sud Rwanda se sont rencontrés à la frontière de Kabarore-Nshili. Le gouverneur burundais a remis à son homologue rwandais sept jeunes hommes en situation irrégulière arrêtés au Burundi ainsi qu’une vache qui avait traversé la frontière après avoir échappé aux bergers.

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. James King

    Présumés malfaiiteurs parce qu’ils ont de l’argent sur eux? ? 4000$ et 8 million BIF ne pourait à mon avi pas faire soupçonner quelqu’un de malfaiteur

    • SAKUBU

      C’est bien dit que c’est ton « avis » sans même chercher à comprendre les sources de cette cagnotte!

      • Mike

        Effectivement, au lieu de nous dire la somme d’argent, ils auraient dû nous dire les crimes dont ils sont accusés.

    • SIMEON NIKORUHOZE

      C’est seulement dans les pays voyous qu’on peut se promener avec autant de cash dans la poche..c’est déjà douteux…

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Recrutement. Une épine dans le pied des entreprises publiques

Les défis soulevés par les directeurs généraux de la Régie nationale des postes (RNP) et de l’Office national des télécommunications (ONATEL) lors de la visite de la ministre en charge de la Communication sont énormes. D’aucuns se demandent si ces (…)

Online Users

Total 4 092 users online