Mercredi 19 juin 2024

Politique

Incursion des Rwandais sur la colline Sabanerwa

05/10/2016 22

Ce mardi 4 octobre, le gouverneur de la province Ngozi, Albert Nduwimana, a déclaré que des Rwandais accompagnés par une quarantaine de militaires ont détruit une maison en cours de construction sur la colline Sabanerwa de la commune Mwumba en province Ngozi. Il parle de provocation pure et simple. Il indique que des mesures adéquates sont en train d’être prises pour protéger ses administrés.

Contacté par Iwacu, Thérence Ntahiraja, porte-parole du ministère de l’Intérieur et de la formation patriotique, confie que la colline Sabanerwa est depuis longtemps source de conflit entre le Burundi et le Rwanda. Il signale qu’une commission composée de Burundais et de Rwandais est en train de plancher sur le sujet.

Forum des lecteurs d'Iwacu

22 réactions
  1. anaclet

    Pour un vrai intellectuel qui veut connaitre la vérité sans coté penchant, prière de lire les informations du journal IWACU du 7/sept/2011, bien sur en complément de ce que M. Kana vient de dire.

    merci

  2. Masumbuko Kakule Boloro

    Ila munapenda sema sana kuliko kutumikiya inci yenu, mi naona iyi eneo ya maziwa ma kuu inahitaji vitendo apana maneno, hata uku kweto mu Congo ndo ivo tena, watu wanasema sana kuliko kutumika, alakini wanyarwanda hawasemi wanatumika, nilikuwa Rwanda la semaine passee nimeshangala kweli, watu wanatumika, ni pazuli tena watu wanatembeya 24h….

    • Orignal

      Kitu gani unasubiri ili urudi ? Kama warundi na wakongo hawatumiki ni bora urudi Kigali ambapo wanatumika . Safari njema !!!

  3. Ndayiragije Pierre

    Je vois pas pourqoi vous vous chamillez pour rien , kuko les Rwanddais ntibigeze binjira hariya hantu, ni juste propagande zisanzwe, nabonye meme le porte parole de l’armee rwandaise yabivuze

    • Orignal

      Kubera yabivuze ko ari propagande kandi wewe na jewe tukaba atariho twari turi ni ukuri !!!! Pauvre frère !!!

  4. Mthukuzi

    Il est aujourd’hui trop facile de dédouaner le Rwanda pour des raisons ineternes au Burundi. Il ne suffit pas que le Rwanda réclame un bout du territoire burundais – pour quelque raison soit-il – pour que les Burundais y habitant mettre leur vie en parenthèses. Il est bien dit que l’îlot en question est historiquement reconnu comme appartenant au Burundi, ce qui logiquement signifie qu’il reste burundais jusqu’à nouvel ordre. Je ne vois pas en quoi le tarissement d’un bras d’une rivière constitue un transfert automatique d’un territoire d’un pays à l’autre. En attendant, les Burundais qui y vivent ont droit de mener leurs vie comme dans le reste du territoire.

  5. Les rwandais qui n’ont jamais gagne une guerre continue a chercher une reponse de la part des Burundais qui sont plus civilises avec une armee la plus efficace du continent. Ex de la Somalie, la Centrafrique………. Les Burundais continuent leur sens de responsabilite et de retenu pour preserver la paix avec le voisin du Nord.

    • Kanuma

      Mr Hima, peut etre tu ne connais pas les Rwandais d’aujourd’hui, et si tu es intelligent svp veuillez lire les commentaires ci- dessous, et continuez de construire dans cette zone, vous allez voir la suite…………

    • Ntazizana

      Pour la premiere fois « Hima jeremy  » commente sagement . Aurait-il changé de comportement pour prêcher la paix et l’amour à la place de la guerre et la shine?

  6. Rurihose

    Felicitations. Kana a sagement explique la situation

  7. Kana Éric

    A Kana Antoine ,tout simplement merci pour votre commentaire,pourriez-vous aussi m’aider à comprendre l’origine de nom de cette colline qui sonne rwandais
    Je vous remercierai
    Du reste cette armée rwandaise a déjà prouvé sa force de frappe à deux reprise,quand 12 burundais ont essayés de s’infiltrer au Rwanda a 3 heures du matin à la frontière de cibitoke,ils ont été tous tues ,et comme cette armée est professionnelle,elle a remi les corps de burundais morts,côté Burundais pas de réaction,l’armée rwandaise nous prouve encore sa force de frappe,elle rentre au Burundi juste pour une mission précise et retourne au Rwanda sans difficulté

  8. Force tranquille! Moi je vois rouge tout en espérant que le vert l’emporte.

    • Ahirwe

      Malheureusement les Rwandais ont fait exactement ce qu’il fallait, et en silence de surcroit! Non, je vois vert, en craignant que le rouge s’ammene, mais c peu probable.

