Lundi 12 avril 2021

Société

Mendicité : Surprise avec un bébé mort pour attirer les âmes charitables

08/03/2021 Pacifique Gahama 1
Mendicité : Surprise avec un bébé mort pour attirer les âmes charitables
La mendiante avec son bébé dans les bras

Une mendiante a été démasquée ce samedi 6 mars par des étudiantes de l’Université du Lac Tanganyika traînant dans ses bras un nourrisson mort enveloppé dans une sorte de linceul. Elle s’en servait pour plus compassion des passants.

C’est vers 12 heures et demie que cette femme qui affirme habiter dans site de la communauté des Batwa en zone de Buterere attire l’attention des étudiantes qui s’apprêtent à rentrer après les cours à l’Université du Lac Tanganyika pour profiter de leur weekend.

Pour avoir plus de charité, cette femme se poste juste sur le boulevard menant vers Kamenge, à la bifurcation de l’allée vers l’Université du Lac Tanganyika.

Quand une des étudiantes, pris de pitié pour cette femme avec un bébé bien couvert, lui donne deux billets de cents francs burundais, une autre étudiante demande à voir le bébé. Elle lui propose d’acheter des habits pour son bébé.

La mendiante hésite mais comme cette étudiante insiste et attire la foule, elle finit par enlever le linge et là tous les passants sont frappés de stupeur : le bébé est inerte.

Tout ce monde encercle cette femme pour voir de leurs yeux si réellement cette mendiante traîne un cadavre. « Ça saute aux yeux, ce bébé est mort depuis quelques jours. Il faut qu’il soit enterré », s’écrie un des passants.

C’est à ce moment que certains étudiants accourus sur les lieux se disent qu’il faut appeler l’administration ou la Police de la Protection civile ou encore la Croix Rouge pour que ce bébé mort soit retiré de cette mendiante.

Leurs efforts ne paient pas, une camionnette de la police passera même devant cette foule mais elle ne s’arrête pas. Des minutes s’égrènent avant l’intervention de la police.

C’est après une demi-heure que des agents de police se présentent et embarquent cette mendiante et son bébé. Elle indiquera qu’elle vient de passer un mois après avoir mis au monde cet enfant.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Mbazumutima

    Si la réhabilitation d’ubuntu ne se manifeste pas, notre société risque de se désintégrer complètement. Les hommes qui dirigent les autres devraient s’interroger et revoir leurs copies ! D’où venons-nous, où sommes-nous, où allons-nous.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 374 users online