Jeudi 26 mai 2022

Sécurité

Rumonge : Au moins 4 morts et 9 blessés suite aux intempéries

30/12/2021 Commentaires fermés sur Rumonge : Au moins 4 morts et 9 blessés suite aux intempéries
Rumonge : Au moins 4 morts et 9 blessés suite aux intempéries
Une des maisons qui se sont écroulées dans le quartier de Birimba à Rumonge

Quatre personnes sont mortes et neuf autres ont été blessées suite aux fortes pluies de ce mois de décembre, Elles ont été retrouvées sous les décombres de leurs maisons. Le manque de caniveaux d’évacuation des eaux serait la principale cause.

L’une de ces victimes est une sexagénaire morte samedi dans le quartier Birimba de la ville de Rumonge lorsque sa maison s’est effondrée. « Elle n’a pas pu sortir », a indiqué Manassé Gafasha, chef de quartier Birimba.
Ce chef de quartier a aussi annoncé qu’un enfant a été grièvement blessé le même jour dans ce quartier lorsqu’un mur de leur maison s’est écroulé. Cet enfant a été évacué à l’hôpital et continue à recevoir des soins et se trouve dans un état très critique.

Le manque de caniveaux d’évacuation d’eau et des pistes non aménagées serait à la base de ces fréquents accidents a indiqué cet administratif à la base.
De grandes flaques d’eau étaient encore observables, deux jours après ces fortes pluies, rendant difficile l’accessibilité à ce quartier de Birimba très peuplé.

Il signale aussi que la montagne qui surplombe ce quartier est aujourd’hui dénudée, ce qui crée une grande érosion et l’eau de ruissèlement stagne dans ce quartier et cause des dégâts.
Le chef de la zone urbaine de Rumonge indique que les fortes pluies qui se sont abattues depuis le début du mois décembre ont fait beaucoup de dégâts humains et matériels. Selon lui, 4 personnes sont mortes dont 3 dans le quartier Gihwanya, et une personne dans le quartier Birimba.

Il indique que ces accidents s’observent dans les nouveaux quartiers sans schéma directeur d’aménagement de ces quartiers d’où le manque de viabilisation et cela entraîne des constructions anarchiques. Tous ces quartiers n’ont pas un dispositif d’évacuation ou de traitement des eaux, ce qui favorise des inondations dans ces quartiers.

« Plan et schéma directeur d’aménagement non suivi »

Contacté, Thomas Turagerekewe, chef d’antenne de l’urbanisme et de l’habitat en province de Rumonge indique que les plans d’extension de la ville élaborés les années passées n’ont pas été suivis.
Certains administratifs ont créé de nouveaux quartiers sans demander un accompagnement technique des services de cette antenne de l’aménagement, de l’urbanisme et de l’habitat.

Le problème se pose au niveau des nouveaux quartiers où il n’y a pas eu de constructions de caniveaux pouvant évacuer l’eau. « Même les routes ont été mal tracées, bref des constructions anarchiques », s’indigne ce chef d’antenne de l’urbanisme et de l’habitat en province de Rumonge.
Un habitant de ce quartier demande que leur quartier soit viabilisé même si certaines constructions seront détruites afin d’éviter le pire dans un proche avenir.

Il lance un appel aux autorités et aux services techniques de ne plus permettre la création des quartiers anarchiques sans normes techniques car en définitive, c’est la population résidant dans ces quartiers qui est la première victime.
Les habitants des nouveaux quartiers construits anarchiquement comme Mugweji, Nyabihanga, Nyakara et une partie du quartier Nkayamba sont inquiets et demandent aux services techniques d’implanter des caniveaux d’évacuation des eaux.

Signalons que certains villages comme Mutambara, Gatete, Karonda et Kigwena et Kizuka ont des tailles des grandes agglomérations qui nécessitent à être viabilisés.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Affaire Ruyumpu : Instruction dans un sens

On croyait avoir tourné la page. Du moins, les politiques de haine et d’intolérance politique s’observaient pendant la période pré et post-électorale. Ce n’est pas le cas sur la colline Ruyumpu, en commune de Kiremba de la province de Ngozi. (…)

Online Users

Total 2 339 users online