Lundi 19 avril 2021

Santé

L’âge idéal pour la circoncision, exit les clichés !

01/01/2018 6

Tantôt dès la naissance, tantôt à 3 ans, 5 ans… Des idées toutes faites sur l’âge idéal pour l’ablation du prépuce. Eclairage d’un expert.

Pour Darius Niyonzima, il n’y a pas d’âge idéal pour la circoncision

Détrompez-vous ! Il n’y a pas d’âge idéal pour faire circoncire son enfant, à en croire l’assistant médical expérimenté en circoncision, Darius Niyonzima. Un nouveau-né, un enfant, un adolescent, un adulte… tous peuvent se faire circoncire sans aucun problème. «Même un vieux de 70 ans», affirme-t-il avant de se rappeler qu’il en a déjà circoncis un de cet âge.

Mais pour lui, le plus tôt est le mieux. Car plus l’enfant grandit, plus il ressent plus de douleurs après l’opération. Avec l’âge, la peau s’endurcit. Et les muscles du sexe chez l’enfant ne sont pas encore développés. L’opération est donc moins douloureuse.

Chez les pubères, la circoncision non encore cicatrisée devient encore plus douloureuse quand il a une érection.
De surcroît, clarifie cet infirmier expérimenté en petite chirurgie, les nourrissons sont inconscients de ce qui leur arrive. Cela rend l’opération moins compliquée. «Je préfère circoncire un enfant d’un mois que celui de 7 ans».

Ce dernier étant très actif, il peut tenter d’enlever son pansement. Il peut se blesser d’un moment à l’autre et cela peut causer une hémorragie et le retard de la cicatrisation. Côté psychologique, l’on est au moins sûr que l’enfant ne sera pas traumatisé.

Mais de prévenir que si l’on choisit de faire circoncire un nourrisson, il faut chercher un médecin très bien expérimenté. « C’est très délicat chez les enfants. Car leur sexe est tout petit. Il y a risque de toucher le gland».

Eviter les anomalies graves du prépuce

Darius Niyonzima insiste sur la nécessité de se faire circoncire le plus tôt possible. C’est pour prévenir deux pathologies « graves » du prépuce : le phimosis et le paraphimosis.

Le phimosis, fréquent chez les nouveau-nés, est le rétrécissement du prépuce qui empêche de décalotter le gland. Ainsi, le prépuce couvre le méat urinaire (orifice par lequel passent les urines) et l’enfant a du mal à uriner. C’est une épreuve douloureuse qu’il faut prévenir en faisant circoncire le nouveau-né.

Le paraphimosis est un retroussement du prépuce qui se retrouve bloqué et ne revient pas à l’état normal. Il forme un anneau boursouflé qui étrangle le gland. D’après M. Niyonzima, cela peut se transformer en une grave infection qui peut même causer la rupture du gland. Là, il faut forcément une circoncision. «Mais pourquoi ne pas l’éviter ? »

Pour conclure, cet assistant médical expérimenté en petite chirurgie recommande vivement la circoncision. C’est la meilleure méthode d’hygiène chez les hommes.

D’après lui, le prépuce cache beaucoup de microbes qui entraînent des infections non seulement pour ces non circoncis mais aussi chez leurs partenaires sexuels.

Il y a risque même pour la partenaire d’attraper le cancer du col de l’utérus. Car pendant le coït, ces microbes peuvent être déposés sur le col.

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. maxime

    circoncisions religieuses & droits de l’enfant :
    http://www.enfant.org

  2. Don't worry

    @Znk
    Merci pour ce lien qui nous montre que contrairement au titre de l’article, la circoncision n’est pas une pratique universelle.

  3. kabarondo

    Son adresse!

  4. KABADUGARITSE

    Mbega mama w’umukondo, Shaka, wahora he? Erega turagukumbura ku nkuru zawe!

    • Ntasangira Jaloux Jean-Marie

      Muterere hasi we Kabadugaritse! Uratanguye intambara nsimusiga.
      Ngo Clarisse yahora jehe, ngo uramukumbuye. Ni ligne rouge ntarengwa.

  5. Znk

    Avis pouvant aussi être intéressant pour Madame Shaka sur la circoncision:
    http://www.morbleu.com/coupons-court-a-la-circoncision/

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La grande muette invitée à redorer son image écornée

Ce ne sont pas des « faits divers ». Quelle mouche a piqué la grande « muette » ? L’armée burundaise occupe rarement les colonnes d’Iwacu. Elle s’exprime peu d’ailleurs. Mais jusqu’ici, la grande muette burundaise était relativement reconnue et (…)

Online Users

Total 1 175 users online