Société

Personnes vivant avec handicap : des oubliés des médias…

29/09/2020 Emery Kwizera Commentaires fermés sur Personnes vivant avec handicap : des oubliés des médias…
Personnes vivant avec handicap : des oubliés des médias…
Cassien Bizabigomba : « Si les loi étaient mise en vigueur, toute personne handicapée serait rétablie dans ses droits.»

Plusieurs associations œuvrant pour les droits des personnes vivant avec handicap soutiennent que leurs membres ont des difficultés pour accéder à l’information. Elles se sont exprimées à l’occasion de la journée internationale de l’accès universel à l’information, ce lundi 28 septembre.

Les personnes sourdes assistant aux programmes de la télévision nationale regardent les images mais ne comprennent rien. Elles n’ont pas d’interprète qui les aiderait à saisir le message. Tels sont les propos de Cassien Bizabigomba, président de la Fédération des associations des personnes handicapées du Burundi (FAPHB). Il expliquait que les personnes vivant avec handicap  n’ont pas accès à l’information.

S’agissant des personnes aveugles, ils ne peuvent pas lire les journaux imprimés. « Ils ne sont pas imprimés sur le format de braille qui leur facilite la lecture ».

Selon lui, ceux qui présentent un handicap physique ne sont pas en reste. « Ils ont un accès très limité à l’information. Leur état ne leur permet pas de se rendre sur les lieux de rassemblement pour suivre les discours ».

Plaidoyer pour l’application des lois en vigueur 

Le président de la FAPHB rappelle que  le gouvernement a mis en place des lois qui facilitent les personnes vivant avec handicap.  Néanmoins, il déplore que ces dernières soient inappliquées. « Si les lois étaient concrètement mises en application, il y aurait des interprètes pour aider ces personnes vivant avec un handicap auditif.  Toute personne ayant un handicap serait rétablie dans ses droits ». 

La FAPHB demande aux journaux, radios et télévisions de fournir un effort pour publier des informations en rapport avec cette catégorie de personnes.

Les statistiques des personnes vivant avec handicap restent faiblement documentées. Selon Cassien Bizabigomba, lors du  recensement général de la population et de l’habitat de 2008, le taux des personnes vivant avec handicap au Burundi s’élevait à 4,5%.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’emprisonnement de Banciryanino, un mauvais précédent ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’emprisonnement de Banciryanino, un mauvais précédent ?

L’arrestation puis l’emprisonnement de Fabien Banciryanino, un député indépendant sous la dernière législature, a créé un certain émoi et a« fait le buzz » surtout sur les réseaux sociaux. Officiellement, c’est pour « rébellion, dénonciations calomnieuses et atteinte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 605 users online