Société

RSF demande au candidat élu de faire libérer les quatre journalistes Iwacu, leur appel a été rejeté

07/06/2020 La Rédaction Commentaires fermés sur RSF demande au candidat élu de faire libérer les quatre journalistes Iwacu, leur appel a été rejeté
RSF demande au candidat élu de faire libérer les quatre journalistes Iwacu, leur appel a été rejeté
«Ces quatre journalistes qui n’ont rien à faire en prison »

Dans son communiqué publié ce vendredi 5 juin, Reporters Sans Frontières se dit consternée par le jugement rendu par la Cour d’Appel de Ntahangwa à l’encontre des quatre journalistes d’Iwacu. RSF demande au candidat élu, Evariste Ndayishimiye, d’agir contre la répression des journalistes.

« Ce délibéré est aussi consternant qu’effrayant », s’indigne Arnaud Froger, responsable du Bureau Afrique de Reporters Sans Frontières, dans un communiqué publié par l’organisation ce vendredi 5 juin.

Et de souligner l’impact que le jugement rendu par la Cour d’Appel de Ntahangwa fait peser sur la liberté de l’information. « Ce délibéré ne repose sur aucun élément sérieux et fait peser sur les journalistes souhaitant couvrir un sujet d’actualité incontournable la menace d’une longue peine de prison ».

Il parle d’une « journée noire pour la presse burundaise » avant de demander au candidat élu, Evariste Ndayishimiye du parti Cndd-Fdd, de mettre fin à cette politique de répression des journalistes « en commençant par faire libérer ces quatre journalistes qui n’ont rien à faire en prison ».
Enfin, RSF n’oublie pas de rappeler que le Burundi occupe la 160ème place sur 180 au Classement mondial de la liberté de la presse établi par cette organisation en 2020.

Ce vendredi 5 juin, à la suite de l’appel au jugement rendu le 30 janvier par le Tribunal de Grande Instance de Bubanza, la Cour d’Appel de Ntahangwa a confirmé le verdict rendu par cette cour de justice à l’encontre d’Agnès Ndirubusa, Térence Mpozenzi, Christine Kamikazi et Egide Harerimana : 2 ans et 6 mois d’emprisonnement et une amende d’un million de francs burundais chacun.

Le 21 février, à la suite du jugement rendu le 30 janvier par le Tribunal de Grande Instance de Bubanza, les avocats des quatre professionnels des médias avaient interjeté appel.

Rappelons que les quatre journalistes d’Iwacu ont été interpellés le 22 octobre dernier dans la province Bubanza dans le cadre d’un reportage suite à des affrontements signalés dans la commune Musigati. Ils sont actuellement détenus à la prison de cette même province depuis maintenant 228 jours.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a annoncé aux hauts responsables du ministère la tolérance zéro à quiconque se rendra coupable de la corruption et de la criminalité, priorité du gouvernement. Il a aussitôt joint l’acte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 624 users online