  9. natacha

    Il y a sûrement une raison pour laquelle ils ont detruit cette maison. Ils parlent peu mais agissent avec force. Sans faire du bruit, ils sont entrés et ont fait ce qu ils voulaient faire et sont repartis. Toujours pas de commentaire de leur part….ils jouent très bien leur jeu…let’s wait and see.

    • @Natacha
      La raison est qu’il y a une commission mixte rwando-burundaise vieille de plus de cinq ans chargée de réactualiser la frontière. Logiquement, personne n’est autorisé à ériger une maison sur Sabanerwa. Les choses étant ce qu’elles sont, il y a des gens qui se laissent emporter par certaines rhétoriques et croient qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent. Cela peut être interprété come une provocation de trop, une ligne rouge en fait. C’est ainsi qu’on peut se réveiller avec des surprises. Espérons que les deux pays vont tempérer leurs ardeurs, mais quand les intérêts sont en jeu, et ceux-ci ne sont pas que matériels, tout peut arriver, une colombe peut se transformer en rapace et la paix des braves cède la place à la guerre des lâches. Au Burundi, nous devrions comprendre que la dignité compte beaucoup et que probablement nous frappons celui qui veut pleurer!

    • Karimu

      Bien dit. la verite est surtout silencieuse. Cette maison etait en train d’etre construite sur la frontiere et dans la partie incluant le territoire rwandais. J’attend tranquillement le rispote de nos chers amis DD. « Ariko nabo burya barabizi…. »

  10. KABAMBA Caritas

    Vous parlez qu’il y a une commission qui est entrain de se pencher sur la question mais aussi qu’il y a un burundais qui était entrain d’y construire une maison. C’est un peu illogique. Je pensais qu’il n y avait pas d’habitation. Thérence a oublié de signaler que le contexte politique du moment n’est pas de nature à favoriser qu’une commission entre Burundais et Rwandais se penche sur question.

  11. Kana Antoine-Marie

    Faut pas dramatiser la situation et ajouter le drame aux relations deja tendues entre les deux républiques soeurs et, rivales en meme temps. La petite ile de Sabanegwa a toujours été un point de discorde depuis longtemps. Pour la petite histoire, l’ilot qui, au depart se trouvait entre deux branches de la riviere Akanyaru s’est retrouvé du cote rwandais quand la branche ouest a tari. Malgre la reconnaissance historique de l’appartenance de l’ile au Burundi, le Rwanda s’est precipité a réclamer l’ilot comme étant rwandais.
    Une commission ad hoc avait decide qu’en attendant la decision finale, les habitants (Burundais) de cet ilot pouvaient continuer a cultiver leurs terres mais ne devraient pas y construire des maisons. C’est dans ce contexte qu’une famille qui voulait y installer un des ses fils nouvellement marié s’est vue sa nouvelle cabane détruite.
    Oui, le Rwanda a utilisé la force pour détruire la maisonnette d’un Burundais mais, cette famille n’aurait pas du ériger cette maison dans une zone encore en litige.
    La lecon est que les autorités locales devraient informer a leurs administrés de l’état d’avancement des travaux de la commission pour prévenir de tels incidents. Les tensions sont deja grandes, il ne faut pas en ajouter.
    Kana A.M.

    • Karimu

      tres bon commentaire en effet! Bravo Kana Antoine-Marie

  12. Tuziki Eline

    Que le Burundi fasse cadeau de la petite colline de rien du tout au Rwanda et on n’en parle plus. D’ailleurs le Burundi à environ 1.500km carré de plus que le Rwanda. Céder un bout de terrain pour calmer les esprits et montrer plus de grandeur de notre part. C’est la meilleure solution au problème.

    • Jean

      Ah bon! Et qui dit que le Rwanda a besoin d’avantage de terres ou que cette cession n’engendre plus de reclamations? N’oubliez pas non plus qu’une bonne partie du Burundi est occupee par le lac Tanganyika.

    • Stan Siyomana

      @Tuziki Eline
      Pourquoi le Burundi ferait  » cadeau de la petite colline de rien du tout au Rwanda » et tout ca quand:
      1. Le Burundi est l’un des plus petits pays du continent africain avec l’une des plus forte densites demographiques (et justement/precisement dans la province de Ngozi;
      2. Il y a des lois internationales qui protegent l’integrite et soverainete du BEAU PAYS DE MWEZI GISABO;
      3. Le Burundi a un ministere des FORCES DE DEFENSE NATIONALE et des Anciens Combatants?

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 2 812 users online