Mercredi 28 février 2024

Archives

Le ministre Alain-Guillaume Bunyoni : «La sécurité règne à 98% dans tout le pays»

Les ministres Alain-Guillaume Bunyoni (à gauche) et Pascal Barandagiye (Intérieur et Formation patriotique) répondant aux questions orales des députés
Les ministres Alain-Guillaume Bunyoni (à gauche) et Pascal Barandagiye (Intérieur et Formation patriotique) répondant aux questions orales des députés

«A l’exception du quartier 3 de la zone Ngagara et une partie de la zone Cibitoke où la sécurité est préoccupante, la sécurité revient dans les quartiers Musaga, Nyakabiga, Bwiza et Jabe. Dans tout le pays, la sécurité règne à 98 %.» C’est ce qu’a affirmé le ministre de la Sécurité Publique, le général Alain-Guillaume Bunyoni, lors des questions orales de ce mardi 20 octobre devant les députés.

Selon le ministre, des mesures sont déjà en cours pour ramener la sécurité au quartier 3, « un quartier où  se retirent même les malfaiteurs du quartier voisin de Cibitoke».

Il a rappelé que le délai de remise volontaire d’armes expire le 24 de ce moi. Passé cette date, des détecteurs sophistiqués et des nouvelles méthodes opérationnelles seront mis à contribution pour sévir contre les groupes résiduels de malfaiteurs qui jettent des grenades et tirent sur la police.

Signalons que d’après le ministre, il n’y a pas de bandes armées dans le pays.

Forum des lecteurs d'Iwacu

30 réactions
  1. Matabaro Jérome

    Ce 21 octobre 2015, selon Phénias Nigaba, porte-parole Frodebu: « Mme Léonce Ndadaye, et ses enfants, n’ont pas pris part aux cérémonies suite à la crise qui secoue le Burundi ».

  2. Vuvuzela

    Que Melchiore Ndadaye repose en paix et surtout que l’on n’oublie jamais qu’il s’est sacrifie pour que nous vivions un Burundi libre et juste.

    Twaragokeye Rwagasore none twamushizeko Ndadaye. Que ces 2 illustres disparus nous servent d’exemple.

    Twikebuke

  3. Jambo

    Les 2 % font peur quand même.Il suffit de voir leurs escortes pour s’en convaincre. Sur leurs chemins,toutes les rues et avenues environnantes sont paralysées pendant 3/4 d’heure.Sans parler de la nervosité des policiers et soldats prêts à tirer sur tout ce qui bouge…

  4. Amede

    Et puis, pourquoi ils ont attendu tout ce temps pour se servir de cette haute technologie. Que ce qui les en a empêché. Ça fait des mois qu’ils entrent chez des gens pour chercher les armes, ils auraient gagné du temps et de l’efficacité. N’est ce pas?

    • Jean

      Simple question de management. Les moyens coûteux et sophistiqués ne sont déployés en premier recours.

  5. Si vous avez, Mon Général des détecteurs sophistiqués, combien de morts attendez vous pour les utiliser?
    N y a t il aucun parlementaire assez futé pour vous poser cette enfantine question?
    Vous les avez achetés avec l’argent des contribuables pour protéger les citoyens burundais, tous les citoyens.
    Et pince , sans rire, vous nous dites que vous commencerez à les utiliser seulement le 24 Octobre 2015, à minuit plus une minute.
    Est ce moi qui suis bête?

  6. Amede

    « Des détecteurs sophistiqués ». Ce n’est rien d’autre que des détecteurs de métaux qui ne peuvent faire la distinction entre une kalashinikov et une casserole de cuisine. S’ils existaient les israéliens s’en serviraient pour débusquer les armes cachées dans les maisons des palestiniens. Il veut rassurer les députés.
    Un epouvantail fait parfois peur à certains oiseaux. Peut être que certains détenteurs d’armes auront peur de les garder à leur domicile, mais ça m’étonnerait qu’ils soient aussi bêtes pour les ramener à la police sans risque de se faire faire harakeli.

