Vendredi 07 octobre 2022

Politique

Le combat de «Doudou» pour le Cndd-Fdd

Un ministre à tout casser, opportuniste, homme des intrigues pour certains, travailleur et partial pour les autres. Le personnage du nouveau médiateur de la République, Edouard Nduwimana, est controversé. Iwacu revient sur ses «œuvres»…

doudouEdouard Nduwimana aura été le premier à annoncer la candidature de Pierre Nkurunziza pour le 3ème mandat controversé. Le 21 mars 2014, le projet de révision de la Constitution est retoqué à l’Assemblée nationale. Il perd son sang-froid et alla jusqu’à annoncer qu’il restait au président de la République la carte référendaire. En précisant que les propositions qui seront portées au vote de la population seront autres que celles figurant dans le projet rejeté. L’opposition tire à boulets rouges.

«Ce que nous dénonçons aujourd’hui, c’est qu’il y a des gens qui veulent faire croire que la question d’un autre mandat est close. Ce n’est pas vrai. Ce que je conseille aux politiciens qui vont être candidats à la présidentielle, c’est de se préparer en sachant qu’ils auront en face d’eux le président actuel qui sera candidat. Ce sera à la Cour constitutionnelle de trancher dans un sens ou dans un autre et les Burundais devront respecter cette décision », déclare un Edouard Nduwimana énervé.

C’est le comble pour l’opposition. Excès de zèle ou un « dérapage » très contrôlé? « Le ministre de l’Intérieur Edouard Nduwimana a toujours servi de pion pour lancer des messages traduisant la volonté du président de la République. Bref, les signes avant-coureurs, c’est toujours lui qui les lance », dira Chauvineau Mugwengezo. «Le ministre de l’Intérieur a mis fin aux langages hypocrites», renchérira Pacifique Nininahazwe.

Même sa formation politique le désavoue. « Le parti Cndd-Fdd n’a jamais remis au ministre de l’Intérieur ou à ses services le candidat aux élections de 2015», lancera le porte-parole du parti de l’époque, Onésime Nduwimana. Le porte-parole de Pierre Nkurunziza de l’époque, Léonidas Hatungimana, enfonce le clou et indiquera que seul le parti Cndd-Fdd a la prérogative de choisir un candidat pour les élections présidentielles de 2015.

Confus, « Doudou » essaya de se rattraper, mais il s’enfonce de plus. « Je n’ai pas annoncé la candidature… J’ai tout simplement donné des conseils aux politiciens, car en politique c’est prévoir.»

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Salmia Irikungoma

    Il a toujours travaille pour Nkurunziza pour qu’il regne eternellement, et en 2020 Pierre montera a l’echelon superieur « Empereur des pays des Grands Lacs » et ce Edouard va le seconder !!!!!!!!!!!! A l’oeuvre pour diviser……

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 920 users online