Vendredi 07 octobre 2022

Archives

Kinama : deux personnes tuées dont un colonel dans une embuscade

Le Colonel Emmanuel Buzubona
Le Colonel Emmanuel Buzubona

Selon la police, le Colonel Emmanuel Buzubona, présenté comme un ancien instructeur militaire dans le cadre de l’EAC, a été tué ce mercredi 20 avril vers 19 heures avec un autre homme, ils étaient sur moto dans le quartier Bukirasazi de la zone Kinama.

Selon Eddy-Paul Hakizimana, administrateur de la commune Ntahangwa, cet officier avec son ami sont tombés dans une embuscade tendue par un groupe d’hommes armés, c’est à moins de cent mètres du domicile de ce militaire.

Après avoir lancé une grenade, les malfaiteurs ont ouvert le feu sur les deux individus, ils sont morts sur le champ. Les éclats de cet explosif les ont littéralement déchiquetés. Et c’est vers 20 heures que le corps de cet officier a été évacué tandis que l’autre a été enlevé ce matin avec la moto.

Signalons qu’il s’agit d’un quatrième officier tué en moins d’un moi en marie de Bujumbura. L’administrateur Hakizimana affirme qu’il ignore pour l’instant le mobile de ce double crime et l’identité des assassins. Il ajoute que cet officier était en bons termes avec l’entourage. Il laisse cinq enfants et une veuve.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Yves

    A. Nyamitwe : ‘99% du Burundi est calme’. Je me demande s’il n’a pas inversé la réalité. C’est plutôt 1% du pays (le palais présidentiel) qui est calme. Le reste n’est que chaos.

  2. Kimaranyi

    Je pari que l’identité des assassins ne seront jamais déterminé avec les enquêteurs actuels car il me semble que le jeu était joué d’avance. Un colonel qui se fait fauché le lendemain il n’y a aucun policier dans le quartier pour ne fus ce que faire semblant de mener une enquête . C’est la première !!!!

  3. Lambert

    Birababaj cyane musubize inkota mu rwubati ariko ikindi nibaza ni gute Colonel agendera kuli taxi moto bigaragaza ko leta yari yaramukuyeho amaboko??

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 993 users online