    • Weka Weka

      harakeli ga rasta ?!?

  7. Jereve

    Pourtant quelqu’un m’a confirmé avec tout le sérieux du monde que l’espérance de vie d’un burundais est maintenant de 24 heures: à chaque instant votre vie peut vous être enlevée. C’est peut-être exagéré, mais cela mérite réflexion.

  8. Peter James

    Malheur à ceux qui propagent les violences au lieu de la bonne coabitation parce qu’ils ne gagneront pas.En plus de cela aucune ethnie n’est plus superieure à une autre comme au paravant.

    • nunu nado

      Depuis quand il avait eu une ethnie superieure a une autre? Pauvre Peter James!!!

    • Jean

      Il n’ y pas d’ethnies au Burundi a moins que vous fassiez référence aux gens d’origine étrangère. Traditionnellement il y a des classes sociales (hutu et tutsi) et une caste twa qui toutes ne sont plus applicables au Burundi moderne et dont l’incorporation dans la vie publique est fondamentalement contraire aux principes republicains de base.

  9. Peter James

    Gutera ama grenade no kurasa abajejwe gucungera umutekano w’abanyagihugu siyo nyishu y’ingorane uburundi bufise.Nta bwoko bugisumba ubundi nkuko vyamye ni mwubahane mwubake igihugu canyu.
    Abakokeza ingwano nabo ntibazi amabi yayo nibateshwe bate.

  10. Peter James

    nagira nkebure abo bose batanze ivyiyumviro ko gukokeza abatera ama grenade n’abarasa abacugera umutekano w’abanyagihugu bova I bujimu bakaja ibuntu.
    Nivyo bihugu bibashigiye ntawiyadukiza ngo arase abacungera umutekano ,ababikoze nabo barahanwa.
    Nobakebura bakubaka iguhugu cabibarutse kandi bakwubaha abo badasangiye ubwoko canke ivyiyumviro vya politike.Bakamenya ko atabwoko bugisumba ubundi nkuko vyamye kuva ku ntwaro z’abami ,Micombero ,Bagaza na Buyoya.

    • L'histoire est en marche

      None wewe ivyo vy’amoko ubizanye kubera iki? Haba mu bashigikiye ikiringo ca gatatu canke abakirwanya ntiharimwo ubwoko bwose?? Izo mvugo za ba gélase zarataye igihe, reka iyo hari ibibazo vya politike tuvuge politike. A moins ko wewe wibaza ko hoba hari ikibazo c’ubwoko mu burundi muri kino gihe…

      • Jean

        Imvugo y’amoko ntiyazanywe na Gelase naho itaho inshingiye. Ariko twemezanye ko ayo mafuti; iyo ngendo yo kubona vyose mu « moko » yemejwe kandi ari inshingiro ry’intwaro n’ubutungane bijanye kuva amasezerano ya Arusha atanguye. Abarundi benshi ivyo umengo ntavyo bazi!

  11. Mutana M.

    Le ministre a raison. Mwebwe muvyanka c’est par ce que vous voulez vendre l’insécurité à défaut du génocide. Ni hehe abantu badapfa? Même aux États-Unis barapfa kandi nta intervention militaire ya ONU turumva ba proposa.

  12. l'histoire est en marche

    Ah bon apparemment shebuja ntari au courant!!! Aramubwira asubize umutima mu nda ntarinde guhagarika ubuzima bwaho aciye mu kwugara amabarabara yose no kumobiliza abasoda n’abapolisi amajana n’amajana. Vyoduhimbara natwe nk’abanyagihugu tubonye ko nyakubahwa atagenda umutima uri mu kirere ngo baramurasa.

  13. Kimana armand

    J,ose me demander où Bunyoni et son chef NP ont appris les statistiques. Hier le Burundi était securisé à 99,9% tantôt 90% et c,est actuellement 98%.
    Qund a t-il fait ces calculs et sur quelle base??

