Lundi 03 octobre 2022

Société

Médias : Nos collègues restent en prison à Bubanza

05/06/2020 Commentaires fermés sur Médias : Nos collègues restent en prison à Bubanza
Médias : Nos collègues restent en prison à Bubanza
Les quatre journalistes d’Iwacu ont été interpellés le 22 octobre dernier dans le cadre d’un reportage dans la commune Musigati de la province Bubanza

Ce vendredi 5 juin, à la suite de l’appel du jugement rendu le 30 janvier par le Tribunal de Grande Instance de Bubanza, la Cour d’Appel de Ntahangwa vient de confirmer le verdict rendu par ce tribunal à l’encontre des journalistes d’Iwacu Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Térence Mporenzi et Egide Harerimana : 2 ans et 6 mois d’emprisonnement et une amende d’un million de francs burundais chacun.

Le 21 février, à la suite du jugement rendu le 30 janvier par le Tribunal de Grande Instance de Bubanza, les avocats avaient interjeté appel.

Rappelons que les quatre journalistes d’Iwacu ont été interpellés le 22 octobre dernier dans le cadre d’un reportage dans la commune Musigati de la province Bubanza. Ils sont actuellement détenus à la prison de Bubanza depuis maintenant 228 jours.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 446 users online