Vendredi 07 octobre 2022

Économie

OBR : Les recettes fiscales vont crescendo

30/10/2019 Commentaires fermés sur OBR : Les recettes fiscales vont crescendo
OBR : Les recettes fiscales vont crescendo
Audace Niyonzima : L’OBR ne cessera jamais d’adapter son savoir-faire aux besoins des contribuables par l’adoption de la planification et la gestion axées sur les résultats»

Les recettes fiscales ont triplé en 10 ans d’existence de l’Office burundais des recettes. Audace Niyonzima, commissaire général de l’OBR, l’a déclaré ce mardi 29 octobre, lors d’une conférence de presse.

« En matière de collecte des impôts et taxes qui constitue sa principale mission, l’OBR, n’a cessé d’enregistrer des progrès par l’augmentation des recettes d’année en année. Ainsi, elles sont passées de 301,21 milliards BIF en 2009 à 897 milliards pour l’exercice 2018. Le taux de croissance annuel moyen est de 9,7% », a indiqué Audace Niyonzima, commissaire général de l’OBR.

Pour lui, la tendance est en hausse. La collecte de 2019-2020 devrait dépasser 900 milliards. Les raisons de cette augmentation, explique-t-il, sont simples: « L’abnégation, le dévouement et le professionnalisme affichés par le personnel de l’OBR, une prédisposition précieuse qui permet l’atteinte des résultats aussi satisfaisants». La mise en place d’une stratégie de lutte contre la corruption et l’adhésion de la population au civisme fiscal y sont pour beaucoup.

Néanmoins, déplore-t-il, la persistance de la fraude et la corruption, du secteur informel, l’insuffisance et la vétusté des équipements constituent un obstacle à l’optimisation des recettes. La réponse à tous ces défis n’est autre que la sauvegarde des acquis : « L’OBR ne cessera jamais d’adapter son savoir-faire aux besoins des contribuables par l’adoption de la planification et la gestion axées sur les résultats».

Ce quatrième commissaire de l’OBR a annoncé une double célébration, à savoir le 10ème anniversaire et la journée du contribuable quatrième édition le 5 décembre à Gitega. Les cérémonies seront précédées par une foire offerte gratuitement à partir du 30 novembre.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 051 users online