  14. Diddy

    La sécurité se dégrade quand-même. Avant on avançait les chiffres de 99 voire 99.9%. Et maintenant c’est 98%?

  15. Stan Siyomana

    « La securite regne a 98% dans tout le pays » (par le ministre Alain-Guillaume Bunyoni).
    La question est de savoir si son propre patron qui est le COMMANDANT SUPREME/KIZIGENZA va accepter ce rapport.

  16. Verite Guess

    Mr le Ministre, vous poussez votre cynisme trop loin. Chaque jour pratiquement il y a au moins une personne assassinee cruellement au Burundi et vous nous parler d’une securite qui regne a 98/100 ? De qui vous moquez- vous Mr le Ministre?
    Je me demande s’il vous arrive de penser que un jour tot ou tard, vous aurez a repondre de tout cela, car inevitablement ce jour viendra Mr le Ministre.

    • Leon

      Il faut comprendre que monsieur Bunyoni n’habite pas au Burundi, raison de sa declaration que de 98% de sécurité sur le burundi.

  17. magufuri

    Il faut des détecteurs d’armes , dit Bunyoni , je pense par contre qu’on a pas besoin de détecteurs de l’ignorance et de la bêtise au Burundi , et surtout chez ceux qui nous gouvernent . On n’a pas besoin d’appareils sophisiqués pour cela. Il se moque de nous ou quoi ? Même les pays les plus développés au monde n’ont pas ce type de détecteurs , la seule technique qui vaille c’est la percquisition , ni plus ni moins. C’est incroyable

  18. Kirinyota

    Ah bon ce n’est plus 99%. ça descend!! Si la paix règne à 98%, pourquoi, ils se déplacent avec des contingents armés jusqu’aux dents. Pourquoi ils bloquent les routes aux autres citoyens pour qu’ils se déplacent. Qu’ils arrêtent de raconter n’importe quoi, on n’a plus besoin de les entendre raconter des conneries.

    • Jean Paul

      Le burundi a alors inventé des détecteurs d’armes que même les États Unis n’ont pas! Ces gens se moquent de nous!

      Négociez avec vos opposants au lieu d’inventer des histoires pour intimider les gens.

    • magufuri

      Eh oui , ils bloquent tout le monde lorsqu’ils se déplacent pour en réalité enfermer les moustiques anophèles porteurs de malaria , ces moustiques tuent plus d’un million d’enfants en afrique par an. 98% du territoire c’est un score stalinien en terme de sécurité, ca n’existe nulle part ailleurs au monde sauf au Burundi. C’est pour cela que nos autorités sont nées des dieux . Il faudrait chercher chez les proches parents de Jésus , pas moins. La preuve Bunyoni avait disparu à un certain moment , il est réapparu , ca ne vous rappelle rien ? La résurrection . Le Burundi est un pays béni de Satan c’est pour cette raison que ses thuriféraires défendent si promptement et à la lettre ses preuves .

    • Kaaze

      Well asked @ Kirinyota!!

    • nunu nado

      Il faut ajouter la question de savoir pourquoi les dirigeants ne dorment pas a la meme place chaque nuit.

      • Baobab

        @nunu nado
        « Il faut ajouter la question de savoir pourquoi les dirigeants ne dorment pas a la meme place chaque nuit. »
        Tu dois être bien renseigné pour avoir de telles infos! Et moi où ai-je passé ma nuit? Umenga mu kwabura uri karuhariwe!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Crise à l’Est de la RDC. On ne choisit pas ses voisins

Le 37ème Sommet de chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) s’est tenu dans un contexte très mouvementé de tensions dans plusieurs parties de l’Afrique. Lors du discours inaugural de la séance plénière, Moussa Faki Mahamat, président de (…)

Online Users

Total 1 945 users online