International

Offre d’emplois à l’EAC : La ministre Ndahayo appelle les Burundais à postuler

19/10/2018 Chanelle Irabaruta Commentaires fermés sur Offre d’emplois à l’EAC : La ministre Ndahayo appelle les Burundais à postuler
Offre d’emplois à l’EAC : La ministre Ndahayo appelle les Burundais à postuler
Isabelle Ndahayo : «Les Burundais s’excluent eux-mêmes».

La ministre en charge des Affaires de la Communauté Est-africaine regrette que les Burundais ne postulent pas aux emplois à l’EAC. «Peu de Burundais travaillent actuellement au sein de la Communauté Est-africaine», a déclaré Isabelle Ndahayo, ce jeudi 18 octobre, lors de la présentation des réalisations du premier trimestre de l’année fiscale 2018-2019 de son ministère.

Néanmoins, le recrutement se fait dans des conditions équitables pour tous les ressortissants de la communauté. Sur ce, les Burundais s’excluent eux-mêmes. «Il est de leur intérêt de s’intéresser aux activités de la communauté». Il les exhorte à postuler comme d’autres ressortissants des pays de l’EAC en cas d’appel d’offre. «Ces jours-ci, beaucoup d’opportunités d’emplois se présentent au sein de la communauté, nous les incitons à s’y intéresser».

Les Burundais doivent saisir les opportunités d’emplois de la communauté afin de bénéficier de l’intégration à l’EAC. Il y a des Burundais qualifiés qui peuvent être recrutés et travailler au sein de cette communauté.

D’après ce membre du gouvernement, la considération du français dans le recrutement est envisageable : «Les chefs d’État ont déjà approuvé cette décision, mais sa mise en œuvre prend du temps».
Pour rappel, Bujumbura s’est opposé à l’utilisation systématique de l’anglais dans le recrutement de personnel dans la Communauté. Ainsi, il avait menacé de quitter cette communauté si le français n’était pas considéré comme langue officielle.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Appel à la retenue

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Appel à la retenue

L’accalmie observée chez les jeunes affiliés aux partis politiques ces derniers jours a été qualifiée de « cessez-le feu », de « suspension des hostilités. » Une situation tendue caractérisée par des provocations, des intimidations, des arrestations arbitraires, des passages à tabac, des biens (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 352 users online