Lundi 06 décembre 2021

Santé

Omeprazole, ce médicament à prendre avec précaution…

01/01/2018 Commentaires fermés sur Omeprazole, ce médicament à prendre avec précaution…

Prescrit pour soulager les brûlures d’estomac,prise sur le long terme,il peut engendrer des problèmes, révèle G.K, un gastro-entérologue.

Omeprazole, un médicament qu’il faut utiliser modérément

Les problèmes digestifs, gastriques (lies à l’estomac) sont le lot quotidien de pas mal de gens. Causés le plus souvent par le reflux gastro-œsophagien (la remontée de l’acide gastrique à travers l’œsophage), l’omeprazole est souvent prescrit comme remède. Une molécule, répandue sous forme de générique et bon marché.

De la classe des IPP (inhibiteurs de la pompe à protons), bien que ses vertus thérapeutiques ne soient pas encore décriées, pris sur une longue durée, indique le spécialiste, ils comportent certains risques, tels : la destruction de la flore intestinale.

«Un état de fait fâcheux pour la santé humaine. Parce que cette flore est bénéfique pour le système digestif.» Ce médecin précise qu’à ce moment, le patient est sans défense immunitaire, donc sujet à bien d’infections.

Des propos corroborés par H.K, un pharmacien. « Certes, chaque médicament possède ses effets secondaires. Mais, sur ce point, il faut que les patients soient vigilants et évitent d’en être dépendants ».

Il rappelle que dans pareils cas, si le problème de brûlures d’estomac persiste, il faut que le médecin ait cette idée de traiter la vraie racine du problème et non les symptômes. « Dans la plupart des cas, la pathologie est ailleurs».

Malheureusement, se désole-t-il, nombreux patients pensent que c’est la gastrite(inflammation de l’estomac).

Une avalanche d’effets secondaires…

Anémie, perte rapide de calcium du corps, avec risque de dégénérescence en ostéoporose (syndrome de l’os fragile où une personne est facilement sujette à des fractures), pneumonie, douleurs musculaires, etc.

« Les conséquences peuvent être multiples », affirment le gastro-entérologue. Selon lui, il faut que les gens comprennent les risques réels de prendre ces médicaments, en particulier pendant de longues périodes. «Si j’ai besoin de l’omeprazole, je le prendrais. Mais je ne le prendrais pas qu’en dernier recours».

Avant de conseiller : «Au lieu de vous fier à ces médicaments, commencez d’abord par des méthodes naturelles ». Il indique qu’il existe plusieurs substituts naturels et très efficaces qui peuvent venir à bout de brûlures d’estomac, notamment : le citron, le gingembre, le miel, etc.

Bien que leur prise comporte certaines spécificités : « Pour le gingembre, il est formellement deconseillé aux diabétiques, femmes enceintes et allaitantes de le prendre.Pour le cas du citron,c’est beaucoup plus les personnes allérgiques aux agrumes ou souffrant de troubles rénaux ou biliaires (foie)».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’entrée de la RDC dans l’EAC, quelles opportunités ?

Depuis son investiture, le 24 janvier 2019, le président Félix Tshisekedi s’est donné comme priorité d’axer sa politique régionale sur la coopération et l’intégration. Il s’est aussi engagé à travailler étroitement avec ses pairs afin de rétablir la paix et (…)

Online Users

Total 3 886 users online