Lundi 12 avril 2021

Santé

Planning familial: Le charlatanisme religieux doit céder la place au counselling médical

18/10/2019 Alphonse Yikeze Commentaires fermés sur Planning familial: Le charlatanisme religieux doit céder la place au counselling médical
Planning familial: Le charlatanisme religieux doit céder la place au counselling médical
Mères en consultation prénatale

Dans le cadre d’une conférence publique animée ce jeudi 17 Octobre 2019 à Bujumbura, la première dame du Burundi a exhorté les couples à privilégier les avis médicaux en matière de contrôle des naissances au détriment d’un certain discours religieux suranné sur le sujet.

La surpopulation a été la grande thématique du jour abordée à l’occasion d’un échange piloté par l’épouse du chef de l’Etat et dressant un état des lieux sur la santé reproductive et sexuelle dans le pays. Les vertus de la limite des naissances ont jalonné son propos à de multiples reprises : «La maîtrise de la fécondité au sein du couple est bénéfique d’abord pour les parents eux-mêmes qui pourront offrir de meilleures conditions de vie à leur progéniture et ensuite pour la société qui n’aura pas à gérer les défis occasionnés par l’abandon d’enfants issus souvent de familles nombreuses et qui finissent dans les bras de la mendicité de rue».Cependant, le poids d’un discours religieux qui encourage la surabondance des naissances a été désigné comme obstacle majeur étalé sur le chemin de la réussite de cette politique nationale de régulation de la démographie du pays.

Sur ce problème, le bal a été ouvert par la question d’une journaliste qui a rapporté les dires d’un responsable religieux qui assimile le planning familial à l’avortement. Plusieurs participants à ce débat public ont également dénoncé l’hostilité d’un discours religieux sur le contrôle des naissances couramment et savamment relayé au sein de la société «par beaucoup d’hommes et femmes d’églises». En sa qualité de pasteure d’église (Ce qu’elle a tenu à rappeler à un moment de son intervention), la première dame a fustigé le charlatanisme qui imprègne un certain discours religieux contre la limitation des naissances et dont elle a rassuré qu’il tient une place ultra-minoritaire chez de nombreux hommes et femmes de religion : «Beaucoup de religieux sont aujourd’hui sensibilisés sur les bienfaits du planning familial et y sont favorables».

Interrogée sur le verset biblique de la Genèse dans lequel Dieu invite Adam et Eve «à se multiplier comme le sel de la terre», l’épouse du président de la République a soutenu que, pris dans le contexte actuel, ce verset divin n’a plus à être pris en compte: «les hommes et femmes d’églises qui abordent ce passage de la bible sans le placer dans son contexte spatio-temporel induisent leurs ouailles en erreur». Au vu de l’investissement de Mme Bucumi sur le sujet de la limitation des naissances et étant par ailleurs elle-même mère de famille nombreuse (Ce qu’elle a mentionné dans son discours), Cela sonne comme une mise en garde contre l’esbroufe religieuse répandue dans le pays.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 403 users online