Vendredi 15 octobre 2021

Société

La société de distribution du sucre de l’Hon. Njebarikanuye rayée de la liste

07/09/2021 5
La société de distribution du sucre de l’Hon. Njebarikanuye rayée de la liste
L’Honorable Njebarikanuye

La décision de la Société Sucrière du Moso (SOSUMO) est formelle : la société ’’Family Dan and Stacy’’ de la 1ère vice-présidente du Sénat, l’Hon. Spès-Caritas Njebarikanuye, a été supprimée de la liste des distributeurs du sucre.

Dans une lettre signée le 3 septembre par Aloys Ndayikengurukiye, l’administrateur-directeur général de la SOSUMO, indique que cette société a vendu un sac de sucre à 125 mille BIF au lieu du prix officiel de 114 mille BIF.

Et de statuer : « Par la présente, nous avons le regret de vous informer que la direction générale de la SOSUMO vient de prendre la décision de rayer de la liste des distributeurs du sucre la société ’’Family Dan And Stacy’’ dont vous êtes responsable ».

Pour rappel, cette société de la 1ère vice-présidente du Sénat a écopé le 31 août une amende de 2 millions de BIF.
Selon l’Olucome, pour question d’éthique, de morale et de droit, Mme Spès-Caritas Njebarikanuye,1ère vice-présidente du Sénat burundais, une institution de souveraineté chargée de contrôler l’action gouvernementale, n’avait pas le droit d’avoir des marchés publics.

« Malheureusement, ces cas sont nombreux chez les mandataires politiques burundais. Des mesures adéquates devraient être prises dans les plus brefs délais », souligne Gabriel Rufyiri, président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques.

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Kagabo

    Aho n’abamukorera batakoze akazi kabo uko kagomba kugenda. Birababaje

  2. Vumiliya

    “Des mesures adéquates devraient être prises d’après Gabriel Rufyiri “: uyo Rufyiri inguvu ziwe ni zitoyi cane par rapport au système en place!!!

  3. Mbazumutima

    Que dit le règlement intérieur du sénat à propos des activités privées commerciales des sénateurs ?
    Merci

  4. James

    Je pense qu’elle devait démissionner de son poste de 1ère vice-présidente du Sénat.

    • Ndambi

      Juste un arbre qui cache la forêt.
      Les “Bihangange” sont au coeur de la corruption où le Burundi excelle

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Garder un œil, un seul, sur le Burundi

Malgré ses rapports sur les violations des droits de l’Homme au Burundi qu’une certaine opinion trouvait ’’pertinents, fouillés, documentés’’, au moment où une autre classe les qualifiait de ’’biaisés, de politiquement orientés, de nuls et de nuls effets’’, la Commission (…)

Online Users

Total 1 037 users online