Vendredi 16 avril 2021

Environnement

Gitega promet un fonds dédié à la réduction des risques des catastrophes

09/10/2020 Commentaires fermés sur Gitega promet un fonds dédié à la réduction des risques des catastrophes
Gitega promet un fonds dédié à la réduction des risques des catastrophes
Gervais Ndirakobuca : « Il faut une mise à jour du Plan de contingence nationale harmonisé »

Au moment où le monde entier célèbre en date du 13 octobre de chaque année la Journée internationale de la prévention des catastrophes, le Burundi a choisi de le faire ce 9 octobre à Nyeshenza en commune Mugina de la province Cibitoke.

L’initiative est du ministère de l’Intérieur, du Dévéloppement Communautaire et de la Sécurité. Il explique que ce décalage a été dicté par le fait que cette célébration coïncide avec la commémoration, le 13 octobre, du 59ème anniversaire de l’assassinat du prince Louis Rwagasore, héros de l’indépendance du Burundi.

Selon ce ministère, cette journée est une opportunité d’évaluer au niveau national des progrès déjà réalisés en matière de gestion des catastrophes à tous les niveaux.

« C’est notamment qu’on célèbre cette journée dans un contexte marqué par de tristes évènements naturels qui ont occasionné des pertes en vies humaines et des destructions des infrastructures », a précisé le ministre Gervais Ndirakobuca.

Selon lui, il y a eu des victimes et des dégâts matériels causés au cours de cette année par les inondations de Kuwinterekwa et de Gatumba sans oublier le glissement de terrains de Nyempundu en commune Mugina de la province Cibitoke.

Pour pallier les catastrophes naturelles au Burundi, le ministre évoque entre autres mesures, la mise à jour du Plan de contingence nationale harmonisé 3ème version, la création d’un fonds dédié à la réduction des risques et des catastrophes, la dotation des outils de gestion des risques et des catastrophes dans toutes les provinces et certaines communes du pays et la mise sur pied des mesures efficaces de lutte contre la pandémie de la covid-19.

« La gouvernance des risques de catastrophes » est le thème retenu pour cette année.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 171 users online