Dimanche 18 avril 2021

Santé

Plus de 120 cas de choléra à Bujumbura

06/08/2019 Commentaires fermés sur Plus de 120 cas de choléra à Bujumbura
Plus de 120 cas de choléra à Bujumbura
Le maire de la ville de Bujumbura Freddy Mbonimpa.

La mairie de Bujumbura a annoncé, ce lundi 5 août, que 126 cas de choléra ont été déjà enregistrés. Les zones les plus touchées étant Buterere, Kanyosha, Buyenzi et Cibitoke.

Via un communiqué, le maire de la ville, Freddy Mbonimpa, a appelé au respect des règles et mesures d’hygiène. Un numéro vert 113 a été d’ailleurs annoncé pour  signaler tout nouveau cas.  « Il faut aussi amener d’urgence le malade à l’hôpital Prince Charles. C’est le seul qui s’occupe des malades du choléra. »

Pour y faire face, M. Mbonimpa a recommandé, encore une fois,  la fermeture des restaurants, des bars, … qui ne remplissent pas les conditions hygiéniques requises.  Et de préciser que, par jour,  4 ou 5 nouveaux cas se manifestent.

Une autre série de mesures a aussi été dévoilée pour contrer ce fléau : Il s’agit de la fermeture de tous les restaurants et bars se trouvant dans les marchés, les parkings, les espaces publics ou en face des avenues et caniveaux d’eau.

Dans ces endroits, la vente des aliments dans les casseroles y est désormais interdite. Idem pour l’eau froide dans les sachets, du jus (umutobe), des frites de patate douce, des beignets et des ananas.

Enfin, M. Mbonimpa a interdit également de puiser l’eau dans des rivières ou des caniveaux. « Et ce, quelle que soit la raison », a-t-il insisté. Il a recommandé tous les administratifs à la base de suivre de près la mise en application de ces mesures.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La grande muette invitée à redorer son image écornée

Ce ne sont pas des « faits divers ». Quelle mouche a piqué la grande « muette » ? L’armée burundaise occupe rarement les colonnes d’Iwacu. Elle s’exprime peu d’ailleurs. Mais jusqu’ici, la grande muette burundaise était relativement reconnue et (…)

Online Users

Total 1 172